Hakama, un pantalon venu d’ailleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hakama, un pantalon venu d’ailleurs

Message  amator le Mar 12 Juin 2012 - 14:17


Miyamoto Musashi (1584-1645) est une figure emblématique des mythes fondateurs de l’Empire du Soleil Levant. La Pierre et le sabre, le roman d’Eiji Yoshikawa (1892-1962) entretient la légende du samouraï d’exception : bushi accompli (i.e. guerrier), duelliste aux victoires fabuleuses, mais aussi philosophe (on lui doit en particulier le traité des cinq roues), peintre et calligraphe.


Mais avant ce récit héroïque, la transmission épique était orale ou picturale. L’estampe sur bois de Utagawa Kuniyoshi nous révèle un Musashi glorieux armé de deux bokkens (sabre en bois) et vêtu d’un drôle de pantalon bleu : le hakama.


Le hakama était unisexe et semble, pour des yeux occidentaux, hésiter entre le pantalon bouffant et la jupe-culotte. La fonction créant la forme, le hakama connut des allures différentes. Pantalon de cavalier, dès le Ve siècle, le hakama enserre la jambe en dessous du genou, à l’image du jodhpur. Vêtement de cour, il prend de l’expansion et devient ample et richement brodé, avec même une amorce de traine. Le samouraï, en sabreur inflexible, perpétue le mystère : remonte-t-il son hakama en les coinçant dans son obi (ceinture) pour ne pas entraver ses mouvements ou s’en sert-il pour cacher sa trajectoire inattendue lors de l’assaut funeste ?


Aujourd’hui, le hakama est réservé aux cérémonies religieuses et grands évènements de la vie sociale : aux mariages, remise de diplôme ou pratique des arts traditionnels comme la cérémonie du thé, l’ikebana…


La forme actuelle serait en droite cognation avec la période d’Edo (1603-1867). Le hakama, fendu sur les côtés, comme un pantalon à pont, descend jusqu’à la malléole et devient plus ample dans sa partie inférieure. Un dosseret rigide, nommé koshi ita, soutient le dos et pousse les lombaires vers l’avant. Les pratiquants du kendo, de l’aïkido et autres arts martiaux l’ont adopté en mémoire d’une hérédité martiale.


Quelques artisans japonais, orthodoxes, perpétuent, à prix d’or, une fabrication sur-mesure, cousue à la main. Traditionnellement en coton lourd, épais et très résistant, c’est une pièce qui déteint et qui est difficile à entretenir en raison notamment de ses sept plis. Particularité nipponne, on y brode son nom en signe d’humilité ; seul le Sensei (maître qui enseigne) pourrait y renoncer, car il est connu de tous.

Mettre le hakama ou le plier répond à un rituel variable d’une école à l’autre.
Cette vidéo est instructive :

En Asie, le symbole est partout et les sept plis du hakama n’y échappent pas ; l’harmonie de leur agencement est asymétrique (cinq devant et deux derrière) et s’accorde à l’esthétique japonaise.

Le symbole polysémique par essence est plus riche que la codification univoque et laisse donc une forme de liberté à l’interprétation. Mais, classiquement, ces sept vertus, sans aucune hiérarchie entre elles, sont retenues :

  • Jin : la bienveillance, la générosité
    Gi : l’honneur, la justice
    Rei : la courtoisie, la politesse, l’étiquette
    Chi : la sagesse, la sérénité, l’intelligence du discernement
    Shin : la confiance, la sincérité
    Chu : La loyauté, le respect
    Ko : le respect de la filiation, de l’héritage.


Cette rectitude du corps et de l’esprit ne serait-elle pas une autre forme de l’élégance ?
avatar
amator

Messages : 6860
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 59
Localisation : Paris

http://amator.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hakama, un pantalon venu d’ailleurs

Message  kjeldor le Mar 12 Juin 2012 - 16:35

Hum, il va falloir que je vous présente mes Hakama! Wink
avatar
kjeldor

Messages : 5275
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 33
Localisation : Dans le marc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hakama, un pantalon venu d’ailleurs

Message  Jarns le Mar 12 Juin 2012 - 16:38

Amator a écrit:
Particularité nipponne, on y brode son nom en signe d’humilité ; seul le Sensei (maître qui enseigne) pourrait y renoncer, car il est connu de tous.

Étonnante cette conception à l'inverse de notre culture ...
avatar
Jarns

Messages : 3698
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hakama, un pantalon venu d’ailleurs

Message  Stripe le Mar 12 Juin 2012 - 16:59

Pas tant que ça. Les légendes/cultures populaires nordiques et asiatiques ont ceci en commun que la force/les propriétés d'un être/d'une chose réside dans son nom.

Chez les asiatiques, cela s'observe encore aujourd'hui; si vous ouvrez un manga, les personnages donnent des noms à leurs attaques / armes, comme pour les rendre plus puissantes.

Je suppose que c'est une conséquence de leur langage qui se base sur l'équivalence un signe / une idée, là où nous utilisons des phonèmes. Un linguiste ou un lettreux nous éclairait bien plus sûrement
avatar
Stripe

Messages : 635
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 109
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hakama, un pantalon venu d’ailleurs

Message  koikilfred le Mar 12 Juin 2012 - 17:08

Jarns a écrit:
Amator a écrit:
Particularité nipponne, on y brode son nom en signe d’humilité ; seul le Sensei (maître qui enseigne) pourrait y renoncer, car il est connu de tous.

Étonnante cette conception à l'inverse de notre culture ...

c'est juste d'une belle logique: tant que tu n'es qu'un sombre vermisseau rampant qui mérite à peine de vivre, pourquoi veux tu que les autres te connaissent et connaissent ton nom?? tu dois donc leur indiquer clairement.
c'est aussi une mesure de politesse: tu leur donnes l'information, ce qui évite de les placers dans la situation douloureuse de commettre un impair (se tromper sur ton nom, ne pas savoir comment tu t’appelles en plein milieu d'une phrase...)

bon, ceci reste un peu imagé dans la mesure ou la personne ne va pas aller te triturer le pantalon pour y lire ton nom, mais l'idée est la
avatar
koikilfred

Messages : 10466
Date d'inscription : 24/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hakama, un pantalon venu d’ailleurs

Message  koikilfred le Mar 12 Juin 2012 - 17:10

On notera aussi que l'étoile est probablement le premier symbole polysémique élaboré par l’homme. "A ce titre elle représente un geste artistique qui établit un lien entre les origines ancestrales du genre humain et l’avenir irradiant"

mais ceci n'a qu'un faible rapport avec la prose lettrée de sieur Amator, alors je vous en prie, hein, s'il vous plait!

( Razz )
avatar
koikilfred

Messages : 10466
Date d'inscription : 24/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hakama, un pantalon venu d’ailleurs

Message  amator le Mar 12 Juin 2012 - 17:15

KKF j'aime bien quand tu as la tête dans les étoiles irradiantes sunny


(on peut pas avoir une vraie étoile irradiante scratch )
avatar
amator

Messages : 6860
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 59
Localisation : Paris

http://amator.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hakama, un pantalon venu d’ailleurs

Message  kjeldor le Mar 12 Juin 2012 - 19:41

kjeldor a écrit:Hum, il va falloir que je vous présente mes Hakama! Wink

En tenue de Kendo et en tenue zen à la maison (les photos ont 10 ans).




avatar
kjeldor

Messages : 5275
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 33
Localisation : Dans le marc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hakama, un pantalon venu d’ailleurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum