DE LA LOI MACRON ET DES APPELLATIONS ‘BOTTIER’ ET ‘FAIT-MAIN’

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DE LA LOI MACRON ET DES APPELLATIONS ‘BOTTIER’ ET ‘FAIT-MAIN’

Message  calceo le Jeu 4 Juin 2015 - 13:52

Messieurs,

Je viens de tomber sur cet article et suis heureux que l'appellation "bottier" et "fait-main" a été sauvée....

Je vous laisse prendre note et si envie de le développer

https://parisiangentleman.fr/2015/05/13/de-la-loi-macron-et-des-appellations-bottier-et-fait-main/


calceo

Messages : 2421
Date d'inscription : 05/11/2012
Age : 44
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE LA LOI MACRON ET DES APPELLATIONS ‘BOTTIER’ ET ‘FAIT-MAIN’

Message  grizz5555 le Jeu 4 Juin 2015 - 13:58

J'avais trouvé cet article très intéressant.
Je m'interroge, mais je suis certain qu'on pourra trouver des réponses ici, quant à l'utilisation de la machine à coudre par la piqueuse pour réaliser la tige. Est-ce que cela enlève l'appellation "fait-main" et donc bottier ?


grizz5555

Messages : 1979
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 29
Localisation : au P1

http://thefattorialist.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE LA LOI MACRON ET DES APPELLATIONS ‘BOTTIER’ ET ‘FAIT-MAIN’

Message  Richelieu le Jeu 4 Juin 2015 - 14:45


Je crois me rappeler que l'appellation "fait main" s'applique au travail de pied, pour lequel on parle de coutures (trépointe et petits points). Pour la tige, on parle de piqure, exécuté par un(e) piqueur(euse).
Tige piquée machine et semelage cousue main=travail "bottier"

Richelieu

Messages : 315
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE LA LOI MACRON ET DES APPELLATIONS ‘BOTTIER’ ET ‘FAIT-MAIN’

Message  bienluienapris le Jeu 4 Juin 2015 - 14:53

Il y aura toujours cet éternel débat également sur le fait que pour être "bottier" il faut également faire ses propres formes et ne pas passer par un formier.

bienluienapris

Messages : 3603
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 25
Localisation : Geneve

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE LA LOI MACRON ET DES APPELLATIONS ‘BOTTIER’ ET ‘FAIT-MAIN’

Message  Dafalgan le Jeu 4 Juin 2015 - 15:15

Honnêtement, ces débats sont bien connus et ne m'intéressent pas trop en l’occurrence.

J'avais vu passer ce compte rendu et ce qui m'avait interpellé concerne la forme : il y a une proposition opportuniste posée par l'exécutif en raison d'une supposée compétitivité accrue... déjà, sur ce point, j'ai trouvé que l'argumentation était particulièrement "légère" et semble franchement prendre le consommateur pour un c...

Cette proposition est alors combattue et rejetée suite à l'intervention complètement fortuite d'un attaché parlementaire un peu éclairé sur ces questions... C'est ce qui me semble le plus incroyable. La modification proposée aurait sans doute impacté l'activité de nombreux professionnels du secteur et il semblerait que personne ne se soit jamais renseigné un minimum.
Le parlementaire qui argumente pour faire rejeter la proposition ne semble pas plus au point...mais au moins le reconnait-il (il se défend même de porter des berlulu...comme si c'était un problème en soit... démagogie jusque dans les débats obscurs au milieu de la nuit).

Et le ministre, goguenard, qui ricane et admet qu'il s'en fout un peu parce que ce point n'est pas essentiel pour sa réforme.

Cette discussion m'a attristé parce que j'ai le bagage pour comprendre plus ou moins de quoi il est question et pour imaginer les conséquences. Mais je me dis que nombre de sujets sont traités de la même manière avec aussi peu de soin et avec un jenfoutisme aussi évident...pour celui qui connait.

Au fond, le débat peut bien tourner sur ce que c'est le "fait main" et qui peut légitimement s'en prévaloir, ce qui m'interpelle c'est que le ministre lui propose en s'appuyant sur un préjugé (le consommateur est un abruti qui suivra la mode du "fait main" et achètera des bouses parce qu'on aura mis l'étiquette qui va bien) et sans AUCUNE réflexion/recherche/argumentation (bref, aucun travail), sur le sens de la proposition.

Dafalgan

Messages : 1040
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE LA LOI MACRON ET DES APPELLATIONS ‘BOTTIER’ ET ‘FAIT-MAIN’

Message  sherlock le Jeu 4 Juin 2015 - 19:21

Ayant été attaché parlementaire pour payer mes études, voici quelque temps (sous la troisième république), je me permets d'intervenir non sur le fond mais sur ce point précis.

Dafalgan a écrit:Cette discussion m'a attristé parce que j'ai le bagage pour comprendre plus ou moins de quoi il est question et pour imaginer les conséquences. Mais je me dis que nombre de sujets sont traités de la même manière avec aussi peu de soin et avec un jenfoutisme aussi évident...pour celui qui connait.

C'est hélas plus compliqué que ça. Les parlementaires français n'ont pas du tout les moyens humains pour faire face à la complexification croissante de leur tâche. Ils ont de quoi avoir deux attachés parlementaires bien payés ou trois mal payés, plus les services communs de l'A.N.

C'est parfaitement insuffisant aujourd'hui. La conséquence est qu'ils font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont.

Quand je pense par exemple qu'au Brésil voici dix ans lors d'une mission, j'ai constaté que chaque parlementaire fédéral avait une dizaine d'attachés dont un ou deux spécialisés en TIC (l'objet de ma mission), je n'ai pas pu m'empêcher de comparer avec la situation française...

Fin du hors sujet !

sherlock

Messages : 6600
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE LA LOI MACRON ET DES APPELLATIONS ‘BOTTIER’ ET ‘FAIT-MAIN’

Message  Dafalgan le Jeu 4 Juin 2015 - 19:32

Je ne crois pas que ce soit HS et je suis d'accord avec toi sur les moyens des parlementaires (de la plupart des).

C'est pour ça que Je n'ai parlé de démagogie que concernant le passage sur berluti (cela dit ce n'est pas le mot exact puisque ce n'était pas à destination du public mais entre eux...disons ignorance alors).

Et je me voulais beaucoup plus critique a l'égard de l'exécutif qui, normalement, dispose du temps et des moyens pour travailler ses propositions.

Dafalgan

Messages : 1040
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE LA LOI MACRON ET DES APPELLATIONS ‘BOTTIER’ ET ‘FAIT-MAIN’

Message  hesk le Jeu 4 Juin 2015 - 22:46

Je vous trouve un peu injustes avec le gouvernement dans cette affaire, l'intervention du ministre me paraissant claire et assez bien étayée. je ne crois pas du tout à l'improvisation ou au travail bâclé, ceux qui le pensent ne savent visiblement pas comment fonctionne Bercy.

Sur le fond, j'ai du mal à me prononcer, car je crois me souvenir avoir lu quelque part ce que relate Richelieu. Si c'est bien exact, c'est-à-dire si le piquage machine de la tige ne fait pas perdre le droit de se dire bottier et de revendiquer le fait-main, l'abrogation de la loi de 48 ne se justifie pas. Dans le cas contraire, il y aurait, à tout le moins, matière à débattre.

Quant aux moyens dont disposent les parlementaires français, ils sont sans doute encore insuffisants, comme le souligne Sherlock. Mais se focaliser sur le nombre de leurs assistants ou collaborateurs (et non attachés, cette appellation étant en principe réservée à certains membres des cabinets ministériels), c'est peut-être passer à côté de l'essentiel. Pour le peu que j'en connais, la principale difficulté de l'exercice du mandat parlementaire, c'est la gestion du temps entre Paris et la circonscription, le mandat national et les fonctions locales. Augmenter le nombre de collaborateurs faciliterait bien sûr la vie du député, mais cela ne servirait pas à grand-chose si le s'il ne dispose pas du temps minimum nécessaire pour s'investir pleinement dans l'exercer de ses fonctions législatrice et de contrôle de l'exécutif. Dans cette optique, le non-cumul des mandats, qui a sans doute certains inconvénients, pourrait déboucher sur des députés 2.0, wait and see...

hesk

Messages : 3138
Date d'inscription : 31/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE LA LOI MACRON ET DES APPELLATIONS ‘BOTTIER’ ET ‘FAIT-MAIN’

Message  Mister T le Jeu 4 Juin 2015 - 23:18

hesk a écrit:

Sur le fond, j'ai du mal à me prononcer, car je crois me souvenir avoir lu quelque part ce que relate Richelieu. Si c'est bien exact, c'est-à-dire si le piquage machine de la tige ne fait pas perdre le droit de se dire bottier et de revendiquer le fait-main, l'abrogation de la loi de 48 ne se justifie pas. Dans le cas contraire, il y aurait, à tout le moins, matière à débattre.

Je confirme que l'on m'a aussi dit que le piquage ne fait pas perdre l'appellation "bottier" au sens de la loi de 48. Tout simplement parce qu'à l'époque le piquage machine était déjà assez répandu (voir généralisé)

Mister T

Messages : 1156
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 30
Localisation : sur une île

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE LA LOI MACRON ET DES APPELLATIONS ‘BOTTIER’ ET ‘FAIT-MAIN’

Message  Richelieu le Ven 5 Juin 2015 - 7:09

bienluienapris a écrit:Il y aura toujours cet éternel débat également sur le fait que pour être "bottier" il faut également faire ses propres formes et ne pas passer par un formier.


Le bottier n'est pas obligé de faire du "sur mesure", mais de fabriquer à la main (et donc il peut sous traiter le formage). Le "sur mesure" peut tout à fait être industriel.
Encore faut-il s'entendre sur une définition de ce terme (sur mesure), qui n'a pas l'air d'être protégé...

Richelieu

Messages : 315
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE LA LOI MACRON ET DES APPELLATIONS ‘BOTTIER’ ET ‘FAIT-MAIN’

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum