Dictature anti-cravate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dictature anti-cravate

Message  oursempaillé le Mer 24 Juil 2013 - 9:48

Bonjour à toutes et à tous,
mon titre de post vous paraitra un peu provocateur, exagéré et pourtant... A vous d'en juger.
J'ai postulé pour une mission temporaire afin de préparer une exposition dans un des châteaux si nombreux dans ma région. Je me présente à l'association qui organise cette exposition pour l'entretien, et bien sûr, je m'habille pour la circonstance, sans faire trop d'efforts puisque c'est presque ma tenue de tous les jours. Costume deux boutons en demi-mesure bleu marine en 130'S, une paire de richelieu noire, bien cirée mais sans glaçage, une chemise bleu ciel, et pour agrémenter l'ensemble, une cravate en soie bleu nuit à pois blancs, rien de plus classique ni de plus neutre. Cet entretien s'est soldé par un échec, c'est la vie, cela arrive. Mais, et c'est là que j'ai failli m'étrangler, une des raisons invoquée était, je l'ai appris plus tard par mon chef, non pas le manque de compétences ni d'expérience mais, je cite " avoir peur que je donne une image un peu passeiste et rigide de l'association" et mon chef de rétorquer "ta cravate n'était pas indispensable".
Il y avait sûrement d'autres raisons, mais cette dernière phrase m'a laissé pantois.
avatar
oursempaillé

Messages : 34
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  kjeldor le Mer 24 Juil 2013 - 11:39

Voit le bon côté des choses, en surface c'est la cravate qui n'allait pas mais essaye d'imaginer ce qui au fond n'allait pas!
Au moins, tu es prévenu dès le départ!
Cela me rappelle un premier rendez-vous avec une ravissante jeune femme qui m'a lancé nonchalamment "Tu devrais t'habiller chez The Kooples"... bah non merci et au revoir!

Hauts les cœurs, et bonne chance pour la suite! Wink 
avatar
kjeldor

Messages : 5288
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 33
Localisation : Dans le marc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  Drebin le Mer 24 Juil 2013 - 11:46

Aïe.

Ca doit dépendre des endroits, puisque, pour ma part, je subis plutôt au travail une dictature pro-cravate (nous n'avons été autorisés invités à l'enlever que lundi après-midi, en raison de la température exceptionnellement chaude). J'aime beaucoup porter la cravate mais, parfois (et surtout en été), ça peut être agréable de ne pas la porter.

En tout cas, le motif est franchement bête.
Qu'ils estiment que l'ensemble costume en laine / richelieus / chemise bleue / cravate marine soit trop "passéiste" ou "rigide" pour l'image qu'ils entendent donner, ça peut éventuellement se concevoir.
Mais ne pas retenir quelqu'un au seul motif qu'il ne correspond pas au dress-code qu'il ne pouvait connaître en se présentant à l'entretien... surtout lorsqu'on reproche au candidat d'avoir une tenue trop formelle ou classique, c'est aberrant.
avatar
Drebin

Messages : 1371
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 35
Localisation : Saint-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  rod. le Mer 24 Juil 2013 - 12:04

Pour qui a fait du recrutement un jour les candidats sont très très rarement habillés pour un entretien comme au quotidien...(et c'est toujours moins bien après recrutement) donc c'est une donnée trop aléatoire et non représentative pour la laisser influencer un choix crucial.
Concernant le dress code tu dois t'y soumettre une fois embauché avant c'est assez difficile de deviner, chez Pictet,une Banque Privée, on ne peut qu'etre imberbe (pas de barbe pas de moustache) car un membre fondateur pensait que les barbus cherchaient à cacher quelque chose...ca n'apparait evidement pas sur un document officiel. A l'inverse l'UBS qui avait fait un doc interne avec tout le dress code de la longeur des cheveux,couleur de sous vetements, hauteur des talons, couleur des cravates...(evidemment le doc s'est vite retrouvé en accés )public Twisted Evil 

@kjeldor
elle ne devait pas être si charmante si tu n'a pas donné suite pour si peu Very Happy Wink 
avatar
rod.

Messages : 1417
Date d'inscription : 15/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  Drebin le Mer 24 Juil 2013 - 12:12

rod. a écrit: A l'inverse l'UBS qui avait fait un doc interne avec tout le dress code de la longeur des cheveux,couleur de sous vetements, hauteur des talons, couleur des cravates...(evidemment le doc s'est vite retrouvé en accés )public Twisted Evil 

Je ne connaissais pas : c'est impressionnant. Shocked 
http://www.letemps.ch/rw/Le_Temps/Quotidien/2010/12/09/Culture%20&%20Societe/ImagesWeb/Dresscode_F.pdf

avatar
Drebin

Messages : 1371
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 35
Localisation : Saint-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  kjeldor le Mer 24 Juil 2013 - 12:24

rod. a écrit:@kjeldor
elle ne devait pas être si charmante si tu n'a pas donné suite pour si peu Very Happy Wink 

Ravissante oui... charmante non puisqu'elle faisait partie de ce courant de femmes de ma génération qui pensent qu'elles se doivent d'habiller leurs hommes comme elles le feraient avec leurs enfants.
Certains s'en accommodent très bien, passant ainsi des mains de leur mère à celles de leur compagne.
Malheureusement, je suis un insoumis (poing levé!) et ma première maîtresse est ma liberté! pirate


Dernière édition par kjeldor le Mer 24 Juil 2013 - 15:33, édité 1 fois
avatar
kjeldor

Messages : 5288
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 33
Localisation : Dans le marc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  mikl le Mer 24 Juil 2013 - 12:31

C'est énorme !

Plutôt bien écrit, très sobre mais du bon sens. A distribuer dans beaucoup d'entreprises.

PS : cela me fait un peu penser aux cours que donnait sadam hussein lors d'interventions télévisées :"utilisez du déodorant et lavez vous souvent"

Pour le sujet initial, on m'a toujours conseillé de ne pas être mieux habillé que le recruteur donc...je m'habille en  "monsieur tout le monde" type : costume gris chemise blanche et cravate grise.
Je laisse passer une semaine pour ressortir mes 3 pièces, bretelles, pochettes et cravates tricot !

Le visuel joue pour beaucoup dans l’évaluation, tant que le candidat n'a pas ouvert la bouche il est jugé sur son apparence : physique, vêtements,... Mais de la à écarter une personne pour une cravate...

Je te rassurerais en disant que si ces employeurs en sont à te refuser pour une cravate imagine l'ambiance lors de ta mission ! Tu aurais eu des remarques à chaque habits qu'ils n'ont pas l'habitude de voir.

EDIT : Pourtant Kjeldor je t'imagine tellement bien dans un costume sous taillé The Kooples Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil 
avatar
mikl

Messages : 570
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  Drebin le Mer 24 Juil 2013 - 12:46

Un collègue, épais comme un sandwich SNCF, porte très régulièrement du Kooples.
Je comprends que ça plaise aux femmes : c'est cher (pour ce que c'est, parce que la qualité apparente est moyenne bof bof), fashion, ça fait ressembler au mannequin de la couverture de GQ...
Il faut déjà réussir à rentrer dedans, puis aimer les coupes étriquées, les revers/cols de chemises/cravate réduits au strict minimum (cela étant, il y a une cohérence)... Définitivement, Kjeldor, même si elle était ravissante, tu as sans doute fait le bon choix. applause2
avatar
Drebin

Messages : 1371
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 35
Localisation : Saint-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  Oyaji-sama le Mer 24 Juil 2013 - 13:24

Oursempaillé, l'outrage ne restera pas impuni, je viens d'interviewer un potentiel successeur dont la cravate n'était pas souquée: je vais te venger la vengeance pourrait bien consister à l'embaucher, j'hesite
avatar
Oyaji-sama

Messages : 1166
Date d'inscription : 10/03/2010
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  koikilfred le Mer 24 Juil 2013 - 13:27

oursempaillé a écrit:Bonjour à toutes et à tous,
mon titre de post vous paraitra un peu provocateur, exagéré et pourtant... A vous d'en juger.
J'ai postulé pour une mission temporaire afin de préparer une exposition dans un des châteaux si nombreux dans ma région. Je me présente à l'association qui organise cette exposition pour l'entretien, et bien sûr, je m'habille pour la circonstance, sans faire trop d'efforts puisque c'est presque ma tenue de tous les jours. Costume deux boutons en demi-mesure bleu marine en 130'S, une paire de richelieu noire, bien cirée mais sans glaçage, une chemise bleu ciel, et pour agrémenter l'ensemble, une cravate en soie bleu nuit à pois blancs, rien de plus classique ni de plus neutre. Cet entretien s'est soldé par un échec, c'est la vie, cela arrive.
Mais, et c'est là que j'ai failli m'étrangler, une des raisons invoquée était, je l'ai appris plus tard par mon chef, non pas le manque de compétences ni d'expérience mais, je cite " avoir peur que je donne une image un peu passeiste et rigide de l'association" et mon chef de rétorquer "ta cravate n'était pas indispensable".
Il y avait sûrement d'autres raisons, mais cette dernière phrase m'a laissé pantois.

- j'en déduis que le recruteur est plus dans du moderne ou "osé" ou provocateur ou autre... avais tu un moyen de préparer cela avant en dehors d'une banale recherche sur le oueb? (style du recruteur - les gens ou la société, leurs anciens évènements..- , style de l'expo etc... ?) => oui, je sous-entends très légèrement que tu n'avais pas assez préparé (*)
- A moins qu'ils n'aient fait une remarque précise, j'en déduis que ce n'est pas les gens que tu as rencontré mais ton chef qui reporte cela sur la cravate
- comment étaient ils habillés?

faute impardonnable par dessus tout: je ne me souviens pas de ta tenue dans le "que portez vous..."

(* indice: il m'est arrivé à une époque de vérifier les couleurs des logos des sociétés à visiter et de voir si je pouvais avoir un ensemble chemise cravate dans les tons/couleurs. Par ex, ne pas aller voir une banque qui prône le rouge et noir dans son logo avec les tons verts et blanc d'un concurrent. Bon j'ai arrêté, cela ne m'amuse plus. mais a valu des remarques plutôt positives)
(* indice 2: nouveau dans le pays je demande à mes commerciaux ou mes techniciens des infos sur les clients chez lesquels je les accompagne et entre autre j'adapte le dress code. Souvent en étant moins bien habillé qu'au bureau)
avatar
koikilfred

Messages : 10510
Date d'inscription : 24/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  rod. le Mer 24 Juil 2013 - 13:35

kjeldor a écrit:
rod. a écrit:@kjeldor
elle ne devait pas être si charmante si tu n'a pas donné suite pour si peu Very Happy Wink 

Ravissante oui... charmante non puisqu'elle faisait partie de ce courant de femmes de ma génération qui pensent qu'elles se doivent t'habiller leurs hommes comme elles le feraient avec leurs enfants.

Celles de ma génération voient un mec bien habillé comme un concurent à leur propre image (même si elles n'en ont qu'une sans aucun reliefs) et te prient de sortir le combo short/tee shirt au moins le week end... scratch 

avatar
rod.

Messages : 1417
Date d'inscription : 15/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  oursempaillé le Mer 24 Juil 2013 - 14:10

Oyaji-sama a écrit:Oursempaillé, l'outrage ne restera pas impuni, je viens d'interviewer un potentiel successeur dont la cravate n'était pas souquée: je vais te venger la vengeance pourrait bien consister à l'embaucher, j'hesite

Smile 
avatar
oursempaillé

Messages : 34
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  oursempaillé le Mer 24 Juil 2013 - 14:45

koikilfred a écrit:
oursempaillé a écrit:Bonjour à toutes et à tous,
mon titre de post vous paraitra un peu provocateur, exagéré et pourtant... A vous d'en juger.
J'ai postulé pour une mission temporaire afin de préparer une exposition dans un des châteaux si nombreux dans ma région. Je me présente à l'association qui organise cette exposition pour l'entretien, et bien sûr, je m'habille pour la circonstance, sans faire trop d'efforts puisque c'est presque ma tenue de tous les jours. Costume deux boutons en demi-mesure bleu marine en 130'S, une paire de richelieu noire, bien cirée mais sans glaçage, une chemise bleu ciel, et pour agrémenter l'ensemble, une cravate en soie bleu nuit à pois blancs, rien de plus classique ni de plus neutre. Cet entretien s'est soldé par un échec, c'est la vie, cela arrive.
Mais, et c'est là que j'ai failli m'étrangler, une des raisons invoquée était, je l'ai appris plus tard par mon chef, non pas le manque de compétences ni d'expérience mais, je cite " avoir peur que je donne une image un peu passeiste et rigide de l'association" et mon chef de rétorquer "ta cravate n'était pas indispensable".
Il y avait sûrement d'autres raisons, mais cette dernière phrase m'a laissé pantois.

- j'en déduis que le recruteur est plus dans du moderne ou "osé" ou provocateur ou autre... avais tu un moyen de préparer cela avant en dehors d'une banale recherche sur le oueb? (style du recruteur - les gens ou la société, leurs anciens évènements..- , style de l'expo etc... ?) => oui,  je sous-entends très légèrement  que tu n'avais pas assez préparé (*)
- A moins qu'ils n'aient fait une remarque précise, j'en déduis que ce n'est pas les gens que tu as rencontré mais ton chef qui reporte cela sur la cravate
- comment étaient ils habillés?

faute impardonnable par dessus tout: je ne me souviens pas de ta tenue dans le "que portez vous..."

(* indice: il m'est arrivé à une époque de vérifier les couleurs des logos des sociétés à visiter et de voir si je pouvais avoir un ensemble chemise cravate dans les tons/couleurs. Par ex, ne pas aller voir une banque qui prône le rouge et noir dans son logo avec les tons verts et blanc d'un  concurrent. Bon j'ai arrêté, cela ne  m'amuse plus. mais a valu des remarques plutôt positives)
(* indice 2: nouveau dans le pays je demande à mes commerciaux ou mes techniciens des infos sur les clients chez lesquels je les accompagne et entre autre j'adapte le dress code. Souvent en étant moins bien habillé qu'au bureau)



Alors pour vous répondre, non, je ne pouvais pas savoir. Et j'avais plus travaillé le fond que la forme, c'est vrai. Mais bon, dans un château....
Le responsable avait une cinquantaine d'année, il portait une paire de jeans et une chemise blanche RL, avec les deux premiers boutons ouverts et des santoni très pointues. La femme, que je suppose être son assistante était très geek tant dans son allure que dans ses questions. Quant à la cravate, en effet, c'est bien mon chef qui m'a lancé cette remarque, il est pourtant assez classique dans son genre. Mais c'est bien la première fois qu'on me fait ce genre de remarque, d'habitude c'est plutôt l'inverse, surtout chez mes collègues "bien la pochette" ou alors "elles sont bien tes pompes", vous voyez, ce genre de remarques auxquelles vous êtes sûrement habitués aussi.
Quant à mon vestiaire, il est assez classique et passe partout
Un costume demi-mesure gris moyen (tailleur local)
un costume demi-mesure bleu marine (idem)
Un costume gris anthracite (caruso)
un costume gris moyen trois pièces en flanelle (Hackett)
et puis des vestes et encore des vestes Smile 
des bleues, des beiges pour la plupart, unies ou à chevrons,
pour les pantalons, des chinos la plupart du temps sauf l'hiver ou je porte de la flanelle, des pochettes, des richelieus marrons ou bordeaux. Et rarement de cravate, justement pour ne pas faire tache, étant le seul à en mettre de temps en temps (sauf mon chef)
voilà ma tenue de tous les jours. Promis, des photos prochainement dans la rubrique "que portez-vous aujourd'hui?"
En tout cas, merci pour vos réponses. Mais c'est vrai, c'est bien la première fois qu'on me reproche de mettre une cravate pour une occasion aussi formelle.
avatar
oursempaillé

Messages : 34
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  amator le Mer 24 Juil 2013 - 14:53

Deux petites remarques :
- la règle générale me semble être "la bonne tenue pour la bonne situation" ...
- dans le domaine professionnel, un dress code simplifie beaucoup les choses et a souvent vocation a aider ceux qui ne savent pas ... ou à une cohérence globale...


Etre trop habillé ou pas assez sont des maladresses ; la connaissance des usages voire des dresscode y pallient tongue
avatar
amator

Messages : 6875
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 60
Localisation : Paris

http://amator.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  koikilfred le Mer 24 Juil 2013 - 15:31

@Oursemp.: j'avoue que j'ai un peu poussé pour voir ta réaction.

A ce que tu signales, tu n'avais pas le "look coco" (il semble que le client était encore overbooked deborded) mais je parie que ce n'est pas le critère le plus important, sinon tu as bien fait de ne pas travailler pour eux.

La prochaine fois tu dis à ton chef qu'ils ne vous méritaient pas! Cool 

Ton dress code m'a l'air tout a fait "bien habillé sans en faire trop"

Pour rebondir sur les divers sujets évoqués dans ce fil:
- ma dame (qui est dans nos âges, Rod) adore, au détail près qu'elle aime les vestes trop cintré par rapport à ce que je prendrais
- au boulot aucune remarque des employés et de toutes les façons, je suis ici clairement "over dressed" j'en ai conscience, c'est pour cela que j'adapte lorsque l'on rencontre le monde extérieur
- sur l'ancien lieu, l'ambiance était encore pire (une partie du site était dédiée à la R&E et aussi à la prod. Donc plutôt blouse blanche ou alors blouse, tshirt, jean et souliers de sécurité.) Quand tu bosses dans un groupe dont le Président se trimbale l'été en chemise Boss ou RL par dessus le jean (lui aussi Boss) et avec des souliers italiens pointus, que tu le vois à peine porter la cravate pour signer des accords avec des sociétés chinoises énormes en terme business..... je peux te dire que mes souliers pouvaient avoir de la couleur, mais mes cravates sont restées dans les placards
- à l'inverse, ma première boite: costume / cravate de rigueur, été comme hiver, interne comme en externe. Même les deux personnes de la compta, dans leur bureau et qui ne voyaient jamais personne - et pas des clients- étaient en cravate.

Après on s'amuse, j'ai commencé ici à évoquer certaines règles de présentation que je juge utile..et certains techniciens sont allé voir leur patron: "cela veut dire qu'il faut que j'achète un pantalon de ville?" ... Laughing Laughing 
avatar
koikilfred

Messages : 10510
Date d'inscription : 24/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  amator le Mer 24 Juil 2013 - 15:39

koikilfred a écrit:Après on s'amuse, j'ai commencé ici à évoquer certaines règles de présentation que je juge utile..et certains techniciens sont  allé voir leur patron: "cela veut dire qu'il faut que j'achète un pantalon de ville?" ... Laughing Laughing 

au moins, ça semble faire réfléchir et pourquoi pas même ouvrir des perspectives geek 
avatar
amator

Messages : 6875
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 60
Localisation : Paris

http://amator.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  rod. le Mer 24 Juil 2013 - 16:24

koikilfred a écrit: - ma dame (qui est dans nos âges, Rod) adore

l'exception qui confirme la régle et puis tu l'as épousé cqfd...
avatar
rod.

Messages : 1417
Date d'inscription : 15/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  Le Romuald le Mer 24 Juil 2013 - 16:46

Désolé pour toi Oursempaillé.
D'accord pour entrer en résistance contre la dictature sus évoquée.
Cela dit, c'est clair qu'un recruteur évalue aussi la capacité du candidat à s'intégrer aisément à la structure et à se fondre dans un collectif. Mais j'arrête là avant de sauter à pieds joints dans les banalités de la pseudo science manageuriale. Wink 

De manière générale, je crois que le plus soporifique des costumes gris anthracite, s'il est bien coupé et bien porté, fera toujours meilleur effet que les 3/4 de nos contemporains flottant dans leur veste trop grande, la cravate s'arrêtant au dessus du nombril, le pantalon tirebouchonnant sur des chaussures craquelées, poussiéreuses et au patronage improbable. Bref dans une tenue dont chaque élément hurle le dégoût du costume porté par obligation.

Cordialement,
Le Romuald
avatar
Le Romuald

Messages : 2633
Date d'inscription : 29/08/2012
Localisation : Alpages parisiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  rycil le Mer 24 Juil 2013 - 18:20

Le Romuald a écrit:

3/4 de nos contemporains flottant dans leur veste trop grande, la cravate s'arrêtant au dessus du nombril, le pantalon tirebouchonnant sur des chaussures craquelées, poussiéreuses et au patronage improbable. Bref dans une tenue dont chaque élément hurle le dégoût du costume porté par obligation.

Je les appelle "les golgoths" et j'en ai aussi une belle collection où je travaille, même si certains font quand même des efforts.
avatar
rycil

Messages : 735
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 45
Localisation : Neuf Cinq

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  oursempaillé le Mer 24 Juil 2013 - 19:07

Le Romuald a écrit:Désolé pour toi Oursempaillé.
D'accord pour entrer en résistance contre la dictature sus évoquée.
Cela dit, c'est clair qu'un recruteur évalue aussi la capacité du candidat à s'intégrer aisément à la structure et à se fondre dans un collectif. Mais j'arrête là avant de sauter à pieds joints dans les banalités de la pseudo science manageuriale. Wink 

De manière générale, je crois que le plus soporifique des costumes gris anthracite, s'il est bien coupé et bien porté, fera toujours meilleur effet que les 3/4 de nos contemporains flottant dans leur veste trop grande, la cravate s'arrêtant au dessus du nombril, le pantalon tirebouchonnant sur des chaussures craquelées, poussiéreuses et au patronage improbable. Bref dans une tenue dont chaque élément hurle le dégoût du costume porté par obligation.

Cordialement,
Le Romuald

Merci, la lutte sera dure: bom 
ce n'était pas à proprement parlé une embauche, c'etait juste pour un poste de chargé de mission. On était plusieurs de la maison sur le coup.  Et c'est le geek qui a gagné (avec ses nike:geek  ) et bien sûr dix ans de moins)
avatar
oursempaillé

Messages : 34
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  Fabien L le Jeu 25 Juil 2013 - 0:59

Je n'interviens que très très rarement car je suis d'un naturel (trop) timide qui fait que je n'ose pas vraiment poster ici vu les ténors de l'élégance qui y officient.
Toutefois ce sujet à retenu mon attention puisque je travaille dans le milieu de la culture, précisément dans celui du patrimoine écrit (et il m'a semblé comprendre qu'il s'agissait ici de travailler dans un monument historique dans le secteur culturel).

C'est un fait: le milieu des professionnels de la culture est bien loin d'être celui où on trouve des gens soucieux de leur apparence vestimentaire, bien au contraire. En règle général, même les institutions les plus prestigieuses sont touchées par un désintérêt chronique pour le "beau sur soi". On s'occupe de conserver des œuvres considérables (qu'elles soient jugées belles ou non), des monuments, des collections de manuscrits et d'archives...mais on s’intéresse globalement peu à l'esthétique des gens qui sont chargés de leur conservation. Bien au contraire, dans l'institution dans laquelle je travaille à Paris, le port du costume, de la cravate, des pochettes ou des beaux souliers sont vus comme exceptionnels étant donné que ce milieu est jugé comme "détendu": faire de la culture, c’est produire des richesses non palpables, des choses qui servent plus à l'esprit qu'à manger le soir...

J'ai droit tous les jours à des remarques sur ma façon de m'habiller ou de me chausser, et pourtant je ne vais pas loin: des souliers corrects entretenus et cirés, des chemises (jamais de manches courtes au travail), des vestes et éventuellement une pochette les jours où je suis d'humeur joueuse. Pour le reste c'est ceinture et jeans. Rien de bien méchant donc.
Et pourtant cela suffit à attirer l'attention. Je ne porte pas de costume ni de cravate, parfois en hiver un pantalon de ville dépareillé avec la veste mais c'est tout. A mon niveau (pas encore titulaire), c'est déjà au dessus de la quasi totalité des gens avec qui je travaille (à part les directeurs de département etc.). On verra si je prends du galon...

Comme il à été dit plus haut, à chaque occasion sa tenue. Je me contenterais d'ajouter aussi que souvent, à chaque milieu sa tenue. Même si nous pouvons nous en affranchir petit à petit, et qu'on le veuille ou non, certaines habitudes vestimentaires sont souvent propres aux milieux socio-professionnels.

Si je n'avais qu'un conseil pour postuler dans ce milieu (sauf s'il s'agit de postes à responsabilité bien sûr): une paire de jeans, une paire de souliers marrons, une chemise propre et une veste classique. Sans en faire trop, le simple fait d'avoir une veste avec les manches à la bonne longueur, et une cassure de pantalon correct vous montrera comme Mr Tout le monde avec un petit plus.
Pour le reste, cela tient aux compétences du candidat, à sa gouaille et à ses qualités humaines (bon...cela peu tenir aussi au piston éventuel mais chut...tout le monde sait qu'il n'y en a aucun et que tout le monde est au même niveau).
Le seul cas où j'ai vu des personnes particulièrement soignées c'est lorsque je travaillais en bureau d'étude en ingénierie patrimoniale: là, tenue correcte exigée, mais pas question de costume/cravate, des habits corrects et propres suffisaient. C'est en revanche chez les cadres dirigeants que la différence était nette: tous costumés/cravatés/pochettés/chaussés et plutôt avec goût je dois avouer.

Voilà ma modeste contribution aussi inutile et (trop) longue soit-elle.
Cordialement
Fabien
avatar
Fabien L

Messages : 77
Date d'inscription : 27/10/2011
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  Onkel pitsch le Jeu 25 Juil 2013 - 1:56

La société est compartimentée...demain ne nous prouvera pas le contraire,  c'est aussi absurde que risible....
avatar
Onkel pitsch

Messages : 1990
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  kjeldor le Jeu 25 Juil 2013 - 9:16

Fabien, travailles-tu à la BnF?
Cela ma rappelle des souvenirs de mon stage de fin d'études... Wink 
avatar
kjeldor

Messages : 5288
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 33
Localisation : Dans le marc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  PiedBeau le Jeu 25 Juil 2013 - 10:15

En effet si le niveau d'exigence vestimentaire dans le secteur culturel est de porter des "habits corrects et propres", je pense que tu as vraiment poussé le bouchon beaucoup trop loin oursempaillé. Un cravate ? Mais quelle outrecuidance !!! Laughing Laughing Laughing 

Je compatis et te souhaite de grimper les échelons rapidement. Cool 
avatar
PiedBeau

Messages : 910
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  oursempaillé le Jeu 25 Juil 2013 - 10:37

Fabien L a écrit:Je n'interviens que très très rarement car je suis d'un naturel (trop) timide qui fait que je n'ose pas vraiment poster ici vu les ténors de l'élégance qui y officient.
Toutefois ce sujet à retenu mon attention puisque je travaille dans le milieu de la culture, précisément dans celui du patrimoine écrit (et il m'a semblé comprendre qu'il s'agissait ici de travailler dans un monument historique dans le secteur culturel).

C'est un fait: le milieu des professionnels de la culture est bien loin d'être celui où on trouve des gens soucieux de leur apparence vestimentaire, bien au contraire. En règle général, même les institutions les plus prestigieuses sont touchées par un désintérêt chronique pour le "beau sur soi". On s'occupe de conserver des œuvres considérables (qu'elles soient jugées belles ou non), des monuments, des collections de manuscrits et d'archives...mais on s’intéresse globalement peu à l'esthétique des gens qui sont chargés de leur conservation. Bien au contraire, dans l'institution dans laquelle je travaille à Paris, le port du costume, de la cravate, des pochettes ou des beaux souliers sont vus comme exceptionnels étant donné que ce milieu est jugé comme "détendu": faire de la culture, c’est produire des richesses non palpables, des choses qui servent plus à l'esprit qu'à manger le soir...

J'ai droit tous les jours à des remarques sur ma façon de m'habiller ou de me chausser, et pourtant je ne vais pas loin: des souliers corrects entretenus et cirés, des chemises (jamais de manches courtes au travail), des vestes et éventuellement une pochette les jours où je suis d'humeur joueuse. Pour le reste c'est ceinture et jeans. Rien de bien méchant donc.
Et pourtant cela  suffit à attirer l'attention. Je ne porte pas de costume ni de cravate, parfois en hiver un pantalon de ville dépareillé avec la veste mais c'est tout. A mon niveau (pas encore titulaire), c'est déjà au dessus de la quasi totalité des gens avec qui je travaille (à part les directeurs de département etc.). On verra si je prends du galon...

Comme il à été dit plus haut, à chaque occasion sa tenue. Je me contenterais d'ajouter aussi que souvent, à  chaque milieu sa tenue. Même si nous pouvons nous en affranchir petit à petit, et qu'on le veuille ou non, certaines habitudes vestimentaires sont souvent propres aux milieux socio-professionnels.

Si je n'avais qu'un conseil pour postuler dans ce milieu (sauf s'il s'agit de postes à responsabilité bien sûr): une paire de jeans, une paire de souliers marrons, une chemise propre et une veste classique. Sans en faire trop, le simple fait d'avoir une veste avec les manches à la bonne longueur, et une cassure de pantalon correct vous montrera comme Mr Tout le monde avec un petit plus.
Pour le reste, cela tient aux compétences du candidat, à sa gouaille et à ses qualités humaines (bon...cela peu tenir aussi au piston éventuel mais chut...tout le monde sait qu'il n'y en a aucun et que tout le monde est au même niveau).
Le seul cas où j'ai vu des personnes particulièrement soignées c'est lorsque je travaillais en bureau d'étude en ingénierie patrimoniale: là, tenue correcte exigée, mais pas question de costume/cravate, des habits corrects et propres suffisaient. C'est en revanche chez les cadres dirigeants que la différence était nette: tous costumés/cravatés/pochettés/chaussés et plutôt avec goût je dois avouer.

Voilà ma  modeste contribution aussi inutile et (trop) longue soit-elle.
Cordialement
Fabien


Tout d'abord, merci pour votre intervention de qualité Fabien. Vous êtes très perspicace et observateur. Je travaille également dans cette institution et je me retrouve dans ce que vous ecrivez. C'est tout à fait ça.
avatar
oursempaillé

Messages : 34
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  oursempaillé le Jeu 25 Juil 2013 - 10:44

PiedBeau a écrit:En effet si le niveau d'exigence vestimentaire dans le secteur culturel est de porter des "habits corrects et propres", je pense que tu as vraiment poussé le bouchon beaucoup trop loin oursempaillé. Un cravate ? Mais quelle outrecuidance !!! Laughing Laughing Laughing 

Je compatis et te souhaite de grimper les échelons rapidement. Cool 

Merci beaucoup.
avatar
oursempaillé

Messages : 34
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  HCP le Mer 14 Aoû 2013 - 17:07

koikilfred a écrit:(* indice: il m'est arrivé à une époque de vérifier les couleurs des logos des sociétés à visiter et de voir si je pouvais avoir un ensemble chemise cravate dans les tons/couleurs. Par ex, ne pas aller voir une banque qui prône le rouge et noir dans son logo avec les tons verts et blanc d'un  concurrent. Bon j'ai arrêté, cela ne  m'amuse plus. mais a valu des remarques plutôt positives)
Exceptionnel, jamais pensé à ça mais je vais tenter, j'adore. Big up Koik !
avatar
HCP

Messages : 432
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 43
Localisation : Courbevoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  CharlieLeChameau le Jeu 22 Aoû 2013 - 17:24

Bonjour à tous - Je suis archi d'accord qu'il est délicat de concilier élégance et monde professionnel. (Banquiers et avocats auront peut-être plus de facilité - mais qui aurait envie d'être l'un ou l'autre ?) Dans mon cas, ambiance "business casual" à l'américaine pour les bureaux, c'est-à-dire peu de règles formelles à part une chemise et autre chose qu'un jean. Porter un costume implique essentiellement un ensemble dépareillé. Mais rien n'interdit des souliers glacés, et des vêtements bien coupés et colorés

Pour rebondir sur le commentaire pertinent de KKF, notre logo étant bleu, nous avons collectivement et inconsciemment tendance à adopter la chemise bleue pour les événements "formels"

En général, je trouve plus ardu de composer des tenues élégantes dans le registre informel car les codes sont plus lâches et la liberté d’interprétation plus grande
avatar
CharlieLeChameau

Messages : 15
Date d'inscription : 16/08/2013
Age : 35
Localisation : Grand Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  moki le Dim 25 Aoû 2013 - 16:58

pour la prochaine fois oursempaillé n’hésite pas a tomber la veste, a ouvrir le bouton de col de ta chemise et à desserrer un peu ta cravate tu deviendras un autre homme toujours aussi bien habillé Wink
portant le costume cravate tout les jours il m'arrive régulièrement de le faire sans paraitre négligé.

je ressens assez souvent une certaines gênes de mes interlocuteurs en jean / polo / richelieu, par rapport a ma tenue et je trouve ca vraiment dommage ... Enfin l'apparence a toujours créer des groupes cheers 
avatar
moki

Messages : 40
Date d'inscription : 04/12/2012
Localisation : boulogne billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictature anti-cravate

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum