Les belles américaines 1955-1965

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les belles américaines 1955-1965

Message  cisco le Mer 2 Sep 2015 - 10:56

Comme nous avons de nouveaux gardiens, un petit sujet automobile, tout en élégance, en retenue et en raffinement discret... un petit sujet détente.

Quand on pense aux „belles américaines” on pense en général à cette période , période qu’on pourrait même restreindre à 1958/1961 , une période finalement très courte ou l‘audace du design automobile américain a atteint son sommet.
Avant cela les designs sont assez ronds et semblables les uns aux autres, ceux d’après très carrés et là encore souvent ressemblant, ces périodes sont tristes comme un design qu'on déclinerait à l'infini dans des tailles différents...
L’entre deux aura donné des tailles démesurées, des ailerons géants, des chromes mais aussi des intérieurs futuristes, cette période est d’une rare richesse, impressionante comme la liste d'option d'une classe E.
Evidemment cette extravagance est en opposition avec le “bon gout” européen et surtout l’accumulation de details chromes, d’appliques métalliques et de lignes torturées rend ces engins encore plus lourd visuellement qu'une W140.
Si on dépasse le bon goût et qu’on s’en tient au design, cela mérite tout de même un petit coup d’oeil.
Ce ne sont pas forcément des véhicules que j’aime mais je suis toujours étonné par la complexité des carrosseries et les intérieurs ultra futuristes des engins de cette époque.
On peut leur reprocher leur lourdeur mais au moins on ne peut pas reprocher une quelconque absence de créativité, les voitures allemandes actuelles ne peuvent pas en dire autant.

Et en 1959 la Chevrolet Bel Air est une voiture classique, un modèle de base de la General Motors, dans l'air du temps. Admirer les détails et notamment les ailerons arrière.


Un exemple sage.

Toujours chez la GM on trouve Pontiac.
La Bonneville de 1959 est un bon exemple ailerons complexes, avant “méchant” dans une forme carrée qui va continuer dans les années 60.


L'intérieur est tout aussi extravagant, du chrome partout, un revêtement de siege avec un graphisme très fort mais ce n’est pas encore le plus étonnant loin de là


En revanche le sommet est occupé par Cadillac avec une année qui symbolise à elle seule toute la période; l’année 59.
Quand on pense à une “belle américaine” en particulier c’est en general l’Eldorado 59. A cause de ses ailerons démesurés mais il n’y a pas que ça.

L’avant est massif carré mais pas simpliste
les lignes de chrome partant des phares avec un petit aileron, les feux ovoides du bas, la grille “coupe fritte” prenant toute la largeur, cette espéce de casquette sur les phares se perdant sur la ligne latérale




L’arrière ressemble à un réacteur d’un avion de chasse avec son aileron sur le côté, la ligne est incroyablement allongée, il y a aussi ces nombreuses touches de chromes .

Les légendaires ailerons largement chromes, le V de Cadillac sur les feux arrière. La grille arrière rappelant l’avant.


L’intérieur n’est pas en reste.
Le volant bicolore, la ligne de jante complexe, le compteur linéaire de vitesse, un tableau de bord futuriste.

Les portière en plusieurs parties avec les boutons dans une „poche“.

Cette voiture est un des plus grand délire stylistique réalisé sur une voiture de série, le style ne fait pas l'unanimité mais au moins on ne s'ennuie pas en la regardant.

cisco

Messages : 868
Date d'inscription : 30/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  cisco le Mer 2 Sep 2015 - 11:02

Pour le plaisir chez Chrysler c'est le styliste Virgil Exner très friand d’originalité stylistique et d’ailerons qui Mènera la barque. La competition entre les deux est justement une des sources de cette course au style le plus extravagant.

La marque d’accès du groupe Chrysler, Pymouth n’a pas à rougir en terme d’aileron
Ici le grand modèle la Fury de 1960
Regard méchant énorme pare choc chromé lignes chromes partout, peinture bicolore…


L’intérieur est à l’avenant console de bord de vaisseau spatial, volant assymétrique


Chez Dodge plusieurs exemple de l’extravagance, pas forcément des réussites mais typiques de leurs temps, on pourra en dire autant dans 50 ans des allemandes actuelles
La custom Royal de 1958 avec son avant torturé

Les ailerons façon tuyaux d'orgue


la Matador de 1960


Dans la marque Chrysler un petit mot sur la C-300 de 1955 , une voiture qui inaugure les 300 “letter series”, un moteur puissant et une ligne réussie et surtout un moteur puissant qui va faire date.

L’intérieur n’est pas encore très chargé à l’époque, comparativement aux années suivantes


Car si on prend la version 300F de 1960, la ligne avec sa gueule béante, ses grands ailerons et son tableau de bord du Futur, on ne fait plus dans la retenue.


Compter le nombre de Boutons, on est pas loin du nombre de touche et de menus des écran de navigation actuels


On pourrait faire une revue de details pour chacune des photos tellement ces engins sont remplis de solution originales.
Un detail du tableau de bord de la 300F


Enfin au sommet de la gamme Chrysler , Imperial
Les feux arrière et le toit valent le coup d'oeil


cisco

Messages : 868
Date d'inscription : 30/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  cisco le Mer 2 Sep 2015 - 11:10

Pour finir sur des choses plus simples, le groupe Ford
C'est en général moins impressionant, quel dommage clown , il y a même eu quelques réussites.

Des Designer comme Bob Gregorie ou Elwood Engel ont été à contre courant de leur époque en offrant des design plus simples (c'est relatif) sans trop de Chrome. Amha les plus réussies de leur époque.


En 1961 la Lincoln Continental surprend, une longue berline aux lignes incroyablement droites en 61 alors que la mode des ailerons commencent à peine à redescendre. Elle influencera toutes les américaines par la suite, trés longues et carrées. C’est la fameuse voiture dans laquelle JFK sera assassin (Sherlock connait l’assassin il était là mais il est tenu au secret)


L’intérieur est de la même veine.


Enfin pour finir retour en 1956 ou une incoln particulière présentée sous une marque à part fera son apparition, la Continental Mk II, montée à la main dans une usine à part, avec un prix délirant de 10 000$, un sommet de l’amérique des 50s.Un dessin sans trop de details beaucoup plus digeste.






Je suis curieux de l'avis de Sherlock sur ces Engins... Ils ne dépareraient pas au Piti clown

cisco

Messages : 868
Date d'inscription : 30/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  Gautier le Mer 2 Sep 2015 - 11:19

Je suis comme toi assez fasciné par ces extravagances d'un autre temps....
Tout était permis, la conquête spatiale influençait les designers, et il n'était pas encore l'heure d'inspirer par le design le confort et la sécurité que tout bon père de famille doit attendre de sa voiture devenue du coup très fade.....

mais bon, pour le reste, c'est quand même compliqué de rouler là dedans aujourd'hui, surtout à Paris (même si j'en ai croisé 2 de ce type le weekend dernier)....

Gautier

Messages : 203
Date d'inscription : 18/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  niole-prune le Mer 2 Sep 2015 - 11:21

Ouah... Bravo à Sir Cisco pour ce flashback automobile. Basketball

Je préfère le design des années 65-70 mais il celui de la décade précèdente n'est pas inintéressant.

niole-prune

Messages : 2082
Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  cisco le Mer 2 Sep 2015 - 11:31

Sur un ton plus sérieux, je suis partagé, d'un côté, on arrive à des excès de lourdeurs et je ne trouve pas ça trés beau, de l'autre, j'aime bien ces intérieurs futuristes et quand la ligne ne part pas dans des extremes je n'aurais aucun problème avec ce genre d'engin dans mon coin paumé.
Dans le groupe La Ford Thunderbird de 1961 "Bullet Bird" ne me déplait pas, mais c'est surtout cette Continental Mk II de 1956 que je trouve magnifique.

cisco

Messages : 868
Date d'inscription : 30/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  grizz5555 le Mer 2 Sep 2015 - 12:04

Merci pour ce doc bien illustré et accessible aux plus béotiens du forum !

grizz5555

Messages : 1993
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 29
Localisation : au P1

http://thefattorialist.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  kjeldor le Mer 2 Sep 2015 - 12:06

Merci Cisco pour ce sujet riche !

Pour ma part, je me contenterais d'une Chevrolet Corvette C1 :


kjeldor

Messages : 5112
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 32
Localisation : Dans le marc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  sherlock le Mer 2 Sep 2015 - 12:31

cisco a écrit:Comme nous avons de nouveaux gardiens, un petit sujet automobile, tout en élégance, en retenue et en raffinement discret...

J'admire aussi leur sens inné de l'understatement Laughing

cisco a écrit:. C’est la fameuse voiture dans laquelle JFK sera assassin (Sherlock connait l’assassin il était là mais il est tenu au secret)

Non, tu confonds, c'est l'assassin d'Abraham Lincoln dont je connaissais intimement l'arrière grand mère.

sherlock

Messages : 6612
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  cisco le Mer 2 Sep 2015 - 13:36

Gautier a écrit:Je suis comme toi assez fasciné par ces extravagances d'un autre temps....
Tout était permis, la conquête spatiale influençait les designers, et il n'était pas encore l'heure d'inspirer par le design le confort et la sécurité que tout bon père de famille doit attendre de sa voiture devenue du coup très fade.....
Ce qui est amusant c'est que ca ne dure en fait de 2/3 ans, cette extravagance se limite surtout aux années 1959/1960: c'est très court.
Et en effet on est en pleine conquête spatiale, mais dès 1961 alors qu'on est en plein dedans (Gagarine, Shepard, etc), il y beaucoup moins d’excès et on va voir venir des formes carrés beaucoup plus simples.

Gautier a écrit:mais bon, pour le reste, c'est quand même compliqué de rouler là dedans aujourd'hui, surtout à Paris (même si j'en ai croisé 2 de ce type le weekend dernier)....
Ca c’est sûr que ce n’est pas évident la voiture dans Paris...

niole-prune a écrit:Ouah... Bravo à Sir Cisco pour ce flashback automobile. Basketball
Je préfère le design des années 65-70 mais il celui de la décade précèdente n'est pas inintéressant.
Cette période 55-65 n'est pas forcément celle que j'aime le plus non plus.
J'ai une large préfèrence pour les années 30 aux US. Mais que l'on aime ou pas, en terme de créativité, ces quelques années sont extraordinaires. La période 65-70 a quelques véhicules intéressants, les muscle cars etc… mais ce n’est pas mon truc.

grizz5555 a écrit:Merci pour ce doc bien illustré et accessible aux plus béotiens du forum !
chine
kjeldor a écrit:Merci Cisco pour ce sujet riche !
Pour ma part, je me contenterais d'une Chevrolet Corvette C1 :
http://motoburg.com/images/chevrolet-corvette-c1-02.jpg
Un modèle à part qui a évité certains excès et tant mieux.

sherlock a écrit:
J'admire aussi leur sens inné de l'understatement Laughing

Non, tu confonds, c'est l'assassin d'Abraham Lincoln dont je connaissais intimement l'arrière grand mère.
Laughing

cisco

Messages : 868
Date d'inscription : 30/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  bistrophile le Mer 2 Sep 2015 - 15:20

Merci pour ton reportage, personnellement j'ai toujours eu un faible pour les Bel Air 55-56. Et que penses tu de la sobriété des éphémères Edsel, que l'on rencontre rarement il est vrai ... Par contre, il faut un garage XXXL pour tous ces specimen.
Philippe

bistrophile

Messages : 662
Date d'inscription : 13/03/2010
Localisation : Tours (Indre-et-Loire)

http://www.bistrophile.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  cisco le Mer 2 Sep 2015 - 16:59

La sobriété des Edsel comment dire ... Laughing

De facon général ces années là chez Ford c'est souvent massif, surtout entre 58 et 60. A côté de cela, il y a plein de jolie chose bien plus élégante, la TBird originelle, la Continental Mk II, celle de JFK. Pour moi, c'est un peu le pire et le meilleur Ford à ce Moment là.

Tu aimes bien l'Edsel?

Elles sont réussies ces Bel Air 55-56, c'est un modèle emblématique.
Mais j'ai un faible pour les Chrysler et imperial au même moment tongue

cisco

Messages : 868
Date d'inscription : 30/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  bistrophile le Mer 2 Sep 2015 - 18:25

cisco a écrit:A côté de cela, il y a plein de jolie chose bien plus élégante, la TBird originelle ...
Oui, très jolie la T Bird ! Et plein de chevaux :

cisco a écrit:Tu aimes bien l'Edsel ?
Pour son côté "venue de l'espace" oui, mais ses dimensions extravagantes doivent la rendre difficile à conduire en ville, comme la plupart des autres d'ailleurs. C'est marrant de voir comme le vilain canard sans succès à son époque est devenu un modèle recherché. Pour ceux qui ont un énorme garage bien sûr.

cisco a écrit:
Elles sont réussies ces Bel Air 55-56, c'est un modèle emblématique.
Mais j'ai un faible pour les Chrysler et imperial au même moment
Quand on aime ...

Anecdote personnelle
A quatre copains, en 1969 (l'année érotique) , nous avons acheté une Chevrolet Impala décapotable, blanche avec intérieur cuir rouge et capote noire. Un seul d'entre nous avait le permis. Elle provenait du camp américain de Chatellerault, achetée quelques dizaines de francs (notre misérable argent de poche) car le militaire retournait aux US et personne ne voulait de sa voiture, trop vieille pour les américains qui restaient dans le coin, trop grosse et gourmande pour les français. Elle était pourtant belle, mais peut être qu'à l'époque je n'ai pas vu ses défauts. Je ne me souviens plus du millésime, autour des 60', c'était un modèle avec des ailes pointues qui s'envolaient. Nous avons utilisé cette voiture les week-ends pendant plusieurs mois, sans aucun pb si ce n'est la consommation (mais à l'époque on s'en foutait, même sans un radis). Supers souvenirs, super bagnole, super frime, on était en lévitation quand on de baladait là dedans. En prime, nous avons fait une plus value à la revente, histoire de passer une grande soirée.

Philippe

bistrophile

Messages : 662
Date d'inscription : 13/03/2010
Localisation : Tours (Indre-et-Loire)

http://www.bistrophile.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  Frederick Hoepnick le Mer 2 Sep 2015 - 23:17

Les Etats-Unis, à cette époque confiante en l'avenir, étaient un gigantesque
dessin animé. Les années 10 du 21ème siècle rasent quant à elles les murs gris
du désenchantement. Ma préférence va, sans conteste, à ce splendide panzer
qu'est la Lincoln MK II. J'aime beaucoup les petites manettes type aviation, comme sur
la Facel HK II, ainsi que le classicisme de la planche de bord avec ses compteurs ronds.

Frederick Hoepnick

Messages : 284
Date d'inscription : 16/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  hesk le Jeu 3 Sep 2015 - 1:56

\"Cisco a écrit:
niole-prune a écrit:Je préfère le design des années 65-70 mais il celui de la décade précèdente n'est pas inintéressant.
Cette période 55-65 n'est pas forcément celle que j'aime le plus non plus.
J'ai une large préfèrence pour les années 30 aux US. Mais que l'on aime ou pas, en terme de créativité, ces quelques années sont extraordinaires. La période 65-70 a quelques véhicules intéressants, les muscle cars etc… mais ce n’est pas mon truc.
Je suis sensible à l'extravagance des américaines des années choisies par Cisco, mais comme niole-prune, ma préférence va à une période postérieure, je dirais entre 66 et 73. Après, il reste de belles carrosseries, mais la chute des puissances post-crise du pétrole en fait des péniches sous-motorisées.

En particulier, j'aime bien cette génération de Cadillac :



et la précédente :



Par manque de temps, je vous les mets en 75 (limousine) et en noir, mais je préfèrerais un 60 dans une couleur moins sévère.

Bon, allez, un effort, à défaut de Fleetwood, un coupé Deville vert de 70 :



et une berline marron de73, toutes les deux à vendre sur AutoScout :



Plus encore que les muscle cars, j'apprécie les grands coupés luxueix, comme la Buick Riviera "boatail"



l'Oldsmobile Toronado



ou la Lincoln Continental Mark III ou IV, ici une III



Pour moi, ces voitures illustrent le meilleur de la démesure américaine...

hesk

Messages : 3143
Date d'inscription : 31/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  cisco le Jeu 3 Sep 2015 - 16:11

Frederick Hoepnick a écrit: Ma préférence va, sans conteste, à ce splendide panzer
qu'est la Lincoln MK II. J'aime beaucoup les petites manettes type aviation, comme sur
la Facel HK II, ainsi que le classicisme de la planche de bord avec ses compteurs ronds.
Entièrement de ton avis, une belle chose montée à la main sur une chaine à part et malgré un Prix de vente 5 fois supérieur à une voiture de base aux US, ils perdaient de l'argent dessus. J'adore la Mk II


hesk a écrit:
Je suis sensible à l'extravagance des américaines des années choisies par Cisco, mais comme niole-prune, ma préférence va à une période postérieure, je dirais entre 66 et 73. Après, il reste de belles carrosseries, mais la chute des puissances post-crise du pétrole en fait des péniches sous-motorisées.
En particulier, j'aime bien cette génération de Cadillac :
...
Pour moi, ces voitures illustrent le meilleur de la démesure américaine...
C'est là ou je n'arrive plus à savoir si c'est du second degré ou pas, mon cerveau ne suit plus No

cisco

Messages : 868
Date d'inscription : 30/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  sherlock le Jeu 3 Sep 2015 - 17:52

hesk a écrit:Plus encore que les muscle cars, j'apprécie les grands coupés luxueix, comme la Buick Riviera "boatail"

J'en ai possédée une, brièvement, lorsque j'étais aux US. C'était une 1972 qui avait déjà une quinzaine d'années, excellente voiture, c'était déjà un head turner à cette époque.

Je me suis tâté un moment avant de renoncer à la rapatrier en France. J'avais été dissuadé par la complexité des formalités douanières à cette époque, mais je le regrette aujourd'hui....

sherlock

Messages : 6612
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  hesk le Jeu 3 Sep 2015 - 18:04

cisco a écrit:
hesk a écrit: Je suis sensible à l'extravagance des américaines des années choisies par Cisco, mais comme niole-prune, ma préférence va à une période postérieure, je dirais entre 66 et 73. Après, il reste de belles carrosseries, mais la chute des puissances post-crise du pétrole en fait des péniches sous-motorisées.
En particulier, j'aime bien cette génération de Cadillac :
...
Pour moi, ces voitures illustrent le meilleur de la démesure américaine...
C'est là ou je n'arrive plus à savoir si c'est du second degré ou pas, mon cerveau ne suit plus No
Il faut simplement s'habituer à ce qu'autrui trouve beau ce qu'on trouve laid, ce n'est pas si difficile...

hesk

Messages : 3143
Date d'inscription : 31/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  kjeldor le Jeu 3 Sep 2015 - 21:19

sherlock a écrit:
hesk a écrit:Plus encore que les muscle cars, j'apprécie les grands coupés luxueix, comme la Buick Riviera "boatail"

J'en ai possédée une, brièvement, lorsque j'étais aux US. C'était une 1972 qui avait déjà une quinzaine d'années, excellente voiture, c'était déjà un head turner à cette époque.

Je me suis tâté un moment avant de renoncer à la rapatrier en France. J'avais été dissuadé par la complexité des formalités douanières à cette époque, mais je le regrette aujourd'hui....

Quelle ligne cette Buick, tu remontes dans mon estime l'ancien ! chine Wink

kjeldor

Messages : 5112
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 32
Localisation : Dans le marc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  cisco le Sam 5 Sep 2015 - 12:33

Magnifique expérience Bistrophile drunken , voilà une voiture qui a des choses à raconter Very Happy
Sherlock: elles ont des qualités ces américaines et pas seulement des head turner, mais aussi un confort une certaine puisnace pour leur époque.

cisco

Messages : 868
Date d'inscription : 30/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  sherlock le Sam 5 Sep 2015 - 13:38

kjeldor a écrit:Quelle ligne cette Buick, tu remontes dans mon estime l'ancien ! chine Wink

Disons plutôt que c'est un faux pas dans ma longue carrière d'anglomanie automobilistique Razz

J'ai d'ailleurs eu une seconde américaine : une ford T de 1909, parfaite dans la circulation parisienne à la fin des années 70 Very Happy

sherlock

Messages : 6612
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  kjeldor le Sam 5 Sep 2015 - 13:50

sherlock a écrit:
kjeldor a écrit:Quelle ligne cette Buick, tu remontes dans mon estime l'ancien ! chine Wink

Disons plutôt que c'est un faux pas dans ma longue carrière d'anglomanie automobilistique Razz

J'ai d'ailleurs eu une seconde américaine : une ford T de 1909, parfaite dans la circulation parisienne à la fin des années 70 Very Happy

Aurais-tu des daguerréotypes de tes montures d'Amérique ? Wink

kjeldor

Messages : 5112
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 32
Localisation : Dans le marc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  sherlock le Sam 5 Sep 2015 - 15:00

kjeldor a écrit:Aurais-tu des daguerréotypes de tes montures d'Amérique ? Wink

Laughing

J'ai pas mal de diapositives, mais elles sont bien malades, vieillissement accéléré, mutation des couleurs... J'ai tenté d'en scanner quelques unes, mais le résultat est bien mauvais...

La Riviera était bordeaux métallisé tirant vers le rouille avec un intérieur cuir naturel.

La T était un modèle analogue à celui ci mais elle était noir et bleu marine.


sherlock

Messages : 6612
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les belles américaines 1955-1965

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum