Crème, Cirage, Lait, Crème essentielle, neutre, incolore et...Graisse.

Aller en bas

Crème, Cirage, Lait, Crème essentielle, neutre, incolore et...Graisse.

Message  tictac le Dim 21 Mar 2010 - 12:53

J'emploie toujours le terme cirer, toujours la même rengaine, à l'époque c'était l'expression consacrée, car nous n'employions que des cirages, les crèmes modernes et de qualité que nous connaissons maintenant n'existaient pas.
Remettons les choses en place, les cirages et même les crèmes existent depuis longtemps, je possède un ouvrages des années 1900 sur les cirages, les crèmes, les graisses, les apprêts, les apprêts imperméabilisants déjà, avec des recettes de préparations d'années bien antérieures à 1900.
L'expression de crémer lorsqu'on utilise de la crème est la bonne, pourtant cela me semble toujours bizarre et inapproprié.

Toutes les marques grandes et petites ont à leurs catalogues les incolores en plus de leurs gamme de coloris classique et ce que l'on appelle " les coloris mode ", car bien souvent ils ne durent qu'une année. Par contre les chaussures heureusement elles, durent bien plus longtemps et parfois le propriétaire a bien du mal pour retrouver la teinte disparue des catalogues définitivement. Elles proposent donc ces produits incolores neutres, que ce soit des crèmes, crèmes essentielles, des cirages, des laits, tous les autres ...et pour finir la graisse .

Pour les meilleurs soins du cuir, et pour conserver son aspect d'origine, la solution la meilleure est de cirer dans la couleur, la nuance la plus approchante, toujours un ton plus soutenu, qu'un ton plus clair.
Le sujet étant consacré aux incolores, les crèmes de couleur sont citées pour indiquer la meilleure façon d'entretenir les cuirs, les cirages sont absents, ils servent aux glaçages et aux patines, c'est un autre sujet et de toutes manières, il rentre dans le cadre des fantaisies, et non dans l'obligation de l'entretien, toujours la même histoire les goûts et couleurs ce qui ne se discutent jamais, mais il ne ne rentre pas dans mes goûts personnels, il y a pour moi des supports bien plus intéressants " certaines sont de véritables oeuvres d'art " pour les créations artistiques et les oeuvres d'art que les chaussures, portées chaque jour.
La préparations à ces techniques nécessite soit disant des pratiques avec des produits, acétone, eau de javel, tampons abrasifs, etc... en totale contradiction pour moi à la bonne intégrité du cuir.
Ne pas comparer certaines de ces pratiques, obligatoires dans la préparation à la teinture, opération différente et souvent unique dans la vie de la chaussure, par rapport à une fantaisie.
D'ailleurs le temps, l'entretien journalier approprié donne au souliers comme à certains meubles, une patine naturelle du plus bel effet.

il peut être intéressant de diversifier et d'alterner le passage des coloris clairs et foncés, dans le cas de nuances variées, sur le même support. L'utilisation de l'incolore ou de l'imperméabilisant est d'ailleurs obligé, en cas de chaussures tressées de beaucoup de coloris mélangés.
Ne pas oublier le rôle de l'imperméabilisant, très utile dans bien des cas sans ce défaut mais aussi cette qualité, de nettoyage.

Les vendeurs bien souvent ne sachant pas et surtout ne voulant pas de problèmes " dans le cas d'ameublement, vêtements, bagageries, selleries " proposent ce que je viens de citer plus haut, les incolores, allant même jusqu'au lait de bébé, heureusement les chausseurs ont eux très souvent des notions plus approfondies en conseils pour l'entretien.
N'oublions pas que si vendeur est un métier, il est souvent galvaudé, aujourd'hui de linge, demain de voiture ou autres.
Ainsi ils ne prennent aucun risque, et évitent les ennuis postérieurs, avec des conseils d'entretien qui pourraient être plus appropriés, mais plus " dangereux " pour qui ne connaît pas son sujet, sur des meubles valant pour certains plusieurs milliers d'euros.
je n'ai aucun reproches à leur faire bien entendu et reconnais leurs grandes utilités lorsqu'ils sont ce qu'ils doivent être "vendeurs et bons " qu'ils soient de linge, d'automobile ou de toutes autres activités.

Si tous ces produits par ailleurs sont excellents pour nourrir et entretenir le cuir, ils ont tous le même défaut, ils DECOLORENT.

Cette particularité est leur première qualité , ce sont bien souvent les meilleurs détachants, dans le cadre de la salissure et même des taches, alors que des produits spécifiques existent, un trait de stylo à bille risque de partir dans les premiers instants avec de l'incolore, particulièrement avec les laits et les crèmes essentielles.

J'ai bien dit salissures plutôt que taches, ou là, des produits spécifiques sont préconisé, terre de sommières, détachant spécial le hussard, savon avel, détachant spécial stylo, etc ...

les inconvénients de gras de sébum seront donc traités différemment. Dès qu'il y a frottement il y a salissure, les sacs, les vêtement l'ameublement seront très favorablement une première fois en cas de problèmes, nettoyer à l'incolore pour ensuite passer à la teinte requise.

je ne vais pas parler ici des teintures, c'est un autre sujet intéressant qui ne relève pas de l'entretien, mais d'un changement radical de couleur et d'esthétique.
Les crèmes de qualité , ont la particularité avant toutes autres actions, même dans la couleur, d'enlever les salissures, les restes de produits couvrants, les surplus antérieurs indésirables avant de redonner la finition et de nourrir les cuirs. Certains ont également une action imperméabilisante, sans pour autant remplacer l'imperméabilisant.

J'ai déjà entendu parler de la graisse pour l'entretien des semelles d'usure des chaussures, c'est à proscrire définitivement pour tous nos cuirs, quels qu'ils soient, et quels qu'en soient les utilités, nous avons maintenant à notre disposition des produits bien meilleurs, la seule utilisation pour moi, rendre supportables le port des rangers et ce ne sera bientôt plus de mise.
La graisse ramollît et avachit les cuirs, empêche toutes possibilités de faire briller et de coller,
" je pense à la pose des patins de protection " à beaucoup d'autres réparations, cela définitivement et irrémédiablement.
D'ailleurs selon les procédés de tannage ce qui est nécessaire aux cuirs en produits gras est décidé à ce moment, il sont nourrits avec des huiles, des graisses, même parfois comme certains par exemple le suportlo doublement nourrit à l'huile au moment du tannage, pour des usage bien spécifiques, point n'est nécessaire de faire des ajouts par la suite.
A noter que les graisses avec l'appellation graisse de phoque , ne contiennent plus de graisse animales , interdites par des accords internationaux.

Je ne vais pas clore ce sujet, sans parler des éponges magiques qui font briller sans lustrage, les ingrédients contenus dans ces accessoires empêchent totalement le cuir de respirer et l'assèchent .
J'en ai bien sur comme toujours oublier, mais je pense quand même cet aperçu relativement complet.

Très amicalement,

Tictac
avatar
tictac

Messages : 346
Date d'inscription : 04/03/2010

http://tictac-cordonnier.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crème, Cirage, Lait, Crème essentielle, neutre, incolore et...Graisse.

Message  steinway le Dim 21 Mar 2010 - 13:15

Merci TicTac pour ces précisions très utiles.
Question: mon oncle apiculteur amateur à ses heures perdues m' a donné hier un pot plein de cire d'abeille 100 % naturelle provenant de ses ruches dans le but d'entretenir mes chères tatannes ... Que penser de l'utilisation de cette cire brute ? J'ai peur que ce soit trop gras.
avatar
steinway

Messages : 550
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crème, Cirage, Lait, Crème essentielle, neutre, incolore et...Graisse.

Message  Sybarite le Dim 21 Mar 2010 - 15:38

tictac a écrit:J'en ai bien sur comme toujours oublier, mais je pense quand même cet aperçu relativement complet.
Effectivement Shocked
Merci pour tout le temps que la rédaction de ce post à dû te prendre.

J'ai une interrogation néanmoins. Même s'il a tendance à faire passer la teinte originelle, je pensais que l'incolore était toutefois de mise pour l'ameublement, je pense notamment aux canapés en cuir.
Lorsque je crème mes chaussures, même après les avoir fait briller avec la brosse puis le gant en peau de mouton, il reste toujours une fine couche colorée en surface. En effet, lorsque je me fais marcher sur le pied, je passe un petit coup de kleenex sur la chaussure et je constate invariablement que le mouchoir emporte avec lui quelques particules de la crème teintée.
Dès lors, j'ai peur qu'il en soit de même sur un canapé et de tâcher pantalons sur l'assise et chemises sur le dosseret.

Est-ce qu'il y a des crèmes spéciales pour l'ameublement qui éviterait ces inconvénients par une pénétration plus profonde dans le cuir ou une méthode de brosssage/lustrage plus efficace que celle que nous utilisons habituellement pour nos souliers.

Merci encore de tes lumières Tic Tac chine
avatar
Sybarite
Admin

Messages : 3135
Date d'inscription : 22/02/2010
Localisation : Paris

http://engrandepompe.forumpersos.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crème, Cirage, Lait, Crème essentielle, neutre, incolore et...Graisse.

Message  tictac le Dim 21 Mar 2010 - 19:51

[quote="Sybarite"]
tictac a écrit:J'en ai bien sur comme toujours oublier, mais je pense quand même cet aperçu relativement complet.
Effectivement Shocked
Merci pour tout le temps que la rédaction de ce post à dû te prendre.


Pour le temps de rédaction, il date de longtemps, aujourd'hui, simplement un copier / coller de mon blog ou il figure depuis quelque temps



J'ai une interrogation néanmoins. Même s'il a tendance à faire passer la teinte originelle, je pensais que l'incolore était toutefois de mise pour l'ameublement, je pense notamment aux canapés en cuir.



Toutes ces crèmes de qualité à la couleur se chevauchent dans leurs utilisations quel que soit le support, chaussure, vêtement et ameublement, lorsqu'elles sont passées convenablement, d'une manière égale sans surcharge, à l'applicateur, au chiffon ou autre, bien égalisée au palot, accessoire pour moi indispensable, d'un séchage d'au moins une heure, à 24 heures et plus, bien brillée au gant en fourrure naturelle, ne pose aucun problème de de " décharge" sur des vêtements ou autres au frottement. Ne jamais s'arrêter au milieu d'une partie, mais toujours à une couture, un empiècement etc... Il est nécessaire de disposer de plusieurs palots selon les coloris, alors que pour le gant à briller, un seul suffit avec ces produits de qualité.

A l'inverse l'incolore amènera à la longue sur tous supports, les mêmes soucis de décoloration petit à petit.
Une seule couleur, avec ces crèmes le blanc demande une utilisation attentive sur les cuirs, au passage et à la finition, les cuirs ne seront jamais entretenus avec ces produits liquides, qui durcissent au séchage et sont réservés aux toiles.
Certain supporst mats, ne demandent pas cette finition, à savoir que tout objet non lustré, posera des problèmes de décoloration et résistera moins bien à tous genres d' agressions quel qu'en soit le type.




Est-ce qu'il y a des crèmes spéciales pour l'ameublement qui éviterait ces inconvénients par une pénétration plus profonde dans le cuir ou une méthode de brosssage/lustrage plus efficace que celle que nous utilisons habituellement pour nos souliers.



A l'exclusion des tissus, toile, daim, velours, strecth, cuir gras et encore, et si par contre Il existent bien entendu des produits spécifiques pour l'ameublement, les reptiles, les vernis, les synthétiques, toutes ces crèmes de qualité évoquées plus haut, que nous connaissons tous permettent sans dommage, l'entretient de tous ces supports, vernis, serpent, croco, synthétique, etc... c'est plus souvent le conditionnement " boite, bidon, flacon " la consistance " crème, crème liquide, crème pigmentaire " en facilité d'emploi et d'investissement qui en font la grande différence.
Depuis des dizaines d'années, ces conseils ces directives à ma clientèle, même si je suis dans l'erreur, ce qui est possible depuis autant de temps, auraient amené des soucis problèmes, réclamations et insatisfactions depuis tout ce temps, ce qui n'est pas le cas.
Amicalement.
avatar
tictac

Messages : 346
Date d'inscription : 04/03/2010

http://tictac-cordonnier.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crème, Cirage, Lait, Crème essentielle, neutre, incolore et...Graisse.

Message  Antoine le Lun 12 Avr 2010 - 17:00

Merci pour ce sujet.

Si, je comprends bien...

La crème incolore, on l'utilise par défaut, quand on ne sait pas trop quelle couleur choisir. Dans le cas de chaussures patinées par exemple.

Les crèmes essentielle (Grison) ou universelle (Saphir) sont utilisées pour la maroquinerie ou l'ameublement. Mais quelle est leur usage quant à l'entretien des chaussures ?

Et, les laits renomat (Saphir) ou chamonix (Grison) servent bien à nettoyer le cuir avant l'entretien des chaussures (pour retirer un peu de la crème et du cirage qui s'accumule au fur et à mesure des entretiens) ?

Est-ce que vous utilisez les crème essentielle/universelle pour le même usage que de la crème incolore, ou plutôt pour le même usage que les laits renomat/chamonix ?

Merci pour vos lumières.
avatar
Antoine

Messages : 521
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crème, Cirage, Lait, Crème essentielle, neutre, incolore et...Graisse.

Message  sirine le Lun 12 Avr 2010 - 17:08

Antoine a écrit:Est-ce que vous utilisez les crème essentielle/universelle pour le même usage que de la crème incolore, ou plutôt pour le même usage que les laits renomat/chamonix ?

Merci pour vos lumières.

Plutôt comme une crème incolore.

Renomat/Chamonix et aussi le lait nettoyant Famaco sont des laits...nettoyants, pour désencrasser un peu les souliers.
avatar
sirine
Admin

Messages : 6684
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 51
Localisation : Zembla

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crème, Cirage, Lait, Crème essentielle, neutre, incolore et...Graisse.

Message  tictac le Lun 12 Avr 2010 - 21:21

Antoine a écrit:Merci pour ce sujet.

Si, je comprends bien...

La crème incolore, on l'utilise par défaut, quand on ne sait pas trop quelle couleur choisir. Dans le cas de chaussures patinées par exemple.

Les crèmes essentielle (Grison) ou universelle (Saphir) sont utilisées pour la maroquinerie ou l'ameublement. Mais quelle est leur usage quant à l'entretien des chaussures ?

Et, les laits renomat (Saphir) ou chamonix (Grison) servent bien à nettoyer le cuir avant l'entretien des chaussures (pour retirer un peu de la crème et du cirage qui s'accumule au fur et à mesure des entretiens) ?

Est-ce que vous utilisez les crème essentielle/universelle pour le même usage que de la crème incolore, ou plutôt pour le même usage que les laits renomat/chamonix ?

Merci pour vos lumières.

Bonsoir,

C'est vrai que la formulation utilisation par défaut est exacte pour moi, seul certain mariage de chaussures tressées ou d'autres supports, avec des lanières de 1 mm avec une multitude de couleurs ne permettent que l'utilisation de l'incolore, qui pour moi n'a en emploi que le nettoyage ja mais l'entretient, il existe toujours avec ces crèmes modernes et leurs possibilités d'harmonie une nuance qui se marie dans le coloris.
Pour l'ameublement et la maroquinerie je n'utilise pas de produits quels qu'ils soient incolores.

Dans l'échelle du pouvoir nettoyant il y a,
Les crèmes incolores.
Les crèmes essentielles, ou les laits.
Puis
Le rénomat et ses congénères. qui ont pouvoir décapant déjà très important
Ensuite les produits agressifs, acétone et autres.
Puis certains préparateur pour teinture.
Sans publicité,Le plus " agressif " et le plus performant d'après mes essais est le préparateur Grison.
Certaines teintures tiennent particulièrement, je l'ai vu enlever des finitions ou les autres préparateurs glissaient dessus.
Très amicalement.
avatar
tictac

Messages : 346
Date d'inscription : 04/03/2010

http://tictac-cordonnier.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crème, Cirage, Lait, Crème essentielle, neutre, incolore et...Graisse.

Message  Fernand le Lun 12 Avr 2010 - 22:52

tout a fait d'accord pour le préparateur grison. je commence doucement à l'acétone et ensuite, pour avoir essayer le famaco et grison, j'arrive à récupérer les quelques traces laisser après l'acétone avec du grison.
Par contre toujours bien nourrir le cuir après utilisation de ces produits et toujours les utiliser moderement. Car si l'acetone n'a pas bonne presse auprès des passionnés du cuir que nous sommes, les "préparateurs avant teintures" tel que grison/famaco et saphir, ne sont pas meilleur pour le cuir que l'acetone.
Et le cout rapporté au volume est exhorbitant comparé à un litre d'acetone...
avatar
Fernand

Messages : 131
Date d'inscription : 24/03/2010
Age : 39
Localisation : Paris Saumur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crème, Cirage, Lait, Crème essentielle, neutre, incolore et...Graisse.

Message  amator le Mer 14 Avr 2010 - 19:15

merci TicTac pour cet article très documenté qui permet de clarifier bien des choses...il faudrait le mettre dans un best off pour le retrouver facilement...

amator
avatar
amator

Messages : 6912
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 60
Localisation : Paris

http://amator.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crème, Cirage, Lait, Crème essentielle, neutre, incolore et...Graisse.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum