Sur la table de nuit...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  davidoff1204 le Jeu 20 Aoû 2015 - 14:53

Surcouf a écrit:il y a également Pulp de Bukowski.
J'en ai lu plusieurs de lui mais celui-ci non. Possible que je l'ai déjà acheté, cependant.

davidoff1204

Messages : 3097
Date d'inscription : 20/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  davidoff1204 le Jeu 20 Aoû 2015 - 14:54

sherlock a écrit:
Je n'ai pas lu (pas encore) "un privé..." mais "la pêche à la truite..." a été emblématique pour toute une génération, avec "Do it", de Rubin, et dans un genre différent "Howl kaddish" de Ginsberg.
A ajouter à ma liste déjà bien garnie.
avatar
davidoff1204

Messages : 3097
Date d'inscription : 20/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Drebin le Ven 21 Aoû 2015 - 18:05

Ravi que vous parliez d'"Un privé à Babylone". Un ami me l'avait offert et j'ai adoré.

On m'a dit le plus grand bien de Pulp.
J'aime bien le Buk, mais après avoir lu les contes de la folie ordinaire il y a quelques années, j'ai un peu peur de le relire.

Enfin, de toutes façons, vu le nombre de livres qui s'empilent sur ma table de chevet sans que j'ai le temps de les lire... pale
Le dernier en date était Histoire intellectuelle du libéralisme de Pierre Manent. Passionnant pour qui aime la philosophie politique, mais définitivement un mauvais choix comme livre de chevet... j'ai mis des mois pour le lire.
avatar
Drebin

Messages : 1375
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 36
Localisation : Saint-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  davidoff1204 le Sam 22 Aoû 2015 - 0:45

Pour ma part, j'avais aussi commencé par Les contes de la folie ordinaire il y a une trentaine d'années.
Dans un registre plus "soft", tu pourrais reprendre avec Souvenirs d'un pas grand-chose qui retrace les premières années de l'auteur. De mémoire, ce livre s'apparente davantage à du Fante.
avatar
davidoff1204

Messages : 3097
Date d'inscription : 20/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  davidoff1204 le Dim 6 Sep 2015 - 11:24

Il faut tuer Lewis Winter de Norman Mackay.
Comme son nom l'indique, l'auteur est écossais. L'intrigue se déroule à Glasgow. Elle aurait pu se passer ailleurs tant la ville est en toile de fond.
Rien de novateur côté intrigue mais, comme estimait Céline, des histoires il y en a plein les commissariats.
Les phrases sont courtes, percutantes et l'auteur réussit le tour de force de nous faire rentrer dans la tête des différents personnages, tueurs à gages compris.
Bref, cela se lit avec gourmandise et, bonne nouvelle, il y a deux autres tomes.
J'ail d'ailleurs dévoré le second : Comment tirer sa révérence.
Prochaine étape, le dernier opus : Ne reste que la violence.
avatar
davidoff1204

Messages : 3097
Date d'inscription : 20/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Invité le Mar 8 Sep 2015 - 15:09



Une délectable incursion sous les tropiques, dont l'exotisme est bien davantage temporel que géographique.
Les amateurs de chasse au canard apprécieront la chasse au rhinocéros.
Descriptions de la nature sauvage à travers le regard d'un peintre, considérations économico-politiques
à travers celui d'un sous-secrétaire d'Etat aux colonies, tout y est. Vertigineux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Onkel pitsch le Mer 9 Sep 2015 - 0:11

Tu as le sens de l'image, c'est juste, et c'est fort agréable.
Ce casque colonial Français et sa jugulaire dans le coin de la photo, je connais...
Mais qu'en est-il de ce petit tapis délicieux sur lequel repose ton livre ?
Onkel.


Dernière édition par Onkel pitsch le Mer 9 Sep 2015 - 0:57, édité 1 fois
avatar
Onkel pitsch

Messages : 2079
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  ed2007 le Mer 9 Sep 2015 - 0:16

Edit : Effectivement, pourquoi répondre ?! Pourquoi ne suis-je pas resté sagement à ma place sans intervenir dans une discussion dont la subtilité m'échappait bien évidemment totalement !!!


Dernière édition par ed2007 le Mer 9 Sep 2015 - 11:04, édité 1 fois
avatar
ed2007

Messages : 1421
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : SVO 2 - 1 GVA

http://dondellinger.com/mipiace/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Onkel pitsch le Mer 9 Sep 2015 - 0:42

Je ne sait pas....Je me suis adressé à Frederick qui lui seul sait.
Onkel.
avatar
Onkel pitsch

Messages : 2079
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Invité le Mer 9 Sep 2015 - 16:24

Il ne s'agit pas d'un tapis, mon oncle, mais du couvercle d'une malle
de voyage où je stocke mes vieilleries.

PS. Quelle était la question posée, ami Ed? À quelle subtilité fais-tu allusion? scratch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  ed2007 le Mer 9 Sep 2015 - 16:45

Frederick Hoepnick a écrit:PS. Quelle était la question posée, ami Ed? À quelle subtilité fais-tu allusion? scratch
Je me suis immiscé dans la conversation pour répondre, en substance, qu'il devait probablement s'agir d'un "tapis voyageur", plus communément appelé une malle de voyage, et que certains prenaient désormais la peine de tapis(ser) ces objets d'une toile cirée laide et tapageuse pour les empêcher de s'échapper... Effrayé par le son trop proche de la balle sifflante menaçant mes oreilles, j'ai préféré éditer... à tord ou à raison :-)
avatar
ed2007

Messages : 1421
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : SVO 2 - 1 GVA

http://dondellinger.com/mipiace/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Invité le Mer 9 Sep 2015 - 20:56

Tu t'es immiscé avec pertinence et censuré inutilement, mon bon Ed.
Cette malle est dans son état d'origine, tant intérieur qu'extérieur.
Et quand bien même fût-elle irrespectueusement dénaturée au moyen
du tissu sus nommé, ne vas pas imaginer que je sois à la fois ombrageux
et expert en maniement de fusil à éléphant.
C'est toujours un plaisir de deviser entre personnes de bonne compagnie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  pascer le Lun 5 Oct 2015 - 18:48

Surcouf a écrit:
pascer a écrit:En ce mois de juillet, je lis Faulkner, Plath et Gracq.... J'ouvre simplement une page et je me laisse bercer simplement par leur prose... Rolling Eyes
cheers  Tu lis quoi de Faulkner? Tu es dans le comté de - attention... - yoknapatawpha?
Parabole... study
La réponse est certes tardive, le temps de finir la première page phrase... spamafot
avatar
pascer

Messages : 1021
Date d'inscription : 03/02/2012
Localisation : West End

http://www.johnsteedsflat.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Invité le Mar 26 Juil 2016 - 17:15

C’est l’été, les vacances !
Sur les plages du littoral, la France se met en roue libre.
Odeur d’iode mêlée aux senteurs entêtantes du Monoï émanant
des milliers de corps ruisselants d’huile, qui, telles des colonies de morses
lascifs, traînent leur ennui sous les rayons ultra-violets.
À ceux d’entre vous qui souhaitent se faire bronzer les neurones plutôt
que d’enrichir Marc Levy, je recommande la lecture de ce petit ouvrage très intéressant.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  sherlock le Mer 27 Juil 2016 - 8:50

Bonne pioche, et hop, commandé.

En échange, dans un registre différent, une fiction : "Passé imparfait", de Julian Fellowes, le scénariste de Downton Abbey. Un roman allègre, qui est aussi une critique féroce de la haute société britannique....
avatar
sherlock

Messages : 7020
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Invité le Mer 27 Juil 2016 - 15:00

Je l’avais effectivement repéré et feuilleté sur les étalages des libraires, mais, étant peu « roman », j’hésite toujours à me lancer dans la lecture d’un pavé. Cependant, une recommandation de mon ami Sherlock vaut invitation sans bristol.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  grizz5555 le Lun 1 Aoû 2016 - 13:23

De mon côté, je me suis enfin mis à "Sur la route" de Kerouac.
Jusqu'ici, un petit délice...
avatar
grizz5555

Messages : 2530
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 31
Localisation : au P1

http://thefattorialist.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  sherlock le Mar 3 Oct 2017 - 17:47

Hello there,

J'adore les complots, mais uniquement dans les romans ou dans les films. En voici un qui m'a plu : "La prophétie de Golgotha" de Jean-Michel Riou.

Le complot commence avant la guerre de 14, en suscitant l'assassinat du journaliste Gaston Calmette par la femme du Ministre Joseph Caillaux, je ne vous raconte pas la suite...

L'auteur a su habilement mêlé l'histoire (l'assassinat de Caillaux, de l'archiduc d'Autriche, etc) et la fiction, ce qui rend le récit plutôt prenant. Conquis par son style, je viens d'acheter un autre roman du même auteur : "Le secret de Champollion".
avatar
sherlock

Messages : 7020
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  sirine le Mar 3 Oct 2017 - 18:22

Ah les souvenirs de jeunesse ! Laughing

_________________
http://tasselloafer.wordpress.com/
"Il y a une injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l'argent public". François Fillon, septembre 2012
"Beaucoup de Français ont l'impression de travailler pour ceux qui ne travaillent pas". François Fillon 17/11/2016 - 22h46
avatar
sirine
Admin

Messages : 6682
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 51
Localisation : Zembla

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  sirine le Mar 3 Oct 2017 - 18:38

J'adore Antoine Blondin, mais je n'avais pas encore lu Un singe en hiver. C'est un petit chef d'oeuvre, et le sommet de ce que j'ai pu lire de Blondin jusqu'à présent.


Sinon j'ai entrepris depuis quelques mois de lire l'intégralité des romans de l'immense René Fallet. Que des bons moments. Le braconnier de Dieu et Le beaujolais nouveau est arrivé sont recommandés.


_________________
http://tasselloafer.wordpress.com/
"Il y a une injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l'argent public". François Fillon, septembre 2012
"Beaucoup de Français ont l'impression de travailler pour ceux qui ne travaillent pas". François Fillon 17/11/2016 - 22h46
avatar
sirine
Admin

Messages : 6682
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 51
Localisation : Zembla

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Invité le Mar 3 Oct 2017 - 20:21

J'ai vraiment de plus en plus de mal avec le roman contemporain.
Je passe certainement à côté de choses intéressantes, mais j'en suis arrivé au point où la réalité m'interpelle davantage que la fiction. Pourquoi, du reste, inventer des péripéties, alors que la vraie vie est un roman d'aventures. Ainsi, ces derniers mois, ai-je enchaîné la relecture de la trilogie de Gilles Perrault, "Le secret du Roi", qui relate de façon magistrale la création de l'ancêtre des services secrets français sous le règne de Louis XV.
À la fin des  trois volumes de 600 pages chacun, on se surprend à dire :_ Déjà?
Afin de rester en phase avec ce contexte charmeur, j'ai enchaîné avec l'excellente biographie de Bernard de Montferrand, "Vergennes – la gloire de Louis XVI", qui éclaire d'un jour nouveau un règne longtemps dénigré.
Pour élargir le champ, j'ai attaqué le best-seller de Yuval Harari : "Sapiens – une brève histoire de l'humanité".
Il s'agit là d'un ouvrage de vulgarisation scientifique. Et si le style littéraire laisse, à mon goût, souvent à désirer, il est juste de préciser que la forme n'est pas l'objet. L'objet, c'est le fond. Et le fond, ma foi, donne le vertige.
Si la lecture de ce bouquin pouvait dessiller le plus possible d'homo-bisounours, ce serait assurément une victoire de la lumière sur le sirop d'érable.
Citons, pour mémoire, "Les Croisades vues par les Arabes" d'Amin Maalouf, qui n'est pas mal non plus dans son genre, et concluons avec "Le diable en France" de Lion Feuchtwanger, récit de l'internement de ce grand écrivain allemand dans un camp de "concentration" français en 1940.

Ah! J'oubliais! Grâce à toi, cher Sirine, j'ai lu "Les mémoires d'un antisémite", de Gregor von Rezzori.
Pfouuuuu! Quel style!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  sherlock le Mar 3 Oct 2017 - 22:24

@]Sirine : Fallet et Blondin font parti de mes incontournables, ceux que j'emporte dès que je m'exile sur une île déserte. Concernant le primate hivernal, j'imagine que l'aimable compagnie connaît également le film éponyme de Verneuil dialogué par Audiard. Immense !!

@Sirine bis : Ti con, va !  Surprised

@Frederic Hopj'tenique : J'avais jusqu'à présent négligé de lire "Le secret du roi", oubli que je vais réparer pas plus tard qu'incessamment sous peu.

Je viens de terminer "Juger la Reine" de l'excellent Emmanuel de Waresquiel, dont j'avais déjà fort apprécié les deux bouquins sur Talleyrand. C'est en quelque sorte le malheureux épilogue du Vergennes que tu nous conseilles.

Quant au best seller de  Yuval Harari, ni le nom de l'auteur ni le titre n'était encore arrivé sur ma petite planète personnelle, voici qui est fait !
avatar
sherlock

Messages : 7020
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  sirine le Mar 3 Oct 2017 - 23:40

Frederick Hoepnick a écrit:
Ah! J'oubliais! Grâce à toi, cher Sirine, j'ai lu "Les mémoires d'un antisémite", de Gregor von Rezzori.
Pfouuuuu! Quel style!
Mais je t'en prie. Cela me donne envie de replonger dans la mitteleuropa du coup.

_________________
http://tasselloafer.wordpress.com/
"Il y a une injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l'argent public". François Fillon, septembre 2012
"Beaucoup de Français ont l'impression de travailler pour ceux qui ne travaillent pas". François Fillon 17/11/2016 - 22h46
avatar
sirine
Admin

Messages : 6682
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 51
Localisation : Zembla

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  sirine le Mer 4 Oct 2017 - 11:18

sherlock a écrit:@]Sirine : Fallet et Blondin font parti de mes incontournables, ceux que j'emporte dès que je m'exile sur une île déserte. Concernant le primate hivernal, j'imagine que l'aimable compagnie connaît également le film éponyme de Verneuil dialogué par Audiard. Immense !!

Je n'ai jamais douté de toi !!
Le film est excellent évidemment.
René Fallet était un ami de Brassens et fréquentait quelques figures de l'establishment vinique, comme Audiard et Carmet...tous les 4 sur cette photo


_________________
http://tasselloafer.wordpress.com/
"Il y a une injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l'argent public". François Fillon, septembre 2012
"Beaucoup de Français ont l'impression de travailler pour ceux qui ne travaillent pas". François Fillon 17/11/2016 - 22h46
avatar
sirine
Admin

Messages : 6682
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 51
Localisation : Zembla

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  sherlock le Mer 4 Oct 2017 - 13:03

sirine a écrit:Je n'ai jamais douté de toi !!

Mais j'espère bien, j'ai déjà bien assez à faire avec mes propres doutes à mon sujet  Laughing

sirine a écrit:Le film est excellent évidemment.
René Fallet était un ami de Brassens et fréquentait quelques figures de l'establishment vinique, comme Audiard et Carmet...tous les 4 sur cette photo

Une fine équipe, en effet. Je connais les dialogues du singe aussi bien que ceux des tontons. Je n'ai même pas eu à les apprendre, tellement ils sont bien écrits. Ces choses là, on ne les apprend pas, on les sait !

Je copie-colle celle ci :

Michel Audiard a écrit:Albert : Ah parce que tu mélanges tout ça, toi ! Mon Espagnol comme tu dis et le père Bardasse. Les Grands Ducs et les Bois-sans-soif !
Esnault : Les grands ducs !
Albert : Oui, monsieur ! Les princes de la cuite, les seigneurs ! Ceux avec qui tu buvais le coup dans le temps et qui ont toujours fait verre à part ! Dis-toi bien, que tes clients et toi, ils vous laissent à vos putasseries les seigneurs : ils sont à cent mille verres de vous ! Eux, ils tutoient les anges !
Esnault : Excuse-moi, mais nous autres on est encore capable de tenir le litre sans se prendre pour Dieu le Père !
Albert : Mais, c'est bien ce que je vous reproche ! Vous avez le vin petit et la cuite mesquine. Dans le fond, vous ne méritez pas de boire ! Tu te demandes pourquoi il picole l'Espagnol ? C'est pour essayer d'oublier les pignoufs comme vous !
avatar
sherlock

Messages : 7020
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Onkel pitsch le Mer 4 Oct 2017 - 16:00

Décidément, on peut plus causer de rien avec toi..tiens..
T'es trop con !


Dernière édition par Onkel pitsch le Mer 4 Oct 2017 - 16:07, édité 1 fois
avatar
Onkel pitsch

Messages : 2079
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  sherlock le Mer 4 Oct 2017 - 16:05

Onkel pitsch a écrit:On ne peut plus causer de rien avec toi....
T'es trop con !

Monsieur connaît ses classiques. Smile
avatar
sherlock

Messages : 7020
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  kjeldor le Jeu 5 Oct 2017 - 14:24

GEORGETTE : C'est madame la directrice.

GABRIEL FOUQUET : Je ne savais pas qu'elle était anglaise.

GEORGETTE : Elle ne l'est pas : elle fait semblant. Il y a dix ans, elle s'est mis dans la tête de parler anglais.
Sans doute pour faire bien, pour épater les parents d'élève.
Le plus beau, c'est qu'il a fallu que je m'y mette aussi, sans ça, où est-ce qu'on allait.
Les questions étaient anglaises et mes réponses françaises.

GABRIEL FOUQUET : C'est ce qui a perdu Jeanne d'Arc.
avatar
kjeldor

Messages : 5339
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 34
Localisation : Dans le marc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Néo le Lun 20 Nov 2017 - 14:37

Lu en dernier

Quand sort la recluse de Fred Vargas... j'aime beaucoup les polards de cet auteur mais ce dernier ouvrage m'a semblé un peu capilotracté.

essayé avant

un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable

rarement lu un livre aussi chiant... enfin les 80 premières pages parce que je n'ai pas été plus loin...
avatar
Néo

Messages : 22
Date d'inscription : 02/12/2014
Localisation : Boulogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  sherlock le Lun 20 Nov 2017 - 16:31

Pas encore lu le dernier Vargas, que j'aime beaucoup. j'ignore jusqu'au nom du second auteur.

Sur ma table de nuit actuellement, "La prison martime" de Michel Morth, un bel écrivain breton, en dépit de ses idées politiques qui me défrisent !
avatar
sherlock

Messages : 7020
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Invité le Mar 21 Nov 2017 - 18:55

"Une heure avant la fin du monde", un recueil de textes journalistiques
écrits par Joseph Roth entre 1924 et 1939.
Plume aussi lucide que vitriolée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Néo le Dim 10 Déc 2017 - 19:28

Pour ne pas rester sur un mauvais souvenir j'ai relu

L'armée furieuse

nettement plus sympa

et puis comme c'est d'actualité j'ai fouiné dans ma bibliothèque et j'ai ressorti deux bouquins de Jean d'Ormesson...

et j'ai attaqué Casimir mène la grande vie hier

avatar
Néo

Messages : 22
Date d'inscription : 02/12/2014
Localisation : Boulogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Invité le Ven 6 Avr 2018 - 21:35

Sirine, dans un de ses messages, a parlé du grand Bigeard.

Je vais donc ressortir un de ses livres de ma bibliothèque pour le relire.



« Adieu ma France… Tu n’es plus celle que j’ai connue, le pays du respect des valeurs, de l’hymne et du drapeau, le pays de la fierté d’être français. Adieu ma France des trafics en tous genres, du chômage, de l’islamisme, de la polygamie, du laxisme, de la permissivité, de la famille décomposée… Adieu ma France réduite à l’état d’urgence, ma France déconstruite, en guerre avec elle-même. Je veux, néanmoins, demeurer optimiste et croire en ton sursaut. Mais qui te sauvera ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  sherlock le Ven 6 Avr 2018 - 21:48

Maxmax a écrit:
« Adieu ma France… Tu n’es plus celle que j’ai connue, le pays du respect des valeurs, de l’hymne et du drapeau, le pays de la fierté d’être français.

Le pays qui dans sa grande mansuétude offrait à certains de revigorantes baignades dans la méditerranée, les pieds coulés dans le béton et balancés d'un hélicoptère.

Ca s'appelait les crevettes Bigeard, je n'ai jamais su pourquoi No

https://fr.wikipedia.org/wiki/Crevette_Bigeard
avatar
sherlock

Messages : 7020
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  hesk le Sam 7 Avr 2018 - 0:46

Comme il n'y a pas de guillemets de fin, on ne sait pas trop où s'arrête la citation. Mais quoiqu'il en soit cette France fantasmée par un vieux soudard n'a jamais existé, et c'est tant mieux ! Le personnage Bigeard n'était pas antipathique, il y avait là une certaine forme de droiture, mais il suffisait de l'écouter 5' pour comprendre qu'il était quand même assez bas de plafond...
avatar
hesk

Messages : 3545
Date d'inscription : 31/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  ed2007 le Sam 7 Avr 2018 - 11:30

sherlock a écrit:
Le pays qui dans sa grande mansuétude offrait à certains de revigorantes baignades dans la méditerranée, les pieds coulés dans le béton et balancés d'un hélicoptère.

Ca s'appelait les crevettes Bigeard, je n'ai jamais su pourquoi No
Aucune sympathie pour ce personnage et aucun souci pour évoquer les atrocités d'un camp mais il faut être équitable et en faire autant pour celui d'en face... Je ne suis pas certain que mon arrière grand-père était si pressé de finir au cimetière du Clos Salembier.
avatar
ed2007

Messages : 1421
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : SVO 2 - 1 GVA

http://dondellinger.com/mipiace/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  sherlock le Sam 7 Avr 2018 - 11:45

Nul n'a le privilège de l'atrocité, et le problème est hélas d'une cruelle actualité.
avatar
sherlock

Messages : 7020
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Invité le Sam 7 Avr 2018 - 11:52

Comme vous dites, loin s'en faut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  RogerBall le Dim 10 Juin 2018 - 0:48

Bonjour

The Limits of Air Power - The American Bombing of North Vietnam by Mark Clodfelter
and
Case Studies In Strategic Bombardment - WWII, British and US Air Offensive, Atom Bomb Pacific-Korea-Vietnam, Gulf War, Doctrine, Planning, Operations from B17 to B2 bombers.

En fait l'etude de si une guerre peut être gagné que uniquement par l'arme aeriene strategic sans les armées au sol - vast debat depuis la theorie du le genéral italien theoricien Guilio Douhet et son ouvrage The Command of the Air en 1921.

Roger

[EDIT]
In fact the big question is : Could a nation win a war only with its air force and nothing else - no Navy, no ground forces - meaning that investments should only be made in a strong strategic air force and some limited tactical air assets instead of warships, naval aviation, tanks, armed vehicules etc...
Italian general Guilio Douhet and US general William Mitchell were the great theoreticians of this idea -pre WW2.
War after war, scholars and historians make scientific analysis but points of view do differ by much... for decades.
avatar
RogerBall

Messages : 75
Date d'inscription : 07/06/2018
Localisation : WithYou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la table de nuit...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum