Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Aller en bas

Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Henri-Michaux le Lun 29 Sep 2014 - 14:45

Pour les tatillons de l’écrit en «bonnet de forme», amateurs des bons usages, ou tout simplement pour les curieux, soucieux de bien composer leurs textes, mails, rapports, journal intime, lettres d’amour, réclamations au SAV Darty (ça marche aussi pour la SNCF), etc., je me propose de faire une petite synthèse rapide et non exhaustive des règles typographiques.

Il ne s’agit pas de rentrer trop dans les détails, mais de s’accoutumer aux règles de bases qui s’apparentent à de l’orthographe. On appelle d’ailleurs cela de l’orthotypographie.
Je ne m’intéresse donc ici vraiment qu’aux cas les plus basiques. Pour approfondir j’indique en bas du message une série de liens qui font références.

Il y a dans l'imprimerie une richesse de langage bien singulière et souvent amusante. Par exemple, en typographie l’espace est féminine. On dira donc « n’oublie pas de mettre une espace insécable avant ton point d’exclamation, afin qu’il ne se trouve pas perdu en début de ligne »
L’espace insécable:
- Sous Word pour Mac : touche pomme + espace
- Sous Word pour Windows : ctrl + shift + espace

Veuves et Orphelines
une ligne veuve est la dernière ligne d'un paragraphe apparaissant isolée en haut d'une page, et une orpheline est la première ligne d'un paragraphe apparaissant isolée en bas d'une page. On essaye généralement d'éviter l'apparition des veuves et des orphelines dans un texte typographié.
De la même manière on évitera que le dernier mot d’un paragraphe se trouve seul en début de ligne.
On peut aussi pousser le soin à éviter les articles en fin de lignes.

Guillemets
Les guillemets français sont ceux-ci: « », les guillemets comme cela “ ” sont anglais.
Les guillemets français sont utilisés pour les citations. Lorsqu'on a des citations imbriquées, les guillemets intérieurs sont remplacés par des guillemets anglais.
Si la citation est complète et comprend un signe de ponctuation final, ce signe est à l'intérieur des guillemets. Il est alors inutile d'ajouter un point après si la phrase contenant les guillemets est finie.

Italique
Un caractère italique (qui s'oppose au romain) s'utilise pour distinguer certains mots ou groupes de mots. Parmi lesquels :
- les noms communs étrangers qui ne sont pas dans le dictionnaire. « Ça y est, il a encore fait un reset ! Damned ! »
- les locutions, citations et mots latins, sauf « etc. » et quelques autres.

Nom Propre
On ne coupe jamais un prénom ni un nom propre, pas plus que l’on laisse le prénom se séparer du nom sous prétexte qu’il faut passer à la ligne. Composez avec une espace insécable.

Fautes récurentes:

Mr / Mrs : L'abréviation de « Monsieur » est « M. », celle de « Messieurs » est « MM. ». Pour « Madame », on a le choix entre « Mme » et « Mme », pareil pour « Mademoiselle » avec « Mlle » et « Mlle ». « Mr » signifie « Mister ».

etc... / etc., etc. : Comme et cetera signifie déjà « et tout le reste », on ne devrait ni le répéter, ni le faire suivre de points de suspension. On ne met qu'un point après, pour signaler que c'est une abréviation.


Les points de suspension ne sont pas trois simples points composés à la suite. Sur Mac, on obtient le signe point de suspension avec « alt + . ». Avec une police bien dessinée et dans un logiciel ad hoc, vous observerez que les espaces sont plus serrés entre les points de suspension qu’avec trois points collés à la suite.

1ier, 2ème... : On écrit 1er ou 1er, puis 2e, 3e... (avec le _e_ en exposant quand le logiciel le permet!). Exception : 2nd s'il n'y a que deux éléments.


Voilà pour aujourd’hui. Merci d’avoir lu. Si vous avez des questions n’hésitez pas.




Pour approfondir:
http://www.orthotypographie.fr/
http://jacques-andre.fr/faqtypo/lessons.pdf
http://livre.fnac.com/a1329944/Collectif-Lexique-des-regles-typographiques

Pour prolonger avec le sourire (c’est aussi une petite idée cadeau sympa si vous êtes à court):
http://livre.fnac.com/a1556227/David-Alliot-Chier-dans-le-cassetin-aux-apostrophes


Dernière édition par Henri-Michaux le Mar 30 Sep 2014 - 12:26, édité 2 fois
avatar
Henri-Michaux

Messages : 496
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 38
Localisation : Paris

http://www.nicaise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Drebin le Lun 29 Sep 2014 - 15:44

Merci pour ces précisions, jamais plus je n'oublierai d'espace insécable
!

Embarassed

Plus sérieusement, ces rappels sont très utiles.
Dans les erreurs pénibles (et qui m'arrivent parfois), on peut ajouter le titre orphelin (titre de paragraphe, par exemple, qui se retrouve isolé en fin de page). Énervant.
avatar
Drebin

Messages : 1378
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 36
Localisation : Saint-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  kjeldor le Lun 29 Sep 2014 - 16:48

C'est la rentrée et Monsieur Michaux assurera les cours de Français.




Et sinon, je vous propose une signature lue sur un autre forum :

Le Gousset a écrit:Et si on mangeait les enfants ?
Et si on mangeait, les enfants ?
Une virgule, c'est gratuit et ça peut sauver des vies.
Mettez un peu de ponctuation dans votre existence (et dans vos messages) !
Comité contre la Médiocrité Linguistique et la Disparition de la Ponctuation
avatar
kjeldor

Messages : 5364
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 34
Localisation : Dans le marc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Antoine le Lun 29 Sep 2014 - 16:51

Ben tant qu'on y est...

Henri-Michaux a écrit:«bonnet de forme»

Il y a un (ou une, peu importe) espace après des guillemets ouvrants (et avant des fermants du coup) !

Henri-Michaux a écrit:Pour « Madame », on a le choix entre « Mme » et « Mme », pareil pour « Mademoiselle » avec « Mlle » et « Mlle »

C'est chouette d'avoir le choix, mais... heu... où est la différence ?!
avatar
Antoine

Messages : 521
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Drebin le Lun 29 Sep 2014 - 17:34

"Bonnet du forme" faisait partie des perles d'étudiants de 1ère année quand j'étais chargé de TD.
Un prof avait eu le droit, pour l'oral d'une étudiante de maîtrise (!) au "Serment du Jus de Pomme".
Bac+4... clown
avatar
Drebin

Messages : 1378
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 36
Localisation : Saint-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Lo le Lun 29 Sep 2014 - 17:43

Beaux exemples de la stricte application des règles.
Leur connaissance permettra de mieux savoir s'en affranchir et de donner parfois une peu plus d'émotion et de vie.
Tiens, c'est une peu comme les règles sartoriales ... geek
avatar
Lo

Messages : 1168
Date d'inscription : 05/08/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Henri-Michaux le Lun 29 Sep 2014 - 18:01

Antoine a écrit:
Il y a un (ou une, peu importe) espace après des guillemets ouvrants (et avant des fermants du coup) !

En fait, dans les règles de l'art, il s'agit d'un quart de quadratin ou au moins d'une espace fine (insécable of course) qui n'existe pas sur les traitements de texte grand public. Mais tu as raison, quitte à adopter une marche il faut la suivre jusqu'au bout! Scuse, c'était pour voir si tu suivais! (c'est pas ce que disent les profs qui se gourent?)

Antoine a écrit:
C'est chouette d'avoir le choix, mais... heu... où est la différence ?!

Argh oui, j'ai composé mon texte sur un soft qui accepte les exposants, qui ont été ici moulinés en simple bas de casse. Le choix, c'est Mme ou M[me] avec [me] en exposant.

J'ai oublié de parler de l'accentuation des capitales. Contrairement à ce qu'enseignent quantité d'instituteurs, les cap s'accentuent pour éviter les fautes de sens!
ex: PALAIS DES CONGRES… pour PALAIS DES CONGRÈS
avatar
Henri-Michaux

Messages : 496
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 38
Localisation : Paris

http://www.nicaise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  PiedBeau le Lun 29 Sep 2014 - 18:08

Pourtant le Palais des Congres ne manquerait pas d'admirateurs sur ce forum. (coucou tuba)
avatar
PiedBeau

Messages : 910
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  sherlock le Lun 29 Sep 2014 - 18:47

PiedBeau a écrit:Pourtant le Palais des Congres ne manquerait pas d'admirateurs sur ce forum. (coucou tuba)

Surtout le congre debout Rolling Eyes

Le choix, c'est Mme ou Mme, le logiciel utilisé par ce forum permet les indices et les exposants.


(J'étais moi aussi surpris que l'on ait le choix qu'entre Madame et Mademoiselle à l'époque du mariage pour tous Razz )
avatar
sherlock

Messages : 7059
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  bistrophile le Lun 29 Sep 2014 - 19:11

@ Henri-Michaux : Bravo, et si tu nous faisais réviser un peu les césures .... Sans nous parler des empereurs romains, ni des récompenses télévisuelles, savate de soie.

Commentaire
C'est un mec qui dit à un autre : tu as déjà vu un congre ? Et l'autre répond : Ouigre.

Philippe
avatar
bistrophile

Messages : 687
Date d'inscription : 13/03/2010
Localisation : Tours (Indre-et-Loire)

http://www.bistrophile.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Surcouf le Lun 29 Sep 2014 - 19:13

Lo a écrit:Beaux exemples de la stricte application des règles.
Leur connaissance permettra de mieux savoir s'en affranchir et de donner parfois une peu plus d'émotion et de vie.
Tiens, c'est une peu comme les règles sartoriales ... geek
Know the rules then break them. Queneau en est un parfait exemple (je suis en train de lire Zazie).
avatar
Surcouf

Messages : 5506
Date d'inscription : 08/03/2010
Localisation : XIIIe

http://amarezzahi.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Lo le Lun 29 Sep 2014 - 19:20

bistrophile a écrit:...
Commentaire
C'est un mec qui dit à un autre : tu as déjà vu un congre ? Et l'autre répond : Ouigre.

Philippe

Une blagounette que j'ai entendue toute ma petite enfance ...
Merci de me la remettre en mémoire  chine


Dernière édition par Lo le Lun 29 Sep 2014 - 21:06, édité 1 fois
avatar
Lo

Messages : 1168
Date d'inscription : 05/08/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  amator le Lun 29 Sep 2014 - 21:02

Ce post m'enchante et ton tatillonnage y trouve un allié inappliqué, mais convaincu.

Bienveillamment, je n'ai pas pu ne pas voir quelques coquilles qui chagrinent les chatouilleux de l'orthographe et que tu ne manqueras pas de modifier ne serait-ce que pour pénaliser le syndrome de l'arroseur arrosé. (réccurrentes : un seul c lui suffit, abrévation est amputé d'un "i")  
avatar
amator

Messages : 6913
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 60
Localisation : Paris

http://amator.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Dafalgan le Lun 29 Sep 2014 - 22:14

Drebin a écrit:"Bonnet du forme" faisait partie des perles d'étudiants de 1ère année quand j'étais chargé de TD.
Un prof avait eu le droit, pour l'oral d'une étudiante de maîtrise (!) au "Serment du Jus de Pomme".
Bac+4... clown

Tu veux parler du divorce "à a miable" qui peut survenir quand "la nullation" du mariage n'est pas possible ?

Sinon j'ai eu aussi une magnifique fiche d'arrêt commençant ainsi : "X. baise Y. sans capote. La pute tombe enceinte et veut du pognon de X"

Là je ne mets que les plus directes ; les énormités qui choquent en quelques mots...

Des amis ont eu aussi :

- Grand I d'une dissertation de droit constit : "La constitution évolue comme un pokemon"
- Accroche d'une dissertation d'histoire du droit "Toi toi mon toi, toi toi mon tout mon roi. Comme l'évoque la chanson de xxxxxx, le roi est doté d'un pouvoir absolu"

Et je crois que le plus beau rapport niveau d'étude/énormité est la phrase : "le gérant est finalement parti avec la caisse. Les actionnaires peuvent s'ne vouloir mais ça leur pendait au nez"... la demoiselle écrivait cela dans son mémoire de Master II...

Quant aux abréviations, je luttais chaque années en rappelant les règles pour Monsieur/Madame/Mademoiselle/Maître, ect.

Mes étudiants continuaient quand même à m'écrire "Mr" et l'un d'entre eux a réussi à me donner du Mgr en toute candeur...

Une autre source d'amusement récurrent était les adresses mail des étudiants... affraid

Dafalgan

Messages : 1045
Date d'inscription : 13/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Thomaparis le Lun 29 Sep 2014 - 23:50

Et s'il n'y avait que celles des élèves ou étudiants, ce serait beau...

(je dois d'ailleurs avouer que mon adresse principale, ouverte quand j'étais bien jeune, n'est pas non plus vraiment exemplaire sur ce point)

Thomaparis

Messages : 544
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  :mad: le Lun 29 Sep 2014 - 23:55

Drebin a écrit:"Bonnet du forme" faisait partie des perles d'étudiants de 1ère année quand j'étais chargé de TD.
Un prof avait eu le droit, pour l'oral d'une étudiante de maîtrise (!) au "Serment du Jus de Pomme".
Bac+4... clown
La loi des gustaves.
découvert une demi heure avant l'examen, sur les fiches d'une voisine.

Thomaparis a écrit:Et s'il n'y avait que celles des élèves ou étudiants, ce serait beau...

(je dois d'ailleurs avouer que mon adresse principale, ouverte quand j'étais bien jeune, n'est pas non plus vraiment exemplaire sur ce point)
je plussoie. et ne parle même pas des adresses professionnelles en wanadoo.fr ...
avatar
:mad:

Messages : 209
Date d'inscription : 04/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Drebin le Mar 30 Sep 2014 - 9:45

Dafalgan a écrit:- Accroche d'une dissertation d'histoire du droit "Toi toi mon toi, toi toi mon tout mon roi. Comme l'évoque la chanson de xxxxxx, le roi est doté d'un pouvoir absolu"

Ces fameuses phrases d'attaque... peut-être un des pires conseils de méthodologie en première année.
Je le mettrai peut-être au même niveau que l'"intérêt théorique / intérêt pratique", qui amène les 3/4 des étudiants (et même parfois en Master...) à rédiger la formule aussi inutile que lourde "L'intérêt théorique de ce sujet est qu'il nous amène à nous interroger sur les conditions de résolution du contrat... l'intérêt pratique de ce sujet est que la même aventure est arrivée à ma tante Gisèle et figurez-vous que..."



En première année, un voisin d'amphi avait utilisé la phrase d'attaque "neige en août, pâté en croûte" en droit constitutionnel. En avouant avoir eu du mal à faire le lien avec le référendum d'initiative minoritaire...
C'était en 1999. En 2006, j'en parle à mes étudiants de 1ère année : ils en avaient entendu parler. La performance a traversé les années.

La meilleure phrase d'attaque reste quand même l'inévitable "de tout temps", beaucoup plus facile à utiliser que le surcôté "qui veut le roy si veut la loi".
De tout temps, l'homme a dû supporter les conséquences dommageables de ses actes...
De tout temps, l'homme s'est interrogé sur l'effet direct des directives non transposées à l'expiration du délai de transposition et, en particulier, de leur invocabilité dans le cadre du recours formé contre un acte administratif individuel...
avatar
Drebin

Messages : 1378
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 36
Localisation : Saint-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  sherlock le Mar 30 Sep 2014 - 11:17

Ce sujet dérive un peu de la typo aux perles, mais ça tombe bien, j'ai ai quelques colliers.

Une au hasard :

   
Comme l’a écrit le fameux philosophe américain "Harry Sthot" (pour Aristote...)
avatar
sherlock

Messages : 7059
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Thomaparis le Mar 30 Sep 2014 - 11:43

Dans le genre, on a aussi : le philosophe espagnol Descartes (plutôt mignon, mais bon...),
ou mieux : "comme l'écrit le fameux Maxime de La Rochef"... (ou la joie de certains recueils de citations Laughing )

Thomaparis

Messages : 544
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  sherlock le Mar 30 Sep 2014 - 12:12

Une autre que j'aime beaucoup aussi :

L’arrêt Dame veuve Latouffe...

Il s'agit en fait de  l’arrêt Dame veuve Lamotte, concernant le caractère d’ordre public du REP
avatar
sherlock

Messages : 7059
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Henri-Michaux le Mar 30 Sep 2014 - 12:24


AMATOR
je n'ai pas pu ne pas voir quelques coquilles qui chagrinent les chatouilleux de l'orthographe


HENRI MICHAUX
— Aïe… Comment ça « imposteur »?    
à lui-même: Flûte, je suis découvert…


Dernière édition par Henri-Michaux le Mar 30 Sep 2014 - 14:15, édité 1 fois
avatar
Henri-Michaux

Messages : 496
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 38
Localisation : Paris

http://www.nicaise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  sherlock le Mar 30 Sep 2014 - 12:42

Concernant la typographie, il faut bien reconnaître que le web est une catastrophe, je parle de la technique même du web, pas de son utilisation.

Pour avoir une typo et une mise en page dignes de ce nom, il faut utiliser un autre format, mais bon, ce n'est plus le web Cool

Je suis un nostalgique de la disparition du métier de typographe, j'en ai connu lorsque j'étais étudiant, ils étaient instruits et intéressants, c'était un peu l'élite des ouvriers (ils savaient lire et écrire), sans doute la raison de leur engagement politique très précoce au XIXem...
avatar
sherlock

Messages : 7059
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  amator le Mar 30 Sep 2014 - 13:26

@ HM : on ne peut reprocher à un médecin d'être malade ... Wink
avatar
amator

Messages : 6913
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 60
Localisation : Paris

http://amator.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Henri-Michaux le Mar 30 Sep 2014 - 14:14

Le métier de typographe existe toujours, n’aie crainte sherlock. Cependant tu parles d'une partie pour désigner le tout. Par typographe, tu entends le vieux typo avec ses casses et son saturnisme. Or le typographe est, au choix, celui qui dessine les caractères ou celui qui les utilise, peu importe qu'il le fasse avec ses clous ou avec InDesign.

1. Avant les ordi
Il existe encore des irréductibles passionnés qui ont des casses pleines de plomb, des presses anciennes, que ce soit pour la typo, la litho ou la taille-douce (votre serviteur par exemple). L'usage n'est plus vraiment de réaliser des « travaux de ville » comme les cartes de visite ou les faire-part de naissance (bien que votre serviteur l'ait fait pour ses enfants), mais d'éditer de la bibliophilie, livres d'artiste, ou tout autre document que l'on veut soigné.

2. Avec les ordi
Ces métiers de la typographie existent toujours rassure-toi, et même se développent incroyablement. Ils sont pratiqués avec encore plus de maîtrise, connaissances et culture que par le passé. Simplement ces techniciens de la lettre n'ont plus pignon sur rue: leur seul outil est un ordi, quelques crayons, et une belle bibliothèque de doc. Et parce que le seul outil est un bête ordi, une quantité phénoménal de gens s'improvisent « graphistes » et donnent à imprimer ces choses lamentables qui nous submergent. Il faut reconnaître que les besoins ont explosés et qu'il en faut pour tout le monde, à tous les étages.

Dans mes recherches historiques, je me suis vite aperçu que tout au long de l'histoire de l'imprimerie, on a produit des bouses infâmes. La proportion dépend de la démocratisation de la technique. Mais quoi qu'il arrive, le savoir de qualité surnage toujours, et reste.

En bref, ces métiers sont très très loin de disparaître.
avatar
Henri-Michaux

Messages : 496
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 38
Localisation : Paris

http://www.nicaise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  sherlock le Mar 30 Sep 2014 - 14:28

Je parles bien de ces typos à l'ancienne, que l'on croyait tout droit sorti d'un roman d'Albert Simonin, qui buvaient le coup de blanc au bistrot d'à côté, en "attendant que ça sèche", vieille blague de typo, puisqu'il n'y avait déjà plus rien à sécher depuis belle lurette. Je parle de ces typos avec leurs blouses grises, leurs crayons sur l'étiquette (sur l'oreille), ces typos qui mettaient leurs lunettes sur le bout nez pour mieux chasser la rivière de blanc, la coquille ou la ligne orpheline, ces typos qui sentaient l'encre grasse et avaient toujours plus ou moins les mains sales, ces typos à la gouaille parisienne qui étaient souvent appréciés des journalistes, même les plus grands, à ceux qui m'ont appris à décaler les sons quand je bossais l'été dans les imprimeries pour payer mes études.

Henri-Michaux a écrit:
En bref, ces métiers sont très très loin de disparaître.

Si, hélas, ceux là ont disparu !

A lire non seulement la presse écrite mais aussi la production éditoriale actuelle, on se rend compte que quelque chose à changé ! Mon éditeur fait plutôt bien son boulot de ce côté là, mais il est un peu une exception, je le crains Crying or Very sad
avatar
sherlock

Messages : 7059
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Henri-Michaux le Mar 30 Sep 2014 - 14:58

j'ai pourtant quelques adresses à Paris, mais soit, la plupart ont disparu. Et c'est assez normal non? Les forgerons aussi ont disparu. Ce milieu a été mon milieu pendant des années, et sous couvert « d'aristocratie de la classe ouvrière » ceux que j'ai fréquenté étaient des vieux réac corporatistes, syndicalistes butés, alcooliques au dernier degré, pétris de suffisance. Y passer ses étés devait être sympathique, j'en conviens — un autre monde s'ouvre à soi — mais de l'intérieur je n'aurais pas voulu en sauver un seul. Je souris à l'idée de ta douce nostalgie, ou comment se joue le processus constitutif du « c'était mieux avant ».

La décrépitude éditoriale ne vient pas de la disparition des typos, ce serait trop simple. Quid des choix des éditeurs, du marché du livre, du non remplacement des correcteurs, de la course à la quantité, des plébiscites du public en matière d'auteurs?
avatar
Henri-Michaux

Messages : 496
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 38
Localisation : Paris

http://www.nicaise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  sherlock le Mar 30 Sep 2014 - 15:30

Henri-Michaux a écrit:j'ai pourtant quelques adresses à Paris, mais soit, la plupart ont disparu. Et c'est assez normal non? Les forgerons aussi ont disparu.

Oui hélas, ce qui me contraint actuellement à envisager d'acheter l'une de ces automobiles modernes, produites par Messieurs De Dion et Bouton ou encore par Messieurs Panhard et Levassor Smile

Henri-Michaux a écrit:Je souris à l'idée de ta douce nostalgie, ou comment se joue le processus constitutif du « c'était mieux avant ».

Il y avait une bonne dose d'humour dans mon propos. Je me doute bien que le quotidien était nettement moins romantique que ce que j'ai écrit plus haut Rolling Eyes

A ce sujet, je conseille très vivement la lecture du délicieux "C'était tellement mieux avant : Petit précis d'antépathie contemporaine" du nom moins délicieux LUcas Fournier
avatar
sherlock

Messages : 7059
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  bistrophile le Mar 30 Sep 2014 - 15:46

Ne pleurez pas trop sur le passé messieurs ! Le seul regret est le manque de formation, ou de soin, ou de conscience professionnelle de certains metteurs en pages ; accentué par la relecture "en travers" ou son absence. Quant aux graphistes, il ne faut pas opposer un côté artistique à un travail de labeur de mise en page, à mon sens. Ce qui ne veut pas dire que le cumul est interdit.
Néanmoins, ayant pratiqué ce milieu pendant de nombreuses années, il existe des logiciels (pros) sur le marché qui facilitent la pratique de typographie et qui vont bien largement au-delà des possibilités des typographes à l'ancienne. Encore faut-il bien s'en servir.

Philippe
avatar
bistrophile

Messages : 687
Date d'inscription : 13/03/2010
Localisation : Tours (Indre-et-Loire)

http://www.bistrophile.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Bracam le Sam 18 Oct 2014 - 22:22

Cela me rappelle de bons souvenirs de rédaction de Thèse, merci HM Very Happy
avatar
Bracam

Messages : 642
Date d'inscription : 30/05/2013
Localisation : Dans la reserve

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Surcouf le Sam 18 Oct 2014 - 22:44

Drebin a écrit:



La meilleure phrase d'attaque reste quand même l'inévitable "de tout temps", beaucoup plus facile à utiliser que le surcôté "qui veut le roy si veut la loi".
De tout temps, l'homme a dû supporter les conséquences dommageables de ses actes...
De tout temps, l'homme s'est interrogé sur l'effet direct des directives non transposées à l'expiration du délai de transposition et, en particulier, de leur invocabilité dans le cadre du recours formé contre un acte administratif individuel...

Fou rire!!!! J'étais passé à coté de ça!
avatar
Surcouf

Messages : 5506
Date d'inscription : 08/03/2010
Localisation : XIIIe

http://amarezzahi.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Surcouf le Sam 18 Oct 2014 - 22:49

Drebin, you made my day.
avatar
Surcouf

Messages : 5506
Date d'inscription : 08/03/2010
Localisation : XIIIe

http://amarezzahi.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Invité le Sam 25 Oct 2014 - 14:46

Ce topic m’emplit de félicité.
C’est très important, la ponctuation.
On ne soupçonne d’ailleurs pas le poids de cette dernière dans le déroulement de l’Histoire.
Ainsi, à Fontenoy, si, en s’adressant à ses hommes, un officier français avait crié
_Messieurs, les Anglais, tirez les premiers !_
nous eussions pu gagner avec moins de pertes humaines de notre côté.
Mais nous vivions alors au siècle de la politesse, heureuse époque où l’on pouvait s’étriper
avec courtoisie.

Pour les amoureux de l’harmonie, je recommande ce lien sur ioutube :

https://youtu.be/RnDZ3a1WoQw

il y est question de ponctuation … musicale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Règles typographiques (car parfois mes yeux saignent…)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum