Patine bleu nuit sur Florsheim Imperial.

Aller en bas

Patine bleu nuit sur Florsheim Imperial.

Message  cetrio le Lun 18 Sep 2017 - 10:47

Voici un petit compte rendu d'une patine qui m'aura donné énormément de mal !
Moi qui croyait, après avoir réalisé une patine vert sapin à partir d'une paire de florsh' noire, que ce serait plus facile de partir d'une base marron...

#shoestories# #lesflorshbleues#

Petit résumé du parcours du combattant à l'issue duquel je suis parvenu à obtenir un bleu qui me convient sur les florsheim imperial, qui étaient marron à l'origine.

1. J'ai acheté des florsheim imperial marron sur ebay.com que je me suis fait expédier par une amie vivant aux us chez laquelle j'avais fait livrer plusieurs colis américains afin de minimiser le port. Il y a aussi des florsh noires offertes à mon cordonnier pour qu'il les déglingue mais il n'en a pas encore eu le temps, et des saddle L.L. Bean, somptueuses mais que je suis contraint de vendre car trop étroites pour moi (si ça peut intéresser quelqu'un l'annonce est ici http://forum.hardware.fr/forum2.php?config=hfr.inc&cat=6&subcat=174&post=690890&page=1&p=1&sondage=0&owntopic=1&trash=0&trash_post=0&print=0&numreponse=0"e_only=0&new=0&nojs=0 et je ne l'ai pas mise sur d'autre support type lbc ou ebay ou même egp d'ailleurs).



2. Les semelles étant raides ou point qu'aucune flexion n'était possible en tenant le bout droit dans une main et le talon dans l'autre, j'ai commencé par les nourrir abondamment à l'huile de pied ce boeuf, ce qui m'a valu, lors de l'une de ces séances d'entretien, une coulure sur une chaussure, laquelle fut difficile à atténuer même après plusieurs nettoyages au savon avel



3. Passons sur le décapage et j'en arrive à la teinture.
Je veux du bleu. Dans l'idée un bleu Klein ou un bleu outremer genre les photos de la Grèce avec les maisons bien blanches et la mer bien bleue.
Je ne saurais récapituler avec précision toutes les étapes, faut d'être seulement en mesure de m'en souvenir.
A partir des photos que j'ai voilà à peu près par quoi elles sont passées.

4. Un rendu marine et turquoise dégueulasse à la teinture.
J'avais dû teinter avec de la base bleue puis mélanger en ajoutant du marine et de la base éclaircissante après avoir obtenu du turquoise.





5. Là je pense que j'avais dû crémer, trouver ça immonde, puis décaper de nouveau et teindre derechef.
Résultat, c'est encore plus dégueulasse.
Je pense que c'est le genre de stade où tu commences à avoir envie de balancer les grolles au loin et envisager de les noyer dans la teinture noire pour te venger d'elles.





6. Donc là faut bien crémer pour voir ce que ça donne. Sans surprise c'est une abjection innommable.
C'est ainsi reparti pour un décapage. Et vu les sales traces on décape tout bien à fond partout jusque dans les recoins.
Et là... y'a un truc assez trash mais pas déplaisant.
On voudrait presque les garder comme ça mais on sait très bien qu'un coup de crème et ce sera de la merde.





7. De là faut bien teindre. Mais le turquoise ressort toujours, rien à faire.











8. Alors bon... On décape à nouveau.
Parce qu'objectivement, sur la dernière photo, la couleur n'est pas affreuse maintenant qu'elle est plus unifiée.
Mais, d'abord, c'est pas ce que je veux. Ensuite, ça ne va avec rien.
Vient donc cet instant où tu comprends que, quoique tu fasses, ça restera turquoise.
Exit les teintures aux drapeaux.
Il faut une autre solution.
Alors bon on achète des pigments qu'on dilue dans la teinture.
Et là c'est marrant parce que c'est tellement bleu que ça ferait chialer un schtroumpf.
Sauf que bon, la teinture c'est de la flotte. Elle sèche, le pigment est posé sur le cuir de la chaussure.
Un coup de chiffon, y'a plus rien.





9. Commencent les recherches sur le net.
Les forums où y'a 3 posts qui se battent en duel. Faudrait acheter des bouquins sur la teinture vu qu'on est pas chimiste. Y'en a quelques uns. Plus édités évidemment. Des occaz par-ci par-là sur amazon, ebay, lbc, mais pas de descriptions assez précises pour savoir si au delà du titre il y aura des infos intéressantes dedans. Quand tu regardes ça sur le net le soir, tu n'as pas le temps d'aller en bibliothèque municipale la journée.
Donc c'est reparti pour jouer les apprentis sorciers en procédant par recoupements entre les petits bouts d'infos qu'on a pu glaner de ci de là sur le web.
Ainsi vient l'idée de diluer les pigments dans de l'huile de pied de boeuf pour leur permettre de pénétrer le cuir et dans de l'essence de térébenthine pour avoir quelque chose de fluide qui s'étende bien avec une évaporation qui laissera la place aux seuls pigments et liant.
D'abord il faut tester sur une bande de cuir.
Le résultat est d'abord superbe.
Puis vient le test du chiffon.
Sans avoir eu certes la patience d'attendre que ça ait bien séché on remarque que beaucoup de pigments n'ont pas pénétré et ont été dégagés avec le chiftir.
Pas concluant.
On n'appliquera pas la mixture sur les chaussures.
A posteriori je me dis ça aurait pourtant pu donner quelque chose en atténuant le turquoise pour d'autres étapes, ensuite, avant d'arrive au bleu souhaité.
Mais je cherchais alors une solution pour finir le job, pas pour engager un nouveau processus à rallonge.
Je me demande si en faisant chauffer le mélange pigments-huile avant de mettre la térébenthine ça n'aiderait pas les pigments à mieux se mélanger au liant.
A tester une autre fois.









10. Aux grands maux, les grands remèdes. La tenax. Immonde "teinture" en bombe. En réalité une peinture qui se dépose en surface (si vous aviez suivi mes essais de la tarrago l'effet est similaire, pire même je pense). L'idée n'est pas de faire les chaussures à la bombe mais... d'ajouter finalement une étape au processus pour voir ensuite ce qu'on pourra faire sans encore trop savoir quoi.













11. Puis alors bon ça a séché et elles sont restées longtemps comme ça le temps de décider de ce qui pourrait être fait dessus.
Finalement je prends le parti de poncer la tenax et de passer de la teinture française classique, un mélange de base bleu, base éclaircissante, bleu marine et base rouge. Je crème ensuite en bleu marine.
Evidemment vu le temps qui s'est écoulé entre l'achat de ces pompes et la réalisation de la patine j'ai eu le temps d'éclater les florsh vertes et d'en acheter d'autres en golden harvest.

















12. Comme je trouve le rendu de la tenax dégueulasse, je vais attraper l'acétone et décaper complètement la tenax là où le cuir plisse et n'en laisser qu'une couche ténue et partielle ailleurs : bout dur, talon, contreforts talon.





13. Je repasse de mon mélange de base bleu, base éclaircissante, bleu marine et base rouge qui s'est un peu épaissi sans doute du fait des résidus de tenax chopés sur le pinceau que je trempais dans le pot. On laisse sécher une soirée, une nuit et une matinée puis on crème en bluette de chez famaco.



14. On laisse sécher une après-midi puis on lustre et on remet les lacets.



Voilà des florsh bleues d'un joli bleu bien bleu.
On ne va pas se mentir, elles ont tellement été décapées que par endroits le léger grainé du cuir a été pas mal lissé (surtout sur les côtés juste en arrière du bout dur).
Mais je suis parvenu à avoir un bleu qui me convienne et ça, c'était pas gagné !
De surcroit le cuir n'est pas recouvert d'une surcouche de merde et on peut en apprécier le rendu (ce qu'il en reste, diront les mauvaises langues, mais le cuir des florsh, c'est du costaud !).

L'instagramation boostera un peu le bleu mais irl c'est à peu près comme vous les voyez ci-dessus.

Il n'y a plus qu'à finir les lisses, que finalement je compte laisser noires, puis les porter !

avatar
cetrio

Messages : 474
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 32
Localisation : LYON

https://www.instagram.com/alabamatticus/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patine bleu nuit sur Florsheim Imperial.

Message  Le Romuald le Lun 18 Sep 2017 - 11:51

Bravo pour le work in progress (ou work in regress parfois Very Happy ), et pour le résultat final.

Je vois que tu ponces la paire à certaines étapes. affraid  C'est du grain ultra fin j'imagine ??

Cordialement,
Le Romuald
avatar
Le Romuald

Messages : 2869
Date d'inscription : 29/08/2012
Localisation : Alpages parisiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patine bleu nuit sur Florsheim Imperial.

Message  cetrio le Lun 18 Sep 2017 - 11:58

Oui grain 600.
En réalité c'est juste pour décrasser.
En l'espèce quand je ponce la tenax je ne touche même pas la fleur. Le but était même de laisser de la tenax pour conserver la coloration. Comme ça ne donnait rien de beau, pour virer ce qui restait, j'ai utilisé l'acétone : ça part avec très, très facilement - mieux qu'en ponçant - car ce n'est pas une teinture en profondeur mais une surcouche posée sur le cuir.
Je ponce aussi parfois ainsi quand il y a trop de crème à nettoyer, ça dégage le plus gros qui recouvre le cuir et ça gagne du temps par rapport au savon avel + renomat + acétone.
Aussi il s'agit d'une paire : qui m'appartient + achetée une poignée de cerise sur le baie + construite dans un cuir indestructible + avec laquelle je ne pouvais plus avoir la patience d'employer la méthode douce à chaque décapage.
Les florsh noires que j'avais faites vertes j'ai aussi utilisé le papier de verre mais beaucoup moins.
Là typiquement elles ont été poncées à l'étape où on les voit en turquoise clair bien décapé.
Sinon je tout premier décapage ça a été savon avel, renomat, puis acétone.
Et tous les autres décapages, acétone.
avatar
cetrio

Messages : 474
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 32
Localisation : LYON

https://www.instagram.com/alabamatticus/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patine bleu nuit sur Florsheim Imperial.

Message  QaD le Lun 18 Sep 2017 - 12:06

Quelle détermination chine

Bravo !

QaD

Messages : 61
Date d'inscription : 29/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patine bleu nuit sur Florsheim Imperial.

Message  grizz5555 le Lun 18 Sep 2017 - 13:22

Quel acharné !
Bravo pour tous ces essayages différents.
Si tu devais en conclure qqch pour ceux qui suivront tes pas, faire sa propre teinture, c'est hyper casse-gueule c'est ça ?

avatar
grizz5555

Messages : 2534
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 31
Localisation : au P1

http://thefattorialist.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patine bleu nuit sur Florsheim Imperial.

Message  FloP le Lun 18 Sep 2017 - 14:32

J'avais vu le récit de tes péripéties ailleurs, bravo! Je ne pense pas que j'aurais eu la patience ^^ la couleur finale est très sympa.
avatar
FloP

Messages : 1411
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 28
Localisation : Paris - Naples - EGP

http://sartorialworld.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patine bleu nuit sur Florsheim Imperial.

Message  cetrio le Lun 18 Sep 2017 - 19:43

grizz5555 a écrit:Quel acharné !
Bravo pour tous ces essayages différents.
Si tu devais en conclure qqch pour ceux qui suivront tes pas, faire sa propre teinture, c'est hyper casse-gueule c'est ça ?


Oui le résultat n'est jamais certain en fonction de la réaction du cuir.
Il y a le problème de la couleur de base.
Ici, arriver à un bleu à partir d'un marron. Difficile.
Les pigments présents (il en reste forcément même après un gros décapage) peuvent faire "virer" la couleur de ta teinture.
C'est pour ça qu'au fil de mes décapages suivis d'applications de couleurs, peu à peu, à force d'imprégnations de pigments à répétition, j'ai fini par obtenir une base qui a permis à mon bleu "d'accrocher", de rester.
Ensuite le crémage peut aussi changer complètement le résultat.
Mais parfois même sur des souliers vendus en cuir "naturel" à patiner, la teinture n'accroche pas.
J'ai vu déjà quelqu'un essayer de passer du marron taupe sur, je crois, une caulaincourt à patiner. Rien. Ca buvait et il n'y avait quasiment aucune coloration qui restait. Je n'ai pas assisté à la suite des opérations, je ne sais pas comment la personne s'en est finalement sortie.
J'aimerais bien me document en trouver des bouquins de toutes époques sur la teinture de cuir.
La problème c'est qu'à mon avis je trouverai surtout des trucs concernant la teinture des peaux par immersion dans des bains, mais pas à la main sur de petites pièces.
Sinon on se cotise pour payer la formation dandyshoecare à l'un des nôtres qui sera chargé de faire un rapport complet ensuite Laughing
Je me demande si parfois ce ne sont pas des encres qui seraient utilisées, y compris peut être avec une technique de type tatouage.
S'il y a quelqu'un sur le forum qui aurait de bonnes compétences en chimie, peut être pourrait-il proposer des pistes ?
avatar
cetrio

Messages : 474
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 32
Localisation : LYON

https://www.instagram.com/alabamatticus/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patine bleu nuit sur Florsheim Imperial.

Message  Dafalgan le Mar 19 Sep 2017 - 1:49

D'abord bravo pour ton obstination et ta patience.

Je trouve que finalement la couleur que tu obtiens est très sympa, même si je suppose que les petites tâches noires sur le soulier droit doivent t'agacer...

J'ai connu exactement le même problème de turquoise à deux reprises et je dois dire que ça m'avait pas mal embêté. Ma solution a été de passer d'autres couches, en fonçant (très) progressivement au noir la teinte initiale. Je n'avais pas non plus trouvé les mélanges avec du bleu marine très convaincants...

Après, sur les deux paires en question, le bleu que je souhaitais était tout de même moins pétaradant que le tien.

Même à petite dose, n'as-tu pas peur que la tenax est raison de la souplesse du cuir ?


Dernière édition par Dafalgan le Mar 19 Sep 2017 - 17:19, édité 1 fois

Dafalgan

Messages : 1045
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patine bleu nuit sur Florsheim Imperial.

Message  cetrio le Mar 19 Sep 2017 - 16:38

Non je ne crains pas trop ce qui reste de tenax car c'est sur des zones qui ne sont pas sollicitées : bout dur, talon et contreforts du talon.
C'est tout.
Partout ailleurs je l'ai entièrement dégagée à l'acétone.
Donc aucune trace de tenax là où le cuir plie, se plisse, travaille.
Ce que tu penses être des tâches noires d'ailleurs c'est peut être sur le bout dur les zones où il n'y a plus de tenax du tout.
Car même sur les endroits où j'en ai laissé, j'ai drastiquement réduit la quantité, d'abord en ponçant la première fois, puis en passant l'acétone la seconde fois.
avatar
cetrio

Messages : 474
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 32
Localisation : LYON

https://www.instagram.com/alabamatticus/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patine bleu nuit sur Florsheim Imperial.

Message  cetrio le Lun 25 Sep 2017 - 11:21

Voyant mes florsh' Mme a voulu des chaussures dans le même bleu.

Ce fut beaucoup moins galère que pour les florsheim.

2h de travail dimanche matin. Ensuite il n'y a plus eu qu'à attendre que ça sèche, crémer, laisser encore sécher, brosser puis lustrer.



avatar
cetrio

Messages : 474
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 32
Localisation : LYON

https://www.instagram.com/alabamatticus/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patine bleu nuit sur Florsheim Imperial.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum