Marketing et foutage de gueule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marketing et foutage de gueule

Message  Walpurgia le Lun 14 Sep 2015 - 19:21

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si vous avez pu remarquer ces derniers temps cette fâcheuse tendance qu'ont de nombreuses enseignes à rajouter une date de création (ancienne de préférence) pour appâter le chaland! A cela s'ajoute, bien évidemment, l'utilisation pléthorique des termes "maison", "historique", "mythique", "savoir faire". Mettez la combinaison de termes dans l'ordre que vous le souhaitez, cela marche toujours!

Si, dans certains cas, la date de création est exacte, correspond bien à l'ancienneté de la société (en tout cas du fonds de commerce), de petits malins préfèrent monter des sociétés du nom de vieilles enseignes disparues (de préférence prestigieuses) en faisant croire qu'elles ont un lien avec ces dernières. On voit ainsi un nombre incalculable de dépôts de marques du nom de vieilles enseignes disparues. S'ensuit un tour de passe-passe en se prétendant héritier ou je ne sais quoi encore, on en arrive à une confusion dans l'esprit de la mère michu.

Les exemples sont de plus en plus nombreux, notamment un cas bien connu dans l'horlogerie (P.......), dans la bagagerie (un certain M....T qui fait de la pub à grands renforts sur le site de notre ami hugo - je trouve d'ailleurs dommage qu'il cautionne une telle démarche publicitaire, lui qui la condamne pourtant pour des marques de chaussures).

Bref, un coup de gueule puisqu'on nous prend pour des cons et c'est particulièrement déloyal pour les sociétés qui elles existent depuis de nombreuses années. Je suis persuadé que si des gens qui s'intéressent à ces enseignes et à de beaux savoir-faire devaient essayer de rétablir la vérité, certaines marques feraient face à de petits scandales (si ce n'est à des condamnations puisque c'est certainement contraire au code de la consommation).

C'est décidé, demain je monte ma boîte : Maison Joseph et fils, charpentiers depuis XXX avant JC.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je serai d'avis de faire une liste de tous ces fieffés menteurs. Smile
avatar
Walpurgia

Messages : 1179
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 34
Localisation : Entre ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Mister T le Lun 14 Sep 2015 - 20:52

Walpurgia a écrit:un certain M....T

J'ai rien fait moi!
avatar
Mister T

Messages : 1226
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 31
Localisation : sur une île

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  niole-prune le Lun 14 Sep 2015 - 21:53

Mister T a écrit:
Walpurgia a écrit:un certain M....T

J'ai rien fait moi!

C'est bien ce qu'elles te reprochent !
avatar
niole-prune

Messages : 2085
Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Dafalgan le Lun 14 Sep 2015 - 22:17

Walpurgia a écrit:Bonjour à tous,

Je ne sais pas si vous avez pu remarquer ces derniers temps cette fâcheuse tendance qu'ont de nombreuses enseignes à rajouter une date de création (ancienne de préférence) pour appâter le chaland! A cela s'ajoute, bien évidemment, l'utilisation pléthorique des termes "maison", "historique", "mythique", "savoir faire". Mettez la combinaison de termes dans l'ordre que vous le souhaitez, cela marche toujours!

Toi, tu as lu les derniers numéros de pointure et tu as noté que certains bottiers dont on avait jamais entendu parlé sont au top du hip hop depuis au moins deux générations (et deux numéros de pointures) et tu t'es senti ignorant en constatant que Fenestrier était non seulement le plus grand chausseur du monde mais qu'en plus robert lui tenait le flambeau.

Dafalgan

Messages : 1040
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Walpurgia le Lun 14 Sep 2015 - 23:20

Disons que j'en ai surtout vu dans le domaine de la maroquinerie, voire certains "tailleurs"...
avatar
Walpurgia

Messages : 1179
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 34
Localisation : Entre ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Mister T le Lun 14 Sep 2015 - 23:36

Celui qui m'a le plus envoyé de rêve ces derniers temps c'est Llafia... Du tout fait main complètement à Paris? A moins d'avoir des esclaves et de faire 70 euros de marges je vois pas...
avatar
Mister T

Messages : 1226
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 31
Localisation : sur une île

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Dafalgan le Lun 14 Sep 2015 - 23:46

Mister T a écrit:Celui qui m'a le plus envoyé de rêve ces derniers temps c'est Llafia... Du tout fait main complètement à Paris? A moins d'avoir des esclaves et de faire 70 euros de marges je vois pas...

Tout le monde n'est pas si vénal...mais le bottier incontournable depuis deux numéros de pointure, c'était bien lui (avec de belle grande page de réclame aussi).

Les interviews de la patronne de clergerie sont biens aussi. Surtout que j'ai lu la dernière en revenant de Roman. Je ne suis même pas rentré dans la boutique pour voir, la vitrine m'a suffit... affraid

Dafalgan

Messages : 1040
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Walpurgia le Lun 14 Sep 2015 - 23:53

Puisqu'on balance des noms, je liste:
- Perrelet
- Moynat
- Moreau
- Gratiane bascans
- fauré le page
- maison F
...
avatar
Walpurgia

Messages : 1179
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 34
Localisation : Entre ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Walpurgia le Lun 14 Sep 2015 - 23:57

S'agissant de maison F, si déjà le nom vous incite à fuire, la présentation historique regorge tellement d'adjectifs qu'on sait d'emblée qu'il y a plus de marketing que de savoir-faire :


"La Maison F est fondée en 2011.


Elle est la toute première et unique maison emblématique française haut de gamme
des accessoires du vêtement en tant que cravatier.

Tisserands et façonniers français participent à l'excellence de ses collections.

F s’impose à travers une qualité et un service de perfection.

La direction artistique est confiée à l'oeil créatif, moderne et fonctionnel
de François-Régis Laporte.

Il revisite ici les nécessaires du vestiaire :
cravates, noeuds papillons, lavallières, pochettes, foulards...
L'addiction naissant à travers les détournements d'étoffes, les systèmes d'attaches exclusifs,
les fonctionnalités uniques et l'inspiration, déclinaison des arts graphiques.

F s'adresse aux amoureux des maisons identitaires,
spécialisées et reconnues pour leur savoir-faire."


Dernière édition par Walpurgia le Mar 15 Sep 2015 - 0:01, édité 1 fois
avatar
Walpurgia

Messages : 1179
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 34
Localisation : Entre ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Walpurgia le Mar 15 Sep 2015 - 0:00

En fait c'est simple, les "maisons" c'est comme les États: quand vous êtes dans une "république démocratique et populaire du XXX", c'est que c'en est pas une!
avatar
Walpurgia

Messages : 1179
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 34
Localisation : Entre ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Dafalgan le Mar 15 Sep 2015 - 0:04

Tu devrais regarder ce que font ces gens : http://www.venenare.com/fr/

Ils ont un peu changé (ils se sont peut être rendu compte que c'était vraiment trop), mais on en avait un peu parlé (surtout moi, ok) : http://engrandepompe.forumpersos.com/t4774-venerare

Ils sont im-ba-tta-bles

Dafalgan

Messages : 1040
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Walpurgia le Mar 15 Sep 2015 - 0:10

Oui j'étais tombé sur leurs réalisations...
avatar
Walpurgia

Messages : 1179
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 34
Localisation : Entre ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Mister T le Mar 15 Sep 2015 - 0:15

Je ne suis pas tellement d'accord avec toi pour le terme maison. Ce n'est que de la sémantique. En revanche, complètement d'accord sur ce que ces marques mettent sur les termes "fait main", savoir-faire ou artisanat... Je trouve ça bien plus grave. Surtout quand elles ne font qu'exploiter le savoir-faire d'autres et que leurs "mains" ne font que guider les pièces de cuir sous des machines...
avatar
Mister T

Messages : 1226
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 31
Localisation : sur une île

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Walpurgia le Mar 15 Sep 2015 - 0:20

Disons que le terme "maison" c'est le terme à la mode qui laisse entendre qu'il y a une histoire! C'est tellement vulgaire ces termes "société", "enseigne"... Maison cela renvoi à "de père en fils", au nom transmis (comme la maison des bourbons), l'héritage, la tradition...
avatar
Walpurgia

Messages : 1179
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 34
Localisation : Entre ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  niole-prune le Mar 15 Sep 2015 - 0:36

Démago.
avatar
niole-prune

Messages : 2085
Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Jarns le Mar 15 Sep 2015 - 0:41

C'est un peu répandu en effet :

avatar
Jarns

Messages : 3687
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Mister T le Mar 15 Sep 2015 - 0:52

Pour moi une maison serait plus une entreprise où la transmission d'un savoir-faire est effective et l'institution d'un réelle transmission entre Maître et élève. Enfin c'est le sens que je lui donne
avatar
Mister T

Messages : 1226
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 31
Localisation : sur une île

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Dafalgan le Mar 15 Sep 2015 - 5:54

Pour moi, de plus en plus, une "maison" est un endroit où on veut te faire croire que, pour le tenancier, il est plus important que le produit soit beau plutôt que le profit.

Cette idée s'appuie sur le sens initial de cette utilisation du mot qui désigne, pour moi, une enseigne vénérable qui a traversé le temps (style lobb par exemple). La patine de l'enseigne transforme la boutique en maison.

Je ne dis pas que ces "maisons" récentes ne peuvent pas faire du beau et du bon, mais le marketing dénoncé par Walpurgia les rend suspectes à mes yeux.

Dafalgan

Messages : 1040
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  sherlock le Mar 15 Sep 2015 - 6:52

Dafalgan a écrit:Je ne dis pas que ces "maisons" récentes ne peuvent pas faire du beau et du bon, mais le marketing dénoncé par Walpurgia les rend suspectes à mes yeux.

Ca a déjà pour effet de m'énerver un tantinet, mais bon, si le marketing n'est qu'une verrue gênante mais que la qualité du produit est réelle, passons.

En revanche, si il n'a pour objet que de faire passer des vessies pour des lanternes en refourguant de la gnognotte aux clients, ça ne passe plus du tout.

Je pense par exemple à telle marque de fringues médiatico-branchouille qui vend des pulls en bouteilles plastiques recyclé acryliques en mettant en avant celle des vendeurs (la plastique, vous suivez  Laughing ), à plus de 200 euros le pull Evil or Very Mad Suspect No confused affraid
avatar
sherlock

Messages : 6735
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Ryoshin le Mar 15 Sep 2015 - 10:30

Il y a tout de même un bon côté à tout ce tradition washing, prouvant qu'il y a un certain désir de "retour à l'essentiel" (c'est tout ce que j'avais...), le consommateur a envie de plus de sincérité dans la démarche, et au même titre qu'il a envie de manger mieux, il a peut-être enfin la démarche pour sa mise.
On peut penser (perso espérer) que ça permettra d'élargir une offre encore un peu bordélique, et le tri se fera naturellement parmi les enseignes sincères et les autres.
Bon, c'est sûrement très prétentieux mais on empêchera de toute façon pas 75% de la population d'acheter du caca sans réfléchir, et donc des sociétés de vouloir en tirer profit.
avatar
Ryoshin

Messages : 129
Date d'inscription : 06/11/2014

http://www.zampadigallina.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  sirine le Mar 15 Sep 2015 - 10:33

ce sujet tombe à pic, nous allons ajouter "Depuis 2010" sous En Grande Pompe, dans un souci d'authenticité.

_________________
http://tasselloafer.wordpress.com/
"Il y a une injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l'argent public". François Fillon, septembre 2012
"Beaucoup de Français ont l'impression de travailler pour ceux qui ne travaillent pas". François Fillon 17/11/2016 - 22h46
avatar
sirine
Admin

Messages : 6373
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 50
Localisation : Zembla

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Walpurgia le Mar 15 Sep 2015 - 10:55

Tu as justement mis le doigt sur le problème Sirine.

Une enseigne récente qui marque depuis 2009 : tout le monde s'en fout.

Une enseigne récente qui dit remonter au 18ème siècle: tout le monde s'y intéresse. Ce sont des économies énormes d'investissement.

Alors moi, quand je vois que "Moynat 2" marque dans sa pub sur le site PG: "cette mythique maison parisienne de malles et de maroquinerie de luxe a été créée en 1849", ca me met les abeilles.

Alors qu'en réalité:

1. la société "Moynat 1" et son fonds de commerce ont disparu depuis longtemps (savoir faire, clientèle avec)
2. la marque a été déposée par un certain M. de Lummen en 2008 (spécialisé dans ce genre de comportement), puis cédée en 2009 à une société de LVMH : "renaissance 1849" (tout est déjà dans le nom de la boîte).
3. "Moynat 2" a vraiment commencé à exister en 2009-2010 et n'a rien à voir avec "Moynat 1".

Si j'admets que leurs produits sont de qualité, quel est l'intérêt de mentir au public sur ses origines à part souhaiter créer une confusion volontaire dans l'esprit du public avec Moynat 1, s'approprier "un savoir-faire", une histoire, qui ne leur appartient pas (voire qui n'existe plus) et surtout économiser pas mal d'argent en communication...

Bref, autant de choses qui m'agacent au plus haut point car on se fout de la gueule du public et, après recherche c'est même contraire au code de la consommation (120-1 et 121-1).

Bernard A. devrait avoir honte, et les "journalistes" qui rentrent dans ces combines ne méritent pas leur titre.
avatar
Walpurgia

Messages : 1179
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 34
Localisation : Entre ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  shulova le Mar 15 Sep 2015 - 11:10

L'obsession de toutes les Maisons de luxe quelles qu'elles soient, c'est la crédibilité. Et l'une des meilleures façons d'être crédible, c'est d'avoir X siècles ou décennies d'histoire derrière soi.

Il est évident que Moynat est beaucoup plus sexy en mettant en avant l'année 1849 que 2009. C'est comme les Marques horlogères qui revendiquent des débuts en 1712 mais qui ont connu de nombreuses interruptions qui font que seul le nom a existé, mais la production, elle, était bel et bien arretée.

Pis que cela, d'autres Maisons n'ont réellement pas d'histoire. Et ça, c'est très difficile, voire impossible, à inventer...

Les consommateurs de produits de luxe s'y connaissent parfois bien mieux que les employés des Marques en interne. On peut la leur faire à l'envers, mais jusqu'à une certaine limite. Les limites du marketing selon moi.

Shu.
avatar
shulova

Messages : 4418
Date d'inscription : 12/03/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Walpurgia le Mar 15 Sep 2015 - 11:21

shulova a écrit:Pis que cela, d'autres Maisons n'ont réellement pas d'histoire. Et ça, c'est très difficile, voire impossible, à inventer...

Je vois exactement ce que tu veux dire:

Gratianne Bascans par exemple:

"C’est en 1830 aux pieds des Pyrénées, dans la ville de Mauléon (Pays Basque) qu’Alexis Bascans dès l’âge de 13 ans crée ses premières espadrilles. Grâce à Rosalie qu’il épouse en 1841, le petit atelier de sandales se développe. De génération en génération, le savoir-faire de la famille se transmet. En 1895, le petit-fils Alexis, deuxième du nom, s’installe à Oloron-Sainte-Marie (Béarn) où il épouse Marie Périssé qui, à elle seule, transforme le petit atelier en une entreprise prospère. En 1922, leur fille Jeanne rencontre Paul Soumireu-Lartigue à la tête des Tissages Lartigue créés en 1910. Leur union permettra à l’entreprise de se diversifier. Rosalie, Marie et Jeanne feront preuve d’un courage et d’une audace peu commune pour leur époque. En dignes héritières de celles-ci, Gratianne et sa fille Amandine entendent perpétuer la tradition familiale."

J'aime beaucoup le concept de dire que Gratianne Bascans remonte à 1830, alors qu'en fait il n'y a rien à part un vague ancetre qui aurait fait de l'espadrille et donc que cela justifie (ou sous entend) un savoir-faire dans le sac de luxe.

Bref, tout est vide et rien ne justifie l'apposition de 1830 à la marque alors que la société a été créée en 2012.

J'oubliais: le côté exclusif, à "la vénénaré":

"Telles des oeuvres d’art, les créations Gratianne Bascans sont réalisées en quantité limitée, chacune étant numérotée. Posséder un modèle Bascans, c’est entrer dans un cercle de privilégiés, attachés à l’excellence du savoir-faire français. "

Pour l'horloger de 1712, je ne vois pas. Moi je pensais à Perrelet 1777 (une vaste blague).
avatar
Walpurgia

Messages : 1179
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 34
Localisation : Entre ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  bienluienapris le Mar 15 Sep 2015 - 11:36

Le client qui vérifie, s'informe etc... n'est pas la cible du marketing. En même temps si 10% (et à mon avis c'est beaucoup, mais alors beaucoup moins) des clients font cet effort, alors ils touchent 90% ce qui est une réussite. En sachant que dans les 10% restant, si le produit est de qualité ou qu'ils aiment cette maison pour une autre raison, ils viendront quand même.

Le story telling est une chose importante et qui a un pouvoir immense, qu'on le veuille ou non, il sera toujours utilisé (cf. les candidats aux élections Etats-unienne).

Il y avait hier un cours reportage sur la télévision suisse (émission TTC), où ils demandaient à une classe d'enfant de 10 ans de lire un article sur un site internet avec une petite bannière publicitaire pour une marque inventée de jus de fruit, une semaine plus tard ils répondaient à un questionnaire pour savoir ce qu'ils préféraient entre cette marque inventée et un acteur déjà implanté, et bien ils étaient tous prêt à essayer ce nouveau produit (sans savoir que cela n'existait pas), car elle leur était devenue famillière.

Bref, il y a tout un tas d'anecdote amusante et intéressante sur le marketing et la publicité (les dentifrices, les magasins en pentes etc...) ce qui en fait un sujet très intéressant.

Ce qui est le plus important c'est d'être au courant, c'est parfois agaçant, mais on n'y coupera pas.
avatar
bienluienapris

Messages : 3636
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 25
Localisation : Geneve

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Walpurgia le Mar 15 Sep 2015 - 11:48

Je ne suis pas certain qu'il faille tout laisser reposer sur la responsabilité du client de se renseigner.

On est quand même à la base, non pas sur du "story telling", mais sur du bon gros mensonge bien gras qui tache.

Si je me mets à la place d'Hermes par exemple, un concurrent Lambda qui viendrait marcher sur mes plates bandes en venant raconter à qui veut bien l'entendre que la Maison Lambda est la plus vieille maroquinerie de France, avec un savoir-faire de blablabla pour vendre du sac de luxe à grands renforts marketing alors que la boite existe depuis 3 ans et que le sac est en fait en "bouteilles recyclées lustrées à la peau de rat à la main mécanique", je trouverais cela déloyal.

Exister depuis de nombreuses années ce n'est pas quelque chose de donné à tout le monde. Alors si maintenant tout le monde s'invente des racines de trois siècles, et bien l'histoire d'Hermes en devient pas si exceptionnelle que cela, galvaudé.
avatar
Walpurgia

Messages : 1179
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 34
Localisation : Entre ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  bienluienapris le Mar 15 Sep 2015 - 11:58

Attention, je ne dis pas que c'est bien, je dis que c'est la réalité aujourd'hui.

Je suis entièrement d'accord avec toi.
avatar
bienluienapris

Messages : 3636
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 25
Localisation : Geneve

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  sherlock le Mar 15 Sep 2015 - 12:35

Remarque, je connais des boîtes, dont l'ancienneté est tout à fait authentique, qui ne se gênent pas vendre des sacs en toile cirée à 1000 ou 2000 euros.... Rolling Eyes
avatar
sherlock

Messages : 6735
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  FloP le Mar 15 Sep 2015 - 12:46

Walpurgia a écrit:Je ne suis pas certain qu'il faille tout laisser reposer sur la responsabilité du client de se renseigner.

En pratique malheureusement si, d'une part pour éviter les bons gros mensonges dont tu parles, mais aussi pare que beaucoup de vendeurs ne sont absolument pas compétents ni ne connaissent le produit vendu. Ce n'est pas leur faute, mais on prend de moins en moins de temps pour former, encore moins dans des gros magasins où on trouve un certain nombre d'intérimaires (quel intérêt de former quelqu'un qui reste pour quelques jours/semaine), ou de vendeurs qui passent d'un rayon à un autre (alors forcément connaître toutes les marques maisons présentes dans les 25 niveaux du magasin...)


Walpurgia a écrit:
Si je me mets à la place d'Hermes par exemple, un concurrent Lambda qui viendrait marcher sur mes plates bandes en venant raconter à qui veut bien l'entendre que la Maison Lambda est la plus vieille maroquinerie de France, avec un savoir-faire de blablabla pour vendre du sac de luxe à grands renforts marketing alors que la boite existe depuis 3 ans et que le sac est en fait en "bouteilles recyclées lustrées à la peau de rat à la main mécanique", je trouverais cela déloyal.

Exister depuis de nombreuses années ce n'est pas quelque chose de donné à tout le monde. Alors si maintenant tout le monde s'invente des racines de trois siècles, et bien l'histoire d'Hermes en devient pas si exceptionnelle que cela, galvaudé.

On peut aussi imaginer que les rares "vraies" maisons (de luxe) font aujourd'hui partie d'un club très fermé, et qu'une pseudo marque même à grand renfort de marketing, publicité, ne fera rêver qu'une petite partie du public. Il faut énormément de temps (des décennies), d'argent, et de plein d'autres choses pour mettre en place un univers comme celui d'Hermès, alors des pseudos "concurrents" il y a dû en avoir un nombre certain, pas sûr que beaucoup soient encore en vie.


Sinon je suis beaucoup d'accord avec Mister T sur le fait que l'usage de fait main est beaucoup plus grave, à mon avis que celui de maison/ depuis...

Et puis bon, il y a de grandes chances pour que sur d'autres sujet que le vêtements, nous nous fassions aussi régulièrement avoir par le marketing...
avatar
FloP

Messages : 1281
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 27
Localisation : Paris - Naples - EGP

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Ryoshin le Mar 15 Sep 2015 - 13:25

Flop pointe du doigt le problème. Combien d'entre nous possèdent un iphone?
(Francis, passe moi donc ce bidon de 20 litres que je le jette sur le feu)
avatar
Ryoshin

Messages : 129
Date d'inscription : 06/11/2014

http://www.zampadigallina.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Dafalgan le Mar 15 Sep 2015 - 14:36

Apple,me semble différent.

Bien que je sois d'accord avec la prépondérance de l'aspect marketing et l'aspect quasi sectaire que l'adhésion à la marque suscite, il y a d'autres choses.

D'abord, il y a une expérience utilisateur différente de celle des concurrents (même si sur le secteur des smartphones, les concurrents ont eu tendance à s'aligner au maximum).
Ensuite, le sens du marketing est tourné vers l'avenir plutôt que le passé (en même temps...vu ce qui est vendu...since 1648 n'abuserait que les maxi-gogos).
Enfin, depuis que ça a été fondé par Forrest Gump, ils peuvent tout se permettre (était-ce un placement produit volontaire?)

Pour Apple c'est le côté exclusif qui joue, pas vraiment le côté authentique (il vaut mieux) mais il me semble en partie justifié par l'ergonomie des engins et le caractère réellement novateur de la démocratisation des produits comme l'iPhone (premier sur le marché) ou de l'IPad (premier à bien se comporter sur le marché...merci l'iPhone).

Je précise que je n'ai pas d'iPhone (plus, et je n'en veux plus).

Envoyé depuis mon iPad.

Dafalgan

Messages : 1040
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  FloP le Mar 15 Sep 2015 - 14:53

Dafalgan a écrit:Apple,me semble différent.

Bien que je sois d'accord avec la prépondérance de l'aspect marketing et l'aspect quasi sectaire que l'adhésion à la marque suscite, il y a d'autres choses.

D'abord, il y a une expérience utilisateur différente de celle des concurrents (même si sur le secteur des smartphones, les concurrents ont eu tendance à s'aligner au maximum).
Ensuite, le sens du marketing est tourné vers l'avenir plutôt que le passé (en même temps...vu ce qui est vendu...since 1648 n'abuserait que les maxi-gogos).
Enfin, depuis que ça a été fondé par Forrest Gump, ils peuvent tout se permettre (était-ce un placement produit volontaire?)

Pour Apple c'est le côté exclusif qui joue, pas vraiment le côté authentique (il vaut mieux) mais il me semble en partie justifié par l'ergonomie des engins et le caractère réellement novateur de la démocratisation des produits comme l'iPhone (premier sur le marché) ou de l'IPad (premier à bien se comporter sur le marché...merci l'iPhone).

Je précise que je n'ai pas d'iPhone (plus, et je n'en veux plus).

Envoyé depuis mon iPad.

Sur le raisonnement, je suis en partie d'accord. Mais en pratique, combien de personnes vont acheter un appareil apple juste parce que c'est Apple sans être capables de faire ce raisonnement (on m'a plus souvent sorti comme explication "parce que c'est Apple" que "parce que l'ergonomie me convient mieux").
Mais pour développer un peu ma pensée, c'est au secteur des nouvelles technologies que je pensais (passant sûrement autant de temps sur les forums dédiés que sur EGP), j'ai eu ce matin une discussion avec un "représentant" d'une marque me présentant son prochain produit comme étant un, je cite, "iPhone et Galaxy killer". Pour le amrketing, c'est top, on se mesure aux références du marché, on fait des grosses annonces,manque de chance, je cherche un produit qui convient à mon utilisation, ou qui est mis en avant grâce à ses fonctionnalités, pas parce qu'on veut en faire un tueur de la concurrence. Sauf que c'est moins vendeur pour le grand public...

On pourrait faire la même
avatar
FloP

Messages : 1281
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 27
Localisation : Paris - Naples - EGP

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Diavolo le Mar 15 Sep 2015 - 15:35

Mister T a écrit:En revanche, complètement d'accord sur ce que ces marques mettent sur les termes "fait main", savoir-faire ou artisanat... Je trouve ça bien plus grave.


Quid de "fini main" ?  clown
avatar
Diavolo

Messages : 1980
Date d'inscription : 18/03/2014
Age : 31
Localisation : Dans la réserve de museum calf

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Walpurgia le Mar 15 Sep 2015 - 15:39

"fini main" ca peut être de l'artisanat... mais en général c'est synonyme d'échec et on se sépare de l'impétueuse!
avatar
Walpurgia

Messages : 1179
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 34
Localisation : Entre ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  cisco le Mar 15 Sep 2015 - 17:44

On peut s'énerver que le Marketing marche. On peut s'énerver qu'il soit à la limite du mensonger

Néanmoins quand je vois ce forum, je me dis que vous, messieurs, faites attention en partie à ce que vous achetez, ou au moins essayer de mettre quelques notions qualitatives derrière un produit.
Il ne s'agit plus d'avoir foi dans une publicité mais de faire une recherche personnelle et surtout de manifester un intérêt et une curiosité envers un produit.
Les Forums sont en cela une source précieuse de conseils, telles de mini associations de consommateurs.
Avant d'en arriver là il faut porter un intérêt à ce que l'on consoomme, beaucoup ne le font pas, et le Marketing reste un moyen privilégié pour faire consommer, quitte à dévier la vérité dans de grandes largeurs.
A côté de cela, voir des forums grandir et une information indépendante se diffuser est plutôt rassurant.

/un con-sommateur sans télé ni smartphone.

cisco

Messages : 868
Date d'inscription : 30/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  sherlock le Mar 15 Sep 2015 - 19:17

FloP a écrit:[?)
Mais en pratique, combien de personnes vont acheter un appareil apple juste parce que c'est Apple sans être capables de faire ce raisonnement (on m'a plus souvent sorti comme explication "parce que c'est Apple" que "parce que l'ergonomie me convient mieux").

Ben moi, c'est pareille : il est hors de question que j'achète parce que c'est Apple...

Walpurgia a écrit:"fini main" ca peut être de l'artisanat... mais en général c'est synonyme d'échec et on se sépare de l'impétueuse!

lol3

Il n'y a pas d'hommes impuissants, il n'y a que des femmes fainéantes...
avatar
sherlock

Messages : 6735
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  hesk le Mar 15 Sep 2015 - 20:03

Walpurgia a écrit:Alors moi, quand je vois que "Moynat 2" marque dans sa pub sur le site PG: "cette mythique maison parisienne de malles et de maroquinerie de luxe a été créée en 1849", ca me met les abeilles.

Alors qu'en réalité:

1. la société "Moynat 1" et son fonds de commerce ont disparu depuis longtemps (savoir faire, clientèle avec)
2. la marque a été déposée par un certain M. de Lummen en 2008 (spécialisé dans ce genre de comportement), puis cédée en 2009 à une société de LVMH : "renaissance 1849" (tout est déjà dans le nom de la boîte).
3. "Moynat 2" a vraiment commencé à exister en 2009-2010 et n'a rien à voir avec "Moynat 1".

Si j'admets que leurs produits sont de qualité, quel est l'intérêt de mentir au public sur ses origines à part souhaiter créer une confusion volontaire dans l'esprit du public avec Moynat 1, s'approprier "un savoir-faire", une histoire, qui ne leur appartient pas (voire qui n'existe plus) et surtout économiser pas mal d'argent en communication...

En fait, je ne suis pas convaincu que cette "renaissance" de Moynat soit aussi scandaleuse.  L'abus tiendrait au fait que la marque avait totalement disparu depuis de longues années. Mais y a-t-il une telle différence entre faire renaître une marque éteinte et revivifier une marque moribonde ou devenue confidentielle.

Il me semble qu'il y a, notamment dans le domaine horloger, des  exemples de marques en coma dépassé qui ont été rachetées par de grands groupes du secteur qui les ont  ensiute totalement transformées et relancées à grands frais. La motivation d'achat était  sans doute que la marque jouissait encore d'un vague prestige, que son nom "disait encore quelque chose" à certains amateurs. Mais dans ce cas, il est plus difficile de s'offusquer d'une communication mettant en avant l'ancienneté de la marque.

Le vrai critère de jugement, éminemment subjectif j'en conviens, serait de se demander plutôt si la marque 2.0 reste fidèle à la 1.0, s'inscrit, au moins à certains égards, dans la continuité de cette dernière, repecte, au-delà des artifices du marketing, le fameux "ADN de la marque".

Pour Moynat, mon ignorance ne me permet pas d'esquisser l'ébauche d'une opinion...Et ce genre de débats peuvent être très houleux.  

Je prendrais un exemple controversé dans le monde automobile. La resurrection de Bugatti par le groupe VAG a pu apparaître comme un sacrilège aux yeux des puristes, même si mettre en avant le poids de la Veyron était un argument réversible, la Royale n'étant pas vraiment une ballerine. De même, les tentatives de créer des parentés stylistiques entre la marque originelle et la version 3.0 (il y a eu une 2.0 avant...) peuvent ne pas convaincre. Mais au moins Ettore Bugatti n'a-t-il, à mon sens,  pas été trahi au regard du niveau d'amition assigné à la "nouvelle" marque parF. Piëch...
avatar
hesk

Messages : 3297
Date d'inscription : 31/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  cisco le Mar 15 Sep 2015 - 21:00

hesk a écrit:
...

Je prendrais un exemple controversé dans le monde automobile. La resurrection de Bugatti par le groupe VAG a pu apparaître comme un sacrilège aux yeux des puristes, même si mettre en avant le poids de la Veyron était un argument réversible, la Royale n'étant pas vraiment une ballerine. De même, les tentatives de créer des parentés stylistiques entre la marque originelle et la version 3.0 (il y a eu une 2.0 avant...) peuvent ne pas convaincre. Mais au moins Ettore Bugatti n'a-t-il, à mon sens,  pas été trahi au regard du niveau d'amition assigné à la "nouvelle" marque parF. Piëch...

Seigneur Ettore tout puissant, pardonnez à ce pauvre pêcheur, il ne sait pas ce qu'il dit.
Comparer la Veyron à la Royale, soit, je suis d'accord, les deux sont comparables, superlatives. Mais la Royale était une exception chez Bugatti, quelque chose d'extra-ordinaire.

Une Bugatti c'est l'élégance, le raffinement, la légèreté, la performance oui mais en choisissant la solution noble et esthétique plutôt que l'efficacité pure, j'en veux pour preuve, les essieux avant forgés ou les fameux blocs moteurs. Quand on regarde, une 35, une 57, ou même une grosse 46, nous ne sommes pas dans la surenchère mais dans l'équilibre, on se pâme devant tous les détails et pas uniquement la carrosserie mais aussi le bloc moteur, chaque pièce.

Une Veyron c'est une course à la performance et au luxe, l'argument de la Veyron à sa sortie était "on va sortir 1000 chevaux"; ce n'est pas ça une Bugatti Monsieur Hesk.
Je vois finalement plus de proximité entre une Bugatti et la dernière Pagani par la richesse des détails, qu'avec une Veyron.

J'en profite pour remettre ce montage.
http://s1.cdn.autoevolution.com/images/news/bugatti-veyron-gets-beetle-edition-rendering-54764_1.jpg

cisco

Messages : 868
Date d'inscription : 30/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  hesk le Mar 15 Sep 2015 - 23:11

Ah, je pensais bien qu'il y aurait des réactions je ne suis pas déçu. Dans le fond, je suis d'ailleurs assez d'accord avec ce qui a été écrit... Mais c'était 1001 chevaux, Monsieur Cisco. Comme les Mille et une nuits, en fait.
avatar
hesk

Messages : 3297
Date d'inscription : 31/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  niole-prune le Mer 16 Sep 2015 - 0:00

Quelqu'un sait quand a été créé VW au fait ? C'est bizarre que cette marque ne mette pas plus en avant ses origines... clown
avatar
niole-prune

Messages : 2085
Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  cisco le Mer 16 Sep 2015 - 0:17

hesk a écrit:Ah, je pensais bien qu'il y aurait des réactions je ne suis pas déçu.  Dans le fond, je suis d'ailleurs assez d'accord avec ce qui a été écrit... Mais c'était 1001 chevaux, Monsieur Cisco. Comme les Mille et une nuits, en fait.
Les marketeux ont beau s'astiquer la lampe, rien de génial n'en est sorti. clown

cisco

Messages : 868
Date d'inscription : 30/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Onkel pitsch le Mer 16 Sep 2015 - 0:39

niole-prune a écrit:Quelqu'un sait quand a été créé VW au fait ? C'est bizarre que cette marque ne mette pas plus en avant ses origines... clown


Ce que l'on sait moins, c'est que l'usine Volkswagen a pu renaître de ses cendres en 1946, grâce à deux soldats Britanniques intelligents...Le colonel Charles Radclyffe et le major Yvan Hirst....
Onkel
avatar
Onkel pitsch

Messages : 1985
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marketing et foutage de gueule

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum