Pequignet dans la tourmente

Aller en bas

Pequignet dans la tourmente

Message  tuba221 le Sam 28 Avr 2012 - 13:36

Pequignet dans la tourmente…
La marque horlogère française Pequignet vient d’être placée sous observation pour six mois par le tribunal de commerce de Besançon (Doubs).

C’est un comble ! La marque est en pleine expansion (doublement de son chiffre d’affaires en 2011), notamment grâce à son très beau calibre Royal lancé en 2009. Mouvement qui a reçu de nombreux prix en France et à l’étranger.

Mais justement, pour tenir et surtout grandir dans un marché fortement concurrentiel, Pequignet a besoin d’améliorer sa trésorerie -comme de nombreuses PME actuellement, quel que soit le secteur d’activité d’ailleurs.

Aujourd’hui, la manufacture de Didier Leibundgut a six mois pour se redresser et éviter la liquidation… et un plan social.

Rappelons que la marque Pequignet est installée à Morteau depuis 1973. Elle emploie 47 personnes.

Pour l’horlogerie française, pour la ténacité d’un homme et pour l’emploi de la région, espérons que Pequignet survivra à ce coup de semonce.

Source:http://www.montres-de-luxe.com
avatar
tuba221

Messages : 1574
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 61
Localisation : en Bretonnie du nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  sherlock le Sam 28 Avr 2012 - 13:41

C'est hélas un classique, aussi paradoxal soit-il : une croissance trop rapide peut mener une boîte à la ruine tout comme un chiffre d'affaire en baisse.

La solution classique est une augmentation de capitale, mais encore faut-il pouvoir... La solution de l'observation est plus originale (la loi date de 2005), espèrons que les mentalités sont prêtes pour ça !
avatar
sherlock

Messages : 7023
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  tuba221 le Sam 28 Avr 2012 - 13:47

Il est quand même assez paradoxale de voir des entreprises avec un carnet de commande plein ne pas obtenir de trésorerie de la part de banques que la Banque Européenne et les Etats ont renfloué en contrepartie de leur aide a l'aide aux entreprises affraid
avatar
tuba221

Messages : 1574
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 61
Localisation : en Bretonnie du nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  sherlock le Sam 28 Avr 2012 - 13:53

tuba221 a écrit:Il est quand même assez paradoxale de voir des entreprises avec un carnet de commande plein ne pas obtenir de trésorerie de la part de banques que la Banque Européenne et les Etats ont renfloué en contrepartie de leur aide a l'aide aux entreprises affraid

C'est tout le problème actuel, du moment ou il est plus rentable de faire circuler des capitaux que d'avoir une véritable activité économique, ils auraient tort de se gêner...

Ce pillage du public par le privé (privatiser les bénéfices et publiciser les pertes) est effectivement insupportable... Longue vie à cette marque !
avatar
sherlock

Messages : 7023
Date d'inscription : 26/06/2011
Localisation : 221b Baker Street SW1 London

http://www.canevet.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  shulova le Sam 5 Mai 2012 - 8:28

Grégory Pons de Businessmontres nous explique dans le détail pourquoi c'est bel et bien plié pour l'avenir de Péquignet :

http://www.businessmontres.com/breve_3000.htm

http://www.businessmontres.com/breve_3002.htm

Shu.
avatar
shulova

Messages : 4476
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  Calzature le Sam 5 Mai 2012 - 12:11

merci pour la source, beau cas pratique de gestion !
avatar
Calzature

Messages : 204
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 60
Localisation : Zenda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  ed2007 le Sam 5 Mai 2012 - 12:21

Je ne suis pas fan du personnage mais comme GP l'explique dans l'un des liens publiés par Shulova, cela n'allait pas si bien et les difficultés ne sont pas récentes. Sincèrement, qui se bouscule pour acheter de telles montres (à fortiori françaises) au tarif affiché (5 ou 6000 euros) dans un segment au choix surchargé ???

Pour les avoir vues sur le dernier salon "Geneva Time Exhibition", il y a quelque chose de ratée dans l'équilibre globale de cette montre ; on a l'impression d'être devant une montre à "2000 euros" et encore même à ce tarif j'hésiterai. Accessoirement, le style général de la maison m'est apparu comme un peu arrogant, tout fiers d'eux qu'ils sont, et flamboyant comme s'ils étaient arrivés à faire tout seul ce que les autres ne sont pas capables de faire.

L'argument massue du "calibre manufacture" ne peut pas tout faire en soi et, dans tous les cas, ils restent dépendants pour certaines pièces essentielles (notez d'ailleurs qu'il est doté d'un rotor excentré comme la Longines dont je parlais voilà peu sur un autre fil...). Le calibre manufacture et l'argument marketing qui va de paire est ce que je considère, sans être le seul, comme un piège de la demande, un marché probablement de niche vers lequel les Suisses s’engouffrent également mais avec des techniques de roublards et des moyens différents (pour vendre des montres toujours plus chères). La qualification de "manufacture" est désormais utilisée de toute part, ne veut plus rien dire tellement on en use et abuse (si tant est qu'elle ait un jour signifiée quelque chose...) et c'est une erreur de croire qu'une boîte, petite ou grande, puisse réaliser une montre de A à Z. Quand on discute du "simple" développement d'un nouveau balancier en silicium, que l'on voit les sommes folles et le temps investis, qu'ils s'y mettent même à plusieurs (PP, Rolex et Swatch pour ne pas les nommer, bref, pas les lapins du jour...), on comprend vite l'impossibilité de l'équation. A part pour quelques exceptions exceptionnelles, la dépendance des uns vis à vis des autres est un mal nécessaire et elle se gère... dans la discrétion...

avatar
ed2007

Messages : 1421
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : SVO 2 - 1 GVA

http://dondellinger.com/mipiace/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  Sybarite le Sam 5 Mai 2012 - 15:02

Calzature a écrit:merci pour la source, beau cas pratique de gestion !
Idem, merci pour cet article bien étayé.
avatar
Sybarite
Admin

Messages : 3135
Date d'inscription : 22/02/2010
Localisation : Paris

http://engrandepompe.forumpersos.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  Odou le Dim 22 Juil 2012 - 21:33

Bonsoir,

ed2007 a un peu la dent dure mais on peut effectivement se demander ce que Péquignet est allé chercher dans le coeur de cible des manufactures Suisses ?

Pequignet a une identité avec des montres au design "français" qui les différenciaient (c'est un vrai compliment !). Le design de leur montre à calibre manufacture m'a laissé sur ma faim. Même si c'est aussi beau que nombre de manufactures suisses ou allemandes, je n'ai pas retrouvé ce que j'attendais de cette marque au niveau du style, du coté différent ou positivement décalé.

Je pense que les distributeurs ont du aussi être déstabilisés par le prix de la "bête". Même si pour les fabricants de montres français, la montée en gamme a un temps été inévitable, Pequignet avait réussi la sienne. La clientèle des distributeurs était-elle prête à ce nouveau saut ? Ceux-ci n'avaient-ils pas déjà dans leurs vitrines des montres de manufactures à 6000€ avec un nom plus vendeur ? Des marques comme Zénith ont même vécu des années compliquées sur ce même chemin de la hausse des prix... avec pourtant le El Primero dans les bagages !

D'autre part, être une marque indépendante face aux 3 grands groupes n'est pas facile quand il s'agit de garder de la place dans les vitrines des détaillants. Cela fait beaucoup d'écueils à surmonter, mais pour moi, le premier était de vouloir singer les suisses.

C'est un peu comme quand les constructeurs automobiles italiens ou français essaient de faire du haut de gamme "à l'allemande", ils y perdent leur âme et leur argent. Je me souviens de la mine déconfite d'un vendeur Alfa-Roméo après qu'il m'a fait essayer un coupé Bréra. Il me disait qu'elle avait "tout de la finition d'une allemande", je lui répondu qu'elle avait effectivement les 200 kilos de trop que n'aurait pas eus une italienne...

Souhaitant que Pequignet puisse sortir de ce souci et de faire des belles montres au style français (tout en étant swiss-made Rolling Eyes )


Odou

Messages : 2
Date d'inscription : 29/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  AgrippA le Dim 22 Juil 2012 - 23:15

Bonsoir,

Je ne suis pas d'accord avec Ed sur le produit mais certainement sur les causes de l'échec commercial de la ligne Royale d'EP.

La comparaison avec le segment à 2000 euros est peut être valable pour le cadran guilloché copiant de très loin Bréguet, mais nullement pour les autres. Il ne faut pas exagérer tout de même et se rappeler l'offre à 2000 euros chez Longines, TAG, Oris etc.. La ligne royale d'EP n'a rien à voir en termes de finitions, je vous invite à revoir les photos que j'avais posté.

Sur la gestion catastrophique d'EP, le côté crâneur de sa direction sur l'autosuffisance annoncée, oui Ed n'a pas tord.

L'argument du calibre manufacture, d'accord là dessus aussi. Cela n'a aucun sens car cela ne signifie qualitativement rien. Le fait de tout faire "in house" est un pur fantasme de celui qui met un pied dans l'horlogerie, ensuite on s'aperçoit vite du non-sens.
Reste un calibre plutôt original et qui apporte des complications intéressantes. Je ne regrette en rien mon achat, l'image que peut renvoyer Pequignet par rapport aux marques suisses établies à vrai dire je m'en moque je ne compte pas revendre cette montre.
Cordialement
avatar
AgrippA

Messages : 618
Date d'inscription : 09/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  kjeldor le Lun 23 Juil 2012 - 10:53

Si Odou voulait bien se présenter, même si au vu de sa date d'inscription, il est parmi depuis quelques mois déjà... Rolling Eyes
avatar
kjeldor

Messages : 5349
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 34
Localisation : Dans le marc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  ed2007 le Mar 24 Juil 2012 - 16:02

Morteau : De bonnes nouvelles pour les 47 salariés de la firme horlogère Péquignet

Mardi 24.07 - 08:23
Doubs - Haut-Doubs

Bonne nouvelle pour les 47 salariés de la société horlogère mortuacienne, Péquignet. Le tribunal de commerce de Besançon a validé le plan de continuation de l’entreprise du Haut Doubs, actuellement en redressement judiciaire.

Des investisseurs devraient injecter plusieurs millions d’euros pour sauver la firme. Parmi eux, LaCie, une importante société d’informatique qui fabrique des disques durs externes.Le tribunal examinera de nouveau la situation de Péquignet en septembre prochain.
Source : site PleinAir (lien sur le titre ci-dessus)

Philippe Spruch aime bien les montres et avait un peu d'argent à placer depuis la vente récente de LaCie...
avatar
ed2007

Messages : 1421
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : SVO 2 - 1 GVA

http://dondellinger.com/mipiace/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  Wis le Dim 5 Aoû 2012 - 17:14

Excellente nouvelle. cheers
avatar
Wis

Messages : 740
Date d'inscription : 23/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  AgrippA le Dim 25 Nov 2012 - 12:40

De passage au Carrousel du Louvre hier (salon "Belles Montres"), j'ai discuté avec le fils Leiblungut (il me semble). Les nouvelles de la Manufacture de Morteau à la fleur de lys semblent rassurantes:
- les modèles "sports" sont sortis, ainsi que des variantes de la première série "Royale" avec complications allégées (suppression du module face de lune astronomique),
- selon les représentants de la marque (et donc la communication officielle), l'injection de fonds annoncés dans les récentes actualités donnerait un potentiel de développement et une liberté très important,
- conséquence de ce qui précède, Pequignet Manufacture devrait sortir dans les deux ans qui viennent les complications suivantes (sans modification substantielle du calibre royal 13 3/4 lignes puisqu'il a été conçu pour l'ajout de modules): GMT (bof), Tourbillon (quel placement du tarif, je suis curieux et parie pour moins de 35K) puis chronographe à roue à colonne. Comme les cadrans risquent de se charger (le double quantième grande date et la PdL resteraient présents sur toute la gamme), il serait envisagé de passer la réserve de marche au dos...

L'interlocuteur, avec assurance et une certaine fougue, parlait à moyen terme de double-tourbillon, de QP... C'est tout ce que l'on souhaite à Pequignet !


Des nouvelles intéressantes et rassurantes qui semblent confirmer que PM a quitté la zone inconfortable dans laquelle elle se trouvait. Ces développements prometteurs, toujours menés par le talentueux D. Van Tran, sont à suivre.

Le nouveau-renouveau de l'horlogerie jurassienne serait en marche ?

Bon dimanche à tous
avatar
AgrippA

Messages : 618
Date d'inscription : 09/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  ed2007 le Dim 25 Nov 2012 - 15:27

AgrippA a écrit:De passage au Carrousel du Louvre hier (salon "Belles Montres"), j'ai discuté avec le fils Leiblungut (il me semble).

[...]

L'interlocuteur, avec assurance et une certaine fougue, parlait à moyen terme de double-tourbillon, de QP... C'est tout ce que l'on souhaite à Pequignet !

Des nouvelles intéressantes et rassurantes qui semblent confirmer que PM a quitté la zone inconfortable dans laquelle elle se trouvait. Ces développements prometteurs, toujours menés par le talentueux D. Van Tran, sont à suivre.

Le nouveau-renouveau de l'horlogerie jurassienne serait en marche ?

Pour avoir une petite idée du style flamboyant de la personne rencontrée et à lire tes propos qui démontrent que rien n'a changé (capacité à cramer du fric sans influence sur les ventes), la réponse qui me vient à l'esprit pour ta dernière question n'est pas très optimiste. Vouloir vendre des QP et autres tourbillons est très bien et ne manque pas d'ambition mais faudrait voir à simplement commencer par vendre des montres simples sans afficher un bilan catastrophiques.
avatar
ed2007

Messages : 1421
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : SVO 2 - 1 GVA

http://dondellinger.com/mipiace/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  AgrippA le Ven 20 Sep 2013 - 18:06

Et bien Ed2007, mes dernières lectures sur FAM notamment semblent indiquer que le virage pris par la nouvelle direction de la manufacture Pequignet rejoint tes avis !

Pour faire simple, voici l'évolution de la "manufacture à la fleur de lys":
- le modèle Paris Royal ne verra pas le jour en version acier;
- la gamme a été enrichie de modèles Rue Royale plus sports, voire d'inspiration aviateur, sur l'architecture du calibre multi-fonctions Grande Date à saut instantané-RDM-PDL;
- l'intégration des grandes complications annoncées au Salon "Belles Montres" ont été complètement stoppées, adieu chronos, tourbillons et consorts;
- une nouvelle gamme est créée avec la supression de bon nombre des complications du calibre: Grande date, PdL... Du coup, de nouvelles pièces très pures esthétiqement(voire dépouillées), pour l'intérêt horloger c'est autre chose.

Un virage à 180° radical visant à replacer une bonne partie de l'offre sous les 4k€ il semblerait. On comprend parfaitement le raisonnement financier visant à pérenniser l'entreprise dans un premier temps, puis étendre les ventes dans un second.

Du coup, Pequignet renonce (pour un bon moment si ce n'est pour toujours) à se hisser vers une gamme de prestige qui n'était probablement pas à sa portée sous l'ancienne direction.

Il est un peu triste de voir le calibre Royal, tout de même conçu pour l'intégration de nouvelles complications, se voir amputé de certaines de ses fonctions les plus intéressantes. Un "dé-complicationnement" en règle. Mais la démarche peut économiquement payer, nous verrons.

EP est retombé sur terre, ses rêves (que d'aucuns qualifieront de prétentieux, hors de portée, mal-à-propos...) se sont évaporés à l'approche d'un quasi-dépôt de bilan.

Contradictoirement, l'investissement consacré à la mise au point de ce mouvement attachant, aux brevets associés, apportera pêut être la rentabilité à moyen terme, après avoir frôlé la catastrophe.

Drôle de revirement. Quoi qu'il en soit je suis très satisfait de la mienne que j'avais présenté ici, j'ai eu la chance de tomber sur une pièce qui n'a pas eu les déboires techniques rencontrées par beaucoup d'autres (N° de série inférieur à 0025). Et pour le tarif de fin 2011, je suis très satisfait de possèder une pièce des "années folles" de Pequignet...
L'ère de la (potentielle) rentabilité m'emballe bien moins. Triste réalité économique des temps que nous vivons.
avatar
AgrippA

Messages : 618
Date d'inscription : 09/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  DDS (dingue de shoes) le Sam 7 Jan 2017 - 11:34

De nouveau en liquidation judiciaire depuis le 30/11/2016 !
C'est le moment d'acheter une Rue Royal à vil prix Embarassed

DDS

DDS (dingue de shoes)

Messages : 1440
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 45
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  AgrippA le Sam 7 Jan 2017 - 11:41

Il s'agit par ailleurs d'un très beau mouvement.
Pas certain qu'il se retrouve bradé pour autant, car celà rendrait plus ardue la tâche d'un éventuel repreneur.
avatar
AgrippA

Messages : 618
Date d'inscription : 09/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  DDS (dingue de shoes) le Sam 7 Jan 2017 - 18:43

AgrippA a écrit:Il s'agit par ailleurs d'un très beau mouvement.
Pas certain qu'il se retrouve bradé pour autant, car celà rendrait plus ardue la tâche d'un éventuel repreneur.

Il ne reste que quelques semaines à un éventuel repreneur c'est là le problème !

DDS

DDS (dingue de shoes)

Messages : 1440
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 45
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  AgrippA le Dim 8 Jan 2017 - 13:53

Je ne pense pas à une reprise par un groupe horloger suisse. Les groupes ont actuellement bien d'autres problèmes à régler. Les brevets du Calibre Royal pourraient peut être intéresser, nous verrons bien.
Malgré la vague de pleurs et chouinements sur FAM, cette issue était quand même prévisible quand on constate les erreurs de communication qui s'accumulaient au fil du temps.
avatar
AgrippA

Messages : 618
Date d'inscription : 09/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  Walpurgia le Dim 8 Jan 2017 - 15:05

Peut être des chinois...
avatar
Walpurgia

Messages : 1475
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 35
Localisation : Entre ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  kjeldor le Dim 8 Jan 2017 - 15:20

avatar
kjeldor

Messages : 5349
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 34
Localisation : Dans le marc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  AgrippA le Mer 15 Fév 2017 - 0:10

On s'oriente vers un rachat des brevets par un grand groupe suisse (dans le meilleur des cas) et propablement la disparition de la manufacture.

J'ignore comment je pourrai faire réviser la mienne quand il commencera a il y avoir de l'usure mécanique nécessitant changement de pièces.

Je ne suis pas étonné de cette issue, la marque était mauvaise sur beaucoup de points. Dommage, le calibre royal était une belle pièce. Mais son développement et les années compliquées pour l'horlogerie qui ont suivi auront été fatales. D'ailleurs les créateurs du calibre ont quitté Pequignet depuis un bon moment.

Les nouvelles du tribunal ne tarderont pas pour les éventuelles reprises, qui sont en cours d'examen, nous en saurons bientôt plus. Mais je ne me fais aucune illusion sur une simple injection de cash dans la marque dans sa forme actuelle, cela conduirait à une faillite annoncée... A mon avis, achat du brevet et basta.
avatar
AgrippA

Messages : 618
Date d'inscription : 09/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  ed2007 le Mer 15 Fév 2017 - 10:46

AgrippA a écrit:On s'oriente vers un rachat des brevets par un grand groupe suisse (dans le meilleur des cas) et propablement la disparition de la manufacture.

J'ignore comment je pourrai faire réviser la mienne quand il commencera a il y avoir de l'usure mécanique nécessitant changement de pièces.

Je ne suis pas étonné de cette issue, la marque était mauvaise sur beaucoup de points. Dommage, le calibre royal était une belle pièce. Mais son développement et les années compliquées pour l'horlogerie qui ont suivi auront été fatales. D'ailleurs les créateurs du calibre ont quitté Pequignet depuis un bon moment.

Les nouvelles du tribunal ne tarderont pas pour les éventuelles reprises, qui sont en cours d'examen, nous en saurons bientôt plus. Mais je ne me fais aucune illusion sur une simple injection de cash dans la marque dans sa forme actuelle, cela conduirait à une faillite annoncée... A mon avis, achat du brevet et basta.

C'est triste... mais n'était-ce malheureusement prévisible, la marque n'ayant pas une assise suffisante pour se lancer dans le développement noble mais trop ambitieux de ce sympathique calibre ?

Pourquoi ne pas tout simplement contacter la manufacture pour savoir s'il n'est pas possible d'acquérir un set de pièces "d'usure" ?
avatar
ed2007

Messages : 1421
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : SVO 2 - 1 GVA

http://dondellinger.com/mipiace/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  BillyTor le Mer 1 Mar 2017 - 13:25

L'offre de reprise par les salariés a été adoptée !
avatar
BillyTor

Messages : 456
Date d'inscription : 05/07/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pequignet dans la tourmente

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum