The button-down collar (autre histoire américaine)

Aller en bas

The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  sirine le Jeu 15 Avr 2010 - 1:21

Les plus grands auteurs de notre temps (Alan "Dressing the man" Flusser, James Darwen et Nanard Roetzel) sont unanimes : la chemise à col boutonné (button down collar) est l'un des rares, sinon le seul, apports américains à la garde-robe masculine. Comme quoi ces affreux cow-boys peuvent avoir du goût.

Et tout ceci grâce à cette maison (encore) recommandable, Brooks Brothers. La légende veut en effet qu'aux alentours de 1900 (1896 selon une source), John Brooks, assistant à un match de polo (le sport où ces gros faignants de joueurs montent sur des canassons), remarqua que les cols de chemise desdits joueurs étaient attachés par des boutons pour ne pas leur revenir dans la figure. Sauf que cela semble vraiment être une légende.

Joueur de polo d'époque --->
(J'espère que vous avez une bonne vue).

Brooks a donc commencé à commercialiser cette chemise, qui a vite connu un grand succès. Evidemment, d'autres s'y sont mis :





Mais selon Roetzel, personne n'a jamais pu copier la coupe du "soft-roll collar" de Brooks. Ici un modèle en lin :


Encore que pour ma part, je trouve le col proposé par Mercer tout à fait acceptable :


Celle-ci est pas mal non plus (crédit jecéplus)


La présence des boutons, le côté "soft" du col font qu'une telle chemise est considérée comme moins formelle qu'une chemise à col rigide. Il est vrai qu'on a l'air un peu moins coincé qu'avec un bon col Windsor des familles.

James Darwen, l'impitoyable démolisseur de codes, l'estime acceptable
à condition que la forme du col reste suffisamment généreuse, et que les boutons se boutonnent sur de vraies boutonnières.

Ouf, nous voilà rassurés, et d'autant plus que quelques grands élégants du siècle dernier n'ont pas hésité à s'en vêtir. Je citerai donc (special tribute to Mandrax) :

Gianni Agnelli, un homme à femmes (il me semble apercevoir un col boutonné, encore que...une photo plus nette d'icelui en soft-roll collar est visible dans l'opus de Roetzel)


Cary Grant, un homme à hommes


Pour conclure, rendons hommage à l'impayable rédacteur de feu le blog "Faubourg Saint Honoré" qui, dans un éclair de génie, nous affirme :
Il existe une multitude de cols de chemise appropriés pour le port d'une cravate. Le col boutonné n'en fait définitivement pas partie.
Avec le recul, John Brooks aurait dû être jeté en prison et sévèrement torturé pour avoir popularisé pareille horreur. Le col américain est devenu un véritable fléau de notre temps.
Tous les ahuris qui portent une chemise à col américain avec une cravate craignent-ils que celle-ci s'envole ou est-ce pour le simple plaisir de ne ressembler à rien ?
Un homme de goût.
avatar
sirine
Admin

Messages : 6695
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 51
Localisation : Zembla

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  amator le Jeu 15 Avr 2010 - 2:00

Quand les italiens portent des button-down, ils ne boutonnent pas les pointes de col semble-t-il...


Luca Cordero di Montezemolo président du groupe Fiat (Fiat et Ferrari)


Mariano Rubinacci, tailleur fameux


source sartorialist

Y-a-t-il un italien dans la salle qui pourrait nous expliquer ce phénomène?

amator
attentif à cette explication
avatar
amator

Messages : 6913
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 60
Localisation : Paris

http://amator.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  sirine le Jeu 15 Avr 2010 - 9:41

Moui...j'y vois surtout une tendance à vouloir se signaler typique de nos voisins, un peu comme le fait de ne pas boutonner les poignets de chemise. On leur pardonne eu égard à leur contribution à l'élégance masculine.
avatar
sirine
Admin

Messages : 6695
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 51
Localisation : Zembla

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  Torinnec le Jeu 15 Avr 2010 - 12:13

@ Amator :

il me semble qu'il s'agit d'un des nombreux "agnellisme" ("trucs" pas banal que faisait Agnelli (montre sur la chemise, manches déboutonnées..)), depuis, ne pas boutonner son col a du rester comme une marque d'homme élégant.
avatar
Torinnec

Messages : 89
Date d'inscription : 28/03/2010
Localisation : Bretagne / Angleterre

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  amator le Sam 3 Sep 2011 - 17:13

Il semble que si les boutons de ces button-down sont bien présents, ils ne peuvent être fonctionnels car je ne vois pas les boutonnières des pointes de col. scratch




avatar
amator

Messages : 6913
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 60
Localisation : Paris

http://amator.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  sirine le Sam 3 Sep 2011 - 22:56

Alors toulégouétandanlanatur (poil au fémur), c'est au choix a) ridicule, b) absurde, c) d'une folle audace et d) d'un goût exquis car bien sûr "seul l'inutile est beau" selon Th. Gautier (mais ça date un peu).
avatar
sirine
Admin

Messages : 6695
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 51
Localisation : Zembla

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  koikilfred le Lun 5 Sep 2011 - 12:37

sirine a écrit:Alors toulégouétandanlanatur (poil au fémur), c'est au choix a) ridicule, b) absurde, c) d'une folle audace et d) d'un goût exquis car bien sûr "seul l'inutile est beau" selon Th. Gautier (mais ça date un peu).

Je ne crains que l'explication soit moins poetique, et que la partie avec de quoi accueillir les boutons soit simplement cachée par la veste....
avatar
koikilfred

Messages : 10802
Date d'inscription : 24/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  amator le Lun 5 Sep 2011 - 12:43

koikilfred a écrit:
sirine a écrit:Alors toulégouétandanlanatur (poil au fémur), c'est au choix a) ridicule, b) absurde, c) d'une folle audace et d) d'un goût exquis car bien sûr "seul l'inutile est beau" selon Th. Gautier (mais ça date un peu).

Je ne crains que l'explication soit moins poetique, et que la partie avec de quoi accueillir les boutons soit simplement cachée par la veste....

si la boutonniere de pointe de col est cachée alors le col boutonné par les pointes serait extrêmement bouffant, déraisonnablement....les boutons devraient être déplacés plus bas alors ? scratch




Dernière édition par amator le Lun 5 Sep 2011 - 13:06, édité 1 fois
avatar
amator

Messages : 6913
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 60
Localisation : Paris

http://amator.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  LeMonarque le Lun 5 Sep 2011 - 12:49

koikilfred a écrit:
sirine a écrit:Alors toulégouétandanlanatur (poil au fémur), c'est au choix a) ridicule, b) absurde, c) d'une folle audace et d) d'un goût exquis car bien sûr "seul l'inutile est beau" selon Th. Gautier (mais ça date un peu).

Je ne crains que l'explication soit moins poetique, et que la partie avec de quoi accueillir les boutons soit simplement cachée par la veste....
C'est ce que je me suis dit aussi.

_________________
Brogue me I'm famous
avatar
LeMonarque

Messages : 4138
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 30

http://lastrolabe.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  sirine le Lun 5 Sep 2011 - 13:04

D'accord. Mais mes propositions restent valables.
avatar
sirine
Admin

Messages : 6695
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 51
Localisation : Zembla

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  scorpioni le Lun 31 Oct 2011 - 6:07

Personnellement pas fan du col button down cravaté en version "city", je pense pourtant que sur une chemise oxford(ou mieux twill épais) mariée à une cravate sombre en tricot lourd et un veston sport/chasse (loden?barbour?norfolk?)il peut dégager une certaine allure "gentleman farmer"...

Ceci dit je n'expérimenterai sans doute pas cet avis à 2 balles avant quelques années, mes traits encore juvéniles me semblant hors légitimité cohérence pour cela, de même que mon cadre de vie actuel qui ne s'y prête pas.


avatar
scorpioni

Messages : 170
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 33
Localisation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  sirine le Lun 31 Oct 2011 - 13:26

Chacun peut faire l'usage qu'il veut de cette chemise, du moment qu'il ne vient pas relayer ici des règles vestimentaires qui n'intéressent que les gens sans imagination ou momifiés par leur milieu social ou professionnel.
avatar
sirine
Admin

Messages : 6695
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 51
Localisation : Zembla

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  scorpioni le Lun 31 Oct 2011 - 16:15

sirine a écrit:Chacun peut faire l'usage qu'il veut de cette chemise, du moment qu'il ne vient pas relayer ici des règles vestimentaires qui n'intéressent que les gens sans imagination ou momifiés par leur milieu social ou professionnel.

Tout à fait d'accord, je n'ai fait qu'exprimer un gout personnel que je n'aurai jamais la prétention d'imposer.
Si mon propos a été mal formulé et a donc pu être mal interprété milles excuses.
avatar
scorpioni

Messages : 170
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 33
Localisation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  sirine le Lun 31 Oct 2011 - 16:58

Pas du tout, je confirme justement qu'il est bien que chacun porte cette chemise comme il l'entend. Ce que je conteste, ce sont les oukases qui interdiraient de porter ce type de chemise avec un costume. Ca a peut-être eu du sens, ça n'en a plus.
avatar
sirine
Admin

Messages : 6695
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 51
Localisation : Zembla

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  sherlock le Lun 31 Oct 2011 - 17:12

Non, Scorpioni, tes propos n'ont pas été mal interprétés, comem Sirine (ci dessous), j'opine du chef (oui, bon.... je sais, j'ai trop lu San Antonio ! )

sirine a écrit:Pas du tout, je confirme justement qu'il est bien que chacun porte cette chemise comme il l'entend. Ce que je conteste, ce sont les oukases qui interdiraient de porter ce type de chemise avec un costume. Ca a peut-être eu du sens, ça n'en a plus.

Les fanatiques du "dress code" me fatiguent. Connaître les usages est la meilleure des choses, en fait un dikat est insupportable. Ces gens là me semblent avoir une oucase de vide ! Nous sommes dans le domaine du futile et du plaisir, rontudjou...

avatar
sherlock

Messages : 7059
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  sifran le Lun 31 Oct 2011 - 19:06

Le col de chemise est conçu pour être boutonné avec cravate. Déboutonné et sans cravate il semble faire l'avion, il ne plaque pas. Alors attachons-le, mettons lui des boutons et nouons un foulard autour de notre cou, ça fera "casual", ce sera parfait.
Seulement, si on le boutonne après avoir mis une cravate , on voit bien que le col n'est pas vraiment fait pour cela, il devient bouffant, donc on le déboutonne pour qu'il plaque (exemples transalpins).
Confrontés au chœur antique des clients qui hululait "donnez-nous des cols 'button down' qui tombent bien", les fabricants se sont mis à confectionner des chemises à col boutonnable pouvant se porter avec cravate.
Toussa me fait penser à ces personnes qui portent bretelles et ceinture, on ne saurait jamais être trop prudent...
avatar
sifran

Messages : 756
Date d'inscription : 21/03/2010
Localisation : à Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  sherlock le Mar 1 Nov 2011 - 13:58

Pour info, j'ai mis une copie de cet article sur le site à l'adresse suivante : http://www.engrandepompe.com/spip.php?article27
avatar
sherlock

Messages : 7059
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  LeMonarque le Mer 4 Juil 2018 - 9:33

Comme je l'écrivais ailleurs, les chemises button down de brooks brothers (les Lakers vintage, made in USA avec les pans biens longs) sont ma dernière addiction :


_________________
Brogue me I'm famous
avatar
LeMonarque

Messages : 4138
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 30

http://lastrolabe.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The button-down collar (autre histoire américaine)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum